Médecines douces - Diététique, Alimentation
Des additifs alimentaires favoriseraient l'hyperactivité

Certains additifs et colorants alimentaires augmentent l'hyperactivité chez les jeunes enfants, conclut une nouvelle étude. L'ironie de la chose: les aliments destinés aux enfants contiennent régulièrement ces additifs.
L'université britannique de Southampton présente ses conclusions dans la version en ligne de la revue médicale The Lancet, aujourd'hui.

«Si l'utilisation des colorants artificiels peut paraître superficielle, celle du benzoate de sodium ne l'est pas, puisqu'elle a une fonction de conservation», disent les auteurs de l'étude.

On retrouve cette forme de sodium dans les jus et dans les confitures, notamment. «Pour ce qui est des colorants, nous savions déjà que certains pouvaient avoir des effets sur l'hyperactivité», explique Joseph Arul, professeur de science et technologie des aliments à l'Université Laval.

Les célèbres E110 et autre carmoisine parfois mentionnés sur les pochettes de friandises sont suspectés de favoriser les comportements suractifs, impulsifs et d'inattention, qui composent le tableau clinique du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH).
Une étude récente avait pointé un degré d'hyperactivité plus élevé, évalué par les parents, chez les enfants de 3 ans consommant une mixture d'additifs alimentaires.

Il y a quelques années, des chercheurs s'étaient déjà intéressés à ce lien surprenant.

La nouvelle étude précise toutefois que les données précédentes semblaient démontrer un effet chez les enfants déjà hyperactifs. Alors que cette fois, la recherche a été faite auprès de la population générale.

Des enfants de 3, 8 et 9 ans y ont participé. Ils ont consommé des boissons contenant un mélange de colorants et de benzoate de sodium. «Il faudra voir ce qui a provoqué la réaction, demande Joseph Arul. Les colorants, le sodium ou le mélange des deux.»
L'étude a porté sur 153 enfants de trois ans et 144 enfants de 8-9 ans. Les cocktails d'additifs administrés contenaient un conservateur, le benzoate de sodium (référencé E211 dans l'Union européenne) et différents colorants alimentaires: jaune orange (E110), carmoisine (E122), tartrazine (E102), ponceau 4R (E124), jaune de quinoléine (E104) et allura red AC (E129).

L'hyperactivité est associée à des troubles de la concentration et de l'attention et des difficultés d'apprentissage, notamment pour la lecture.

Le nombre d'enfants ADHD a plus que triplé en 25 ans aux Etats-Unis, atteignant 2,84 millions en 2001-2002, derniers chiffres connus. En France, selon des données récentes, environ un enfant sur 400 prendrait de la Ritaline, médicament amphétaminique, parce qu'il est jugé hyperactif.


Ce spécialiste explique que, malgré les liens qu'on connaissait déjà entre les colorants et l'hyperactivité, les ingrédients qui sont toujours disponibles sur le marché sont considérés sécuritaires.
Les liens en vrac
Tout sur les colorants, conservateurs, anti-oxydants, exhausteurs de gout, edulcorant, acides, etc. cliquer ici




Des additifs alimentaires favoriseraient l'hyperactivité (Médecines douces - Diététique, Alimentation)    -    Auteur : Madgie - France


5125 visiteurs depuis 2007-09-10
dernière mise à jour : 2007-09-11

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Médecines douces >> Blog #533