Spiritualité, Nouvel-Age - O.V.N.I.
Les types d’aliens dans l’univers

LES ALIENS

Les Zétas disent pourquoi il y a de Nombreux « Gris » ; pourquoi les « Hommes Verts » sont verts ; comment il y a des extraterrestres Reptiliens venus d’Orion, des Mantes Religieuses, des Hommes Chat, des Nordiques, des Pléiadiens et des Siriens qui se réunissent au Conseil des Mondes ; si certains parmi nous ont Apparence Humaine ; comme il y a une Vaste Etendue de Formes de Vie dans l’univers et comment sont déterminées les Tailles et les Formes ; si les Vedas décrivent correctement certaines d’entre elles.

Les Zétas disent laquelle de ces formes de vie extraterrestre a eu des Contributions Génétiques dans les Races des Hommes ; et quel rapport ont en cela les Cités Lunaires ; d’où viennent les Hommes En Noir ; et comment il y a ici sur Terre une Vie Souterraine.

Les Zétas parlent des nombreux Types de Zéta ; et enfin ce à quoi ressemblaient les Premiers Zetas.

De Nombreux Gris

Gris. Qu’est-ce que cela veut dire ? Que la couleur de peau est grise, plutôt que verte, bleue, ou beige ? Eh bien nous avons quelque chose à dire à la race humaine.

La plupart des formes extraterrestres qu’ils rencontreront leur sembleront grises (ou grisées d’après certains). Sur le millier de visiteurs de la Terre, ou même plus, plus de la moitié sont des gris. Pourquoi cela ?

La couleur n’est que ce que l’œil peut en percevoir. Vous imaginez-vous que l’œil puisse tout percevoir ? Vos scientifiques vous diront que non, que vos yeux ne perçoivent qu’une très petite partie de ce qui se peut voir. Quand la couleur de peau ne peut être distinguée par vos yeux, vous la voyez grise. Il est impossible de décrire le spectre de couleur que les humains ne peuvent voir, car ils n’ont pas le système de référence adéquat. Les couleurs sont nouvelles pour l’humanité.

Les arcs-en-ciel que nous voyons nous, ont des douzaines de couleurs en plus de celles que vous voyez vous.

Nous, Zêtas du Service-Envers-Autrui, avons été mis dans le même sac que les gris qui viennent d’Orion, alors que ces extraterrestres ont le nez qui pend, et que nous avons un nez qui se voit à peine ; dans le même sac que les Reptiliens, alors que nous avons le sang chaud et la peau lisse, et qu’eux ont des écailles ; et dans le même sac que les autres humanoïdes dont la couleur de peau n’a rien de rosé ni ne se voie vraiment, et qui sont en d’autres termes des extraterrestres pâles ou sans couleur. Il y a en plus des centaines de ce dernier type d’extraterrestres.

En fait, nous, les Zêtas, avons été placés dans la catégorie d’êtres impliqués dans tout ce qui n’était pas rencontre spécifique avec les Nordiques, les Pléiadiens ou toute autre forme de vie évidemment prise pour reptilienne pour être verte et sans membres humains, telle que les Dinos ou tout autre forme de serpent.

Hommes Verts

Certains extraterrestres se nourrissent rien qu'en se chauffant au Soleil. Ceci est rendu possible par le fait que certains extraterrestres, dont nous faisons partie, ont inséré des gènes de plantes à leur propre système génétique. Nous générons de la chlorophylle en réponse à l'énergie émise par un soleil normal, et nous synthétisons sous forme de sucres des aliments crus tels que les minéraux ou l'eau. Cela ne va pas plus loin, et ne nous procure en fait que ce vous décririez comme un apport d'énergie, un coup de fouet.

Reptiles

Le terme de reptile englobe trop de variantes pour qu'on puisse l'utiliser seul. Il y a de nombreux groupes d'extraterrestres qui pourraient entrer dans cette catégorie. Nous-mêmes, les Zêtas, avons été décrits comme des lézards, alors que nous n'avons aucune affinité génétique avec ce que les habitants de la Terre connaissent comme lézards. Nos gènes sont semblables à ceux des humains, ils ont la même base, et nous avons le sang chaud.

Il y a bon nombre de reptiliens à l'œuvre dans le voisinage de la Terre. Certaines de leurs formes sont humanoïdes, avec des bras, des mains, des doigts et des pouces opposables, des jambes et des pieds avec des orteils, des yeux sur le devant du visage plutôt que de chaque côté, et une stature bipède. D'autres ont une forme qui vous rappellerait le serpent, avec des membres qui sont développés de manières diverses.

D'autres encore ont une forme semblable au lézard, et marchent sur deux ou quatre jambes, leur corps étant trop raide pour permettre la station debout. Ces formes extraterrestres peuvent se cabrer pour effectuer certaines tâches, mais ils travaillent globalement au niveau du sol. Comme cela les désavantage lorsqu'ils rencontrent des humains, ils ne s'adressent généralement pas aux humains, de par leur orientation au Service-Envers-Soi, car cette orientation se sert de l'intimidation pour fonctionner.

Une forme reptilienne connue des humains est celle qu'ils appellent Dino. S'ils ne sont pas aussi grands que les dinosaures de la Terre, ce reptilien ressemble à un tyrannosaure Rex en miniature. Cette forme est utilisée par l'orientation du Service-Envers-Soi dans les rencontres avec les humains, car l'intimidation est non seulement permise par leur taille imposante, au moins aussi grande que celle de l'humain moyen, mais par la connaissance culturelle qu'a l'humanité du caractère farouche que possédaient les mêmes dinosaures qui vivaient jadis sur la Terre.

Orion

Orion a eu mauvaise presse dès le début à cause d'une visite au gouvernement des Etats Unis qui a été claironnée sur tous les toits. Le nez pendulaire des entités d'Orion est un signe caractéristique. La première visite fut le fait d'une entité solidement ancrée dans le Service-Envers-Soi et désormais, les entités qui viennent d'Orion et qui sont dans le Service-Envers-Autrui ont la partie dure.

Elles ont choisi d'assumer des tâches qui ne nécessitent pas le contact avec les humains, car venir à bout de leur mauvaise réputation leur prendrait tout leur temps dans le cas contraire.

Mante Religieuse

Une forme extraterrestre dont on parle depuis longtemps est celle de la Mante Religieuse : grande, noire et ressemblant à un insecte aux dires des humains. Ils n'ont pourtant aucune similitude physiologique avec les insectes de la Terre, et sont en fait une forme d'humanoïdes et des mammifères. Les Mantes Religieuses font partie des centaines de groupes d'extraterrestres qui sont impliqués dans la Transformation de la Terre, mais ils sont peu nombreux. Ils possèdent de remarquables facultés télépathiques qui surpassent celles que nous avons nous, les Zêtas.

Félins

Les humains imaginent les humanoïdes comme des bipèdes sans fourrure: le singe nu. Les formes humanoïdes évoluent de façon naturelle sur de nombreuses planètes, et si le proto-humanoïde de la Terre était un singe poilu, le proto-humanoïde peut prendre ailleurs de nombreuses autres formes.

Du fait des manipulations génétiques qui eurent lieu, au cours desquelles furent greffés des gènes venant de peuples humanoïdes existants, les visiteurs humanoïdes qu'ont rencontré les humains semblent pour la plupart semblables à l'homme, et ont donc donné l'impression fausse qu'il s'agit de la forme humanoïde. Le singe nu n'est qu'une variante de la forme humanoïde. Ce que l'on appelle la Mante Religieuse est humanoïde, et ce que de nombreux contactés prennent pour une forme d'insecte chez leurs visiteurs est presque toujours humanoïde. Il existe des humanoïdes extraterrestres qui ressemblent à des singes ou à des primates pour l'être humain, et une variante de l'espèce est représentée par un humanoïde à fourrure que l'homme prend pour un félin bipède.

Les humains ont des moustaches, mais pas de l'espèce sensitive et dure que possèdent leurs rongeurs et autres chats et chiens de compagnie, et apercevoir donc des moustaches sur le visage fin d'un visiteur à crinière leur fit penser que ces visiteurs étaient des félins. Habituez-vous à l'idée qu'il y a des formes humanoïdes encore plus curieuses !

Nordiques

Les Nordiques ont moins de patience avec les humains que tout autre groupe d'extraterrestres, et voudraient que ceux-ci atteignent le niveau du Service-Envers-Autrui de la 4ème Densité avant même qu'ils ne s'y soient engagés. Certes ils ont beaucoup d'adeptes, des humains au cœur pur qui ont peu de tensions intérieures au sujet de leur mission, ou bien qui sont dans une position telle, au cours de leur présente incarnation, qu'ils peuvent remplir cette mission. Là les Nordiques travaillent à un haut niveau pour régler les problèmes de la Terre, qui sont divers et variés. Les Nordiques estiment que leurs efforts sont mieux utilisés dans ce sens, et leurs rapports enregistrés sur bande reflètent cela. Les Nordiques sont appelés ainsi à cause de leur apparence, et ils ont refusé de divulguer leur constellation d'origine à leurs contacts humains, estimant que cela n'avait pas d'importance.

Les Pléiadiens

Certains gènes des Pléiadiens ont été utilisés dans le passé pour améliorer le genre humain, au cours des phases d’ingénierie génétiques primitives. Les Pléiadiens se sentent particulièrement experts dans la communication aux humains de la philosophie du Service-Envers-Autrui, à cause de ces liens génétiques, et ont décidé que ce rôle leur revenait personnellement. C’est une tâche de valeur, qui prend du temps, et pour laquelle ils travaillent avec beaucoup de dévouement.

Les Siriens

Les Siriens sont principalement bienveillants. Ils ont été impliqués dans l’Histoire de la Terre, à une époque ou à une autre, et prennent donc leur travail à cœur. Mais ils sont peu nombreux en regard des Pléiadiens et des Nordiques.

Sosies Humains

Actuellement, aucun des visiteurs extraterrestres ne pourrait être pris pour humain par d'autres êtres humains. Ce sont les agents de désinformation du gouvernement qui lancèrent ce mythe au tout début de MJ12, en vue de provoquer une paranoïa populaire. La méfiance envers les extraterrestres et leur prétendu calendrier de prise de pouvoir devait toucher tous les foyers, toutes les familles, et toutes les chambres à coucher. Vous aussi, il se peut que vous soyez marié à un extraterrestre. Des films furent produits qui montraient les humains kidnappés et remplacés par des clones, ou s'ils n'étaient pas remplacés, possédés par une âme extraterrestre ou mis sous contrôle par un mécanisme qu'on leur implantait. Tout pour faire monter la vague de paranoïa en espérant que les citoyens en viennent à livrer leurs amis et leurs voisins si ceux-ci avouaient avoir eu un contact avec les extraterrestres.

Il y a, bien entendu, des Enfants des Etoiles, qui sont des âmes venant d'autres mondes et occupant un corps humain, et la possession et le squat des corps physiques peuvent exister et ils existent, mais tout cela n'est pas nouveau pour la conscience humaine. Contrairement à une certaine désinformation, il n'y a aucune forme de vie extraterrestre qui soit des sosies humains ou autre, et qui vive en société des humains.

Il est souvent indiqué que les Pléiadiens ressemblent beaucoup aux humains, tout comme les Nordiques et les Siriens. Si les similarités impressionnent immédiatement les humains qui ont des contacts avec ces humanoïdes, les différences ressortiraient s'ils vivaient seulement dans leur entourage. Ils remarqueraient d'abord leurs habitudes alimentaires, car si l'ingénierie génétique des humanoïdes a résulté en ces formes physiques similaires, les mondes dans lesquels ils devaient s'adapter étaient extrêmement différents. Les Nordiques mangent peu, pour avoir appris à manger de la vache enragée sur leur planète. Devant ce que les humains appellent un repas, un Nordique passerait pour difficile.

Exactement comme les Hommes En Noir sont stressés lorsqu'ils sont exposés à la lumière du Soleil, les formes de vie humanoïdes telles que les nôtres, qui viennent d'étoiles faibles, ont du mal à se faire à un Soleil de taille moyenne tel que le vôtre. Cela serait vrai des Pléiadiens comme des Nordiques, qui ne seraient pas simplement brûlés par le soleil, mais qui développeraient aussi des symptômes d'empoisonnement par les radiations.


Variété de Formes de Vie

Nancy, notre émissaire, décrit sous hypnose quelques
unes de formes de vie auxquelles elle a été présentée.

Début du souvenir de Nancy

Dieu Grec

Le Dieu Grec me fut présenté dans la rangée des humanoïdes. A côté de lui, Arnold Schwartzeneger est une mauviette de 50 kilos. Il portait un costume de légionnaire romain et il était bien proportionné. Quel beau mec ! Je lui fis ce commentaire : «Pas étonnant qu'on vous ait pris pour des dieux !»

Homme Poule

L'Homme Poule me fut présenté dans la rangée des humanoïdes. Il ressemblait tout à fait à un poulet sans plume et à la peau rouge, mais à y bien regarder, j'ai vu qu'il avait des orteils aux pieds et des doigts aux extrémités de ses bras en forme d'ailes. Il n'avait pas de bec, mais un visage pointu. Quand je lui ai demandé à quoi ressemblait sa planète, il m'a répondu télépathiquement en m'envoyant une image d'un endroit rocheux exposé aux vents. On m'expliqua qu'il s'agissait d'une femelle qui voulait serrer dans ses bras et protéger l'humanoïde d'à côté, qui était un mâle.

L'Homme Pouce

L'Homme Pouce me fut présenté dans la rangée des humanoïdes. Il mesurait environ 40cm de haut et avait la peau brune, une tête arrondie et de petits membres. Il semblait terriblement timide, et quand on lui parlait, il avait un petit rire étouffé et regardait ses pieds. C'est l'Homme Poule qui répondait à sa place.

L'Homme Crapaud à Cornes

L'Homme Crapaud à cornes me fut présenté dans la rangée des humanoïdes. Il mesurait moins d'1m60 de haut et portait des vêtements. Sa peau était recouverte de larges plaques bosselées semblables en apparence à celles d'une carapace de tortue, mais plus flexibles. Quand je le lui demandai, il m'expliqua que sa planète mère était un endroit sec et rocheux. Il y en avait deux spécimens, l'un plus petit que l'autre, mais j'ai omis de demander s'ils venaient de deux planètes différentes ou s'ils étaient de sexe différent.

L'Homme Manche à Balai

L'Homme Manche à Balai est l'extraterrestre très grand et décharné que l'on voit dans Rencontre du 3ème Type, celui qui a une tête fine et petite. Il me sembla qu'il était responsable de présenter la rangée des humanoïdes. Il semblait avoir le sens des responsabilités et de l'écoute au sujet des divers malaises et attentes du groupe.

Le Petit Homme Vert

Le Petit Homme Vert me fut présenté dans la rangée des humanoïdes. Il mesurait moins d'1m60 de haut, avait un visage rond et vert mais un corps mince, et des doigts écartés sur une petite main ronde. Il portait un costume entièrement bleu.

L'Homme Collant

L'Homme Collant me fut présenté dans la rangée des humanoïdes. Il était petit et semblait n'avoir ni cou ni poignets, ni chevilles: le tout était une seule forme tubulaire courbe comme des collants joints. Il portait un costume avec un haut col et ses cheveux étaient plantés en touffes raides et noires, et tenait tout seuls derrière son crâne, comme des pics. Je l'interrogeai sur sa planète mère mais je ne reçus que ce mouvement pour réponse. Il étira sa jambe droite jusqu'à deux fois sa longueur et la posa sur le sol puis il la rétracta et la ramena. Il s'étirait comme un collant, sans le moindre signe d'ossature interne. En persévérant, j'obtins ensuite le mouvement suivant. Sa tête vint s'élever au-dessus de son cou qui s'étira en hauteur d'environ 80cm au-dessus des épaules. Son cou ne s'affina pas, il ne fit que s'étirer comme un collant. L'Homme Manche à Balai m'expliqua par télépathie que j'avais offensé l'Homme Collant en ne me prosternant pas avant de lui adresser la parole. Je courbai donc profondément la taille et implorai son pardon, et je reçus par télépathie de chaudes et heureuses vibrations de l'Homme Collant. Mais je n'obtins jamais la réponse à ma question.

Je demandai par la suite aux Zêtas de m'expliquer et ils me dirent que sa race habitait une planète de la 3ème Densité, aussi peu évoluée que l'est notre planète. Si nous sommes violents, eux ils se donnent des airs et sont dans des trips politiques idiots. Les Zêtas conclurent : «Très fatigant»

La Créature des Marais

La Créature des Marais me fut présentée plus tard, après la présentation des humanoïdes, lorsque les présentations évoluèrent vers d'autres variantes de créatures intelligentes. Il ressemblait à la Créature du Lagon Noir, sauf qu'il était vert, pas noir. Un gentil géant, dans l'eau comme hors de l'eau.

L'Homme Pieuvre

L'Homme Pieuvre avait un corps et des tentacules tout comme une pieuvre. Il était chocolat à l'extérieur et blanc crème sous les tentacules. Je fus ravie de constater qu'il était très bavard. Je lui demandai à quoi ressemblait sa planète mère et il me montra par télépathie une planète d'eau avec de temps en temps un rocher qui dépassait: très ventée et inhospitalière au-dessus des eaux alors que l'eau était chaude et accueillante. Nous nous sommes congratulés à la fin, main dans tentacule. Il avait un tentacule spécial de couleur rose comme un long ver de terre qui s'enroula autour de mon poignet pour faciliter la communication me sembla-t-il. Cela ne me posa pas de problème.

L'Homme Balle

Quand on me présenta à cet extraterrestre intelligent, je manquai de m'évanouir pour la première fois de ma vie. Les Zêtas me remirent sur pied et les présentations furent faites. L'Homme Balle avait 2 yeux dans une grande tête ronde, et rien qu'une bouche. Interrogés sur leur planète mère, ils m'envoyèrent par télépathie la description d'une espèce d'endroit ressemblant à une serre chaude pour plantes vertes. L'Homme Balle ressemblait à un blob rond et vert sans ossature. Quand je l'interrogeai sur sa nourriture, je reçus la vision télépathique d'un insecte du genre cafard que l'on croquait. J'envoyai à l'Homme Balle la vision télépathique de notre coutume de nous serrer la main et il étendit l'une des quelques 50 petites serres qui lui faisaient une frange autour de la taille. J'hésitai un instant, puis je lui serrai la serre.

Je lui posai des questions sur leur technologie, mais n'obtins aucun retour. Il ne s'était pas rendu de son propre chef à cette visite. Je l'interrogeai sur sa demeure et obtins par télépathie une vision où L'Homme Balle rampait en quelque sorte sur le sol en direction d'un endroit abrité le long d'un talus. Quand je l'eus salué, l'Homme Balle se retira en rampant, soulevant d'avant en arrière ses masses au sol. L'Homme Balle était tout vert, sauf pour le bas de son corps qui touchait le sol, et qui était noir. Un type agréable, qui ne me voulait pas de mal.

L'Homme Cafard

L'Homme Cafard émergea d'un bassin d'eau bleu/vert, où il flottait la tête en bas. L'eau me parut chargée d'algues. Son dos était lisse et arrondi comme une carapace de tortue, sans signe d'ailes, et il était gris de partout. Il se mit debout sur ses jambes de derrière, et il ressemblait par devant à un cafard géant avec plusieurs jeux de bras/jambes se terminant par deux doigts/orteils et une paire d'yeux ronds sur la tête. Il n'était pas particulièrement communicatif.

L'Homme Amibe

L'Homme Amibe était vert clair et sans forme ou distinction particulière. Il n'avait aucune marque. Il était au sol, et des parties de lui vinrent se couler autour de me chevilles de sorte que la communication s'engagea. L'image d'un monde rocailleux où la vie n'existe que dans des crevasses me fut envoyée. L'Homme Amibe doit s'aplatir pour survivre.

L'Homme Vampire

L'Homme Vampire ressemblait à une puce humanoïde. Il mesurait 1m60 de hauteur, avait de petites jambes et de petits bras trapus et une peau comme un cuir gris. Ce qui ressortait chez lui était la présence de 2 longues défenses grises qui descendaient de son visage et écartées d'environ 10cm. Je compris que c'était l'équivalent de nos vautours en ce sens qu'il se nourrissait de cadavres en leur suçant les fluides du corps. Il me parut négatif car il voulut m'intimider, mais comme tous les caïds, il fit demi-tour quand il se trouva réellement confronté. Je lui saisis une de ses défenses et le retournai vivement sur le dos. Il n'était pas très agile, et il lui fallut quelques minutes pour se remettre droit, ses jambes et bras trapus battant l'air.

L'Homme Dino

L'Homme Dino ressemblait à un petit tyrannosaure Rex, mais il n'était pas plus haut qu'un homme de grande taille. Il était vert foncé, avec une crête sur le dos, et se tenait droit en s'appuyant en arrière sur une grande et grosse queue dont il se servait comme balancier. Il y avait au bout de sa queue deux barbillons pointus et jaunes, qui semblaient remplis d'un fluide et boursouflés. Sa bouche était garnie d'une rangée de nombreuses dents. Il n'était pas très enclin à la conversation télépathique, sauf pour insister que je devais lui obéir, ordre qu'il me répéta plusieurs fois. Comme je refusais, il ouvrit la bouche pour me montrer toutes ses dents, et se pencha sur moi. Quand il vit qu'il ne parvenait pas à m'intimider, il se désintéressa de moi et partit.

Fin du souvenir de Nancy


Les Vedas

Un savoir ancien originaire du Golfe Persique décrit avec une grande précision les échanges qui eurent lieu entre humains et extraterrestres et entre humains et humanoïdes de la 12ème Planète.

Cette partie du monde fut à certaines époques littéralement envahie d'extraterrestres parce que les humanoïdes géants qui étaient agressifs interféraient sur l'équilibre de la Terre.

Cela semblait magique, fantastique aux humains qui assistaient à ce spectacle et tout comme les contactés d'aujourd'hui, ils pensaient que personne ne croirait ce qu'ils raconteraient. Ils enregistrèrent cependant énergiquement tout ce qu'ils virent et entendirent, car à l'inverse des contactés d'aujourd'hui, ils étaient autorisés à enregistrer ces souvenirs dans leur mémoire consciente. Tous les contacts ou les rencontres fortuites antérieures au crash de Roswell étaient ainsi conscientes, car la Terre n'avait pas encore formellement voté pour son orientation future, son orientation ciblée pour la Transformation.

Les Vedas racontent donc les batailles classiques que se livraient des espèces de vie intelligentes de toutes formes et de toutes tailles, et les divers phénomènes d'antigravité tels que la lévitation et les vaisseaux en suspens dans les airs. Tout est véridique, et l'histoire est aussi fascinante à lire pour les humains d'aujourd'hui qu'elle ne l'était par le passé.

Contributions Génétiques

Les Nordiques et les Pléiadiens sont jugés d'apparence humaine alors qu'en fait, ce sont les humains qui sont d'apparence Nordique et Pléiadienne, car ceux-ci sont venus les premiers ! Les Nordiques contribuèrent en effet au patrimoine génétique de l'humanité, comme le firent aussi les Pléiadiens et beaucoup, beaucoup d'autres races extraterrestres.

La race que nous appelons Dieux du Mont Olympe, et certaines races Reptiliennes, ont été de notables donateurs, et cela tout au début. Chacune d'entre elles a laissé leur marque sur les humains.

Les Nordiques sont naturellement grands et semblent physiquement vigoureux, et c'est un physique que beaucoup sur Terre définissent comme idéal. Ces caractéristiques jouent cependant plus sur les humains comme des gènes récessifs, et ils ne sont pas dominants.

Les Pléiadiens ont eu une contribution très significative, et la nature aimable de beaucoup d'humains en est le reflet. Le physique menu de l'humanité reflète la contribution pléiadienne.

Les Zêtas contribuèrent génétiquement à la forme humaine actuelle. Ce fut essentiellement au niveau du développement du cerveau, des connections neurologiques et des points de communication. Les gènes spécifiques à cela furent extraits de nos propres gènes, et insérés dans les vôtres. On s'est demandé si les races asiatiques avaient reçu une contribution génétique de notre part à cause de leurs yeux en amande. De nombreuses races humanoïdes ont les yeux bridés, y compris les Nordiques, et les gènes agissant sur les yeux ne font pas partie de notre tribut aux races humaines.

Les Siriens n'ont pas eu de contribution génétique, car il y a plusieurs facteurs d'incompatibilité entre leur forme physique et la forme humaine. Leur contribution aurait engendré autant de problèmes qu'elle n'en aurait résolu, et il existait d'autres sources de contribution qui n'amenait pas ce type de conflit. Il n'y aurait pas eu incompatibilité qu'ils auraient eu leur contribution car leur désir de participer était bien réel.

La race d'humanoïdes de la 12ème Planète, que nous appelons les Dieux extraterrestres du Mont Olympe, se reflète chez les humains qui sont d'une apparence quasi bestiale avec une capacité de développement musculaire extrême.

Cette race est remarquable non seulement pour son physique, mais aussi pour son tempérament colérique - une rage qui sourde jusqu'à ce que se dissipe la raison de leur colère. Leurs guerres ne peuvent pas se terminer autour d'une table de négociation, jamais.

L'ascendance reptilienne est très diffuse chez les humains, et on la reconnaît le plus sûrement à travers le besoin de structure et d'ordre dans votre vie. Les humains qui se préoccupent plus des petites choses de leur quotidien que des rapports humains expriment ce patrimoine génétique.




Les types d’aliens dans l’univers (Spiritualité, Nouvel-Age - O.V.N.I.)    -    Auteur : patrice - France


17722 visiteurs depuis 2006-05-11
dernière mise à jour : 2006-05-11

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #34