Médecines douces - Pharmacie naturelle
Amaroli - Urinotherapie, la thérapie par l’urine. - Effet immunologique
afficher la page :

Dans la vaccination, on injecte une quantité infime de substances toxiques dans le corps
sain. Ceci incite nos cellules à réagir en formant des anticorps. C'est exactement ce qui
se passe quand nous pratiquons l'urinothérapie. Qu'elle soit pratiquée par l'injection,
l'ingestion, au moyen de gouttes homéopathiques ou de gouttes entières, ce même
principe s'applique.
"L'urine n'est jamais toxique même si elle peut contenir de petites quantités de
substances toxiques, surtout en cas de maladie. Ces substances lorsqu'elles sont
ingérées, stimulent le système immunitaire. Une sorte d'auto vaccination naturelle se
produit, avec une production d'anticorps accrue." Urinothérapie p. 32
"Les substances toxiques qui pénètrent dans l'organisme déclenchent des mécanismes
d'autodéfense. Si les substances évacuées dans l'urine sont les mêmes que celles qui
sont en jeu dans le processus de la maladie, elles peuvent stimuler les réactions du
système immunitaire et contribuer à la lutte contre la maladie, une explication possible
des résultats satisfaisants obtenus par l'urinothérapie dans le traitement des allergies."
L'élixir de vie p. 105
"Le Dr Abele suggère que la présence des antigènes (substances étrangères) et des
anticorps dans l'urine réabsorbée renforce le système immunitaire. La réintroduction de
faibles quantités de bactéries ou de parasites présents dans l'urine pourrait stimuler la
production d'immunoglobulines (lg). L'IgA, (une immunoglobuline qui inactive les virus et
empêche les micro-organismes de s'incruster dans le mucus) joue également un rôle. On
trouve l'IgA dans le mucus et les produits d'excrétion et, par conséquent, dans l'urine.
L'urinothérapie augmente la production d'IgA, ce qui peut expliquer l'effet positif de
l'urinothérapie dans les infections des voies urinaires et des reins, alors que les autres
traitements offrent peu de soulagement." L'élixir de vie p. 105
"Par exemple, si vous avez une réaction allergique au blé, votre corps produit des
anticorps pour contrer ces allergies et ces anticorps sont retrouvés dans votre urine. Des
études médicales ont démontré qu'en réintroduisant ces anticorps soit en buvant l'urine
ou par injection, les allergies peuvent être guéries." Traduit du livre : Your Own Perfect Medecine de
Martha Christy p. 70


Effets antiviraux et antibactériens

L'urine a fait ses preuves sur ce plan. Vous pouvez traiter vos coupures, égratignures...
avec de l'urine. Je cite du Dr Shaller :
"L'urine fraîche qui sort du corps est stérile et contient de nombreuses substances
virucides et bactéricides. Il est donc logique d'utiliser l'urine pour soigner les plaies et
brûlures qui risquent de s'infecter.
Il est intéressant de savoir que, dans les pays tropicaux, une plaie soignée par l'urine
n'attire pas les mouches et guérit beaucoup plus vite qu'une plaie traitée avec des
cicatrisants pharmaceutiques chimiques." Urinothérapie p. 34
Coen Van Der Kroon ajoute :
"La recherche scientifique a démontré que l'urine et l'ammoniac ont tous deux un
puissant effet anti-virus.
Une application immédiate d'urine à une coupure ou égratignure en prévient l'infection et
en éloigne les mouches - une chose importante dans les pays chauds. Les compresses
d'urine fraîchement émise ou vieillie aident à combattre les infections et les font souvent
disparaître." L'élixir de vie p. 106
Le Dr Flora Peschek-Bohmer fait toutefois une mise en garde :
"Pour les plaies ouvertes, seulement utiliser l'urine stérile, donc fraîchement émise. Pour
les entorses, le nerf sciatique ou d'autres conditions similaires, l'urine peut être gardée et
réchauffée quand il sera temps de s'en servir." Traduit du livre Urine Therapy p. 44

Les avantages
En provenance du livre "Urinothérapie" du Docteur Christian Tal Shaller et Johanne
Razanamahay. Je cite :
1. "L'expérience a montré que presque toutes les maladies sont
améliorées ou guéries par cette thérapie si elle est appliquée de façon
correcte. Elle ne présente pas les risques d'intoxication des méthodes
allopathiques.
2. Elle est simple et peut être prise sans dépenser un centime.
3. Aucun examen médical n'est nécessaire pour poser le diagnostic de la
maladie avant d'entreprendre le traitement. Même si l'urine est chargée de
sang, de pus, de sucre et d'autres substances, elle peut être utilisée et elle
aura toute sa vertu curative. Le proverbe dit : "seul le diamant peut couper
le diamant".
4. L'application d'urine sur une blessure ou sur une brûlure apporte un
soulagement immédiat et une guérison rapide, dans certains cas même
sans aucune cicatrice.
5. L'urine est très efficace en cas d'empoisonnement par des venins de
serpent ou de scorpion, de morsures d'animaux ou d'insectes, d'absorption
de substances intoxicantes comme l'opium, le sucre blanc et autres
drogue."

Les préjugés
Beaucoup de peurs, de préjugés et de tabous doivent disparaîtrent avant de
commencer cette thérapie. Ces peurs sont directement liées au conditionnement social.
Voici quelques préjugés à éliminer. P.S. Traduit du livre Urine Therapy p.4-6
a. L'urine est pleine de germes. Quand l'urine quitte le corps, elle est
parfaitement stérile. Elle est donc bonne pour l'absorption interne. Après
15 minutes, au contact de l'air, l'urée commence à se transformer en
ammoniaque et les germes commencent leur travail. Il n'est à ce moment
pas conseillé de la boire mais est excellente et bénéfique pour l'utilisation
externe.
b. L'urine ne sent pas bon. Comme l'urée se transforme en ammoniaque
après avoir pris contact avec l'air elle développe alors une odeur forte avec
le temps. Mais après avoir pénétré dans la peau et séchée, elle ne sent
plus rien. De même si elle est utilisée pour les travaux ménagers par
exemple. Une fois séchée elle ne sent plus rien. L'ammoniaque est un
nettoyant très puissant.
c. L'urine est un déchet dont se débarrasse le corps. Premièrement
l'urine n'est pas un déchet, mais un dérivé du sang qui est riche en
hormones, enzymes, vitamines et contient des informations sur la
condition de notre corps physique, spirituel, émotionnel et mental. Dans
l'urine vous retrouvez le surplus d'eau, d'éléments nutritifs dont le corps
n'a pas besoin pour le moment. Elle contient aussi des éléments nutritifs
essentiels qu'un corps malade n'a pas su absorber. On se pose la
question : Pourquoi réintroduire dans le corps un liquide que celui-ci a
rejeté ? Comme notre personnalité est le résultat de nos expériences, de
même l'urine est le reflet des expériences de notre corps. Elle contient de
l'information concernant nos indispositions, nos maladies, nos infections
ainsi que nos allergies. Si nous confrontons notre système immunitaire
avec cette information une deuxième fois, nous activons notre défense
d'une façon efficace. C'est ainsi que l'urine enseigne des choses au
système de défense de l'organisme.
d. L'urine donne une mauvaise odeur à la peau. Ceci est faux lorsque
l'urine est complètement absorbée et séchée. Et si par exemple vous
voulez vous servir de compresses, il est préférable de vous servir de la
laine si vous voulez éviter les odeurs. L'urine ne développe pas d'odeur sur
les fibres animales, tandis qu'elle développe des odeurs sur le coton
comme on l'a remarqué pour les couches de bébé. On ne doit jamais
utiliser de fibres synthétiques pour des compresses.
e. L'urine contient des virus et bactéries. Les bactéries et virus sont
filtrés par le foie. Les virus et bactéries qui sont restées dans l'urine sont
justement là pour avertir le système immunitaire de se préparer à la
défense. Elle sont donc en quantité minimes et ne peuvent pas nous nuire,
mais seulement nous aider.
f. L'urine a mauvais goût. Une urine normale et plus spécialement celle du
matin va être un peu salée et amère. Toutefois cette saveur ne sera pas
transmise aux capillaires de la langue, mais seulement au nez. Si vous
vous pincez le nez, vous ne goûterez rien. Est-ce qu'il faut vous rappeler la
saveur de votre première bière ? L'urine d'une personne végétarienne aura
le goût d'un bouillon de légume. Les protéines animales et les toxines sont
responsables de la saveur et odeur déplaisante de l'urine.
g. L'urine est responsable des échauffements chez le bébé. Ceci est un
non-sens entretenu par l'industrie des couches pour bébé. Ils font ainsi des
fortunes ! Cette condition du bébé dépend entièrement de l'alimentation du
bébé ou de la mère qui allaite.
Précautions et mises en garde
Règle d'or pour l'utilisation interne

N'ATTENDEZ PAS PLUS DE 15 MINUTES APRÈS L'ÉVACUATION POUR
L'UTILISATION À INTERNE ! L'urée qui se trouve dans l'urine commence à se
transformer en ammoniaque au contact de l'air et des pathogènes commencent à se
développer. L'urine vieillie est excellente en utilisation externe, mais non pas en interne.
Aussi, l'auteur Coen Van Der Kroon ajoute :
"Il est incontestable que l'urine de la majeure partie d'entre nous est pratiquement
dénuée de toute bactérie, c'est à dire stérile, ce que confirment les médecins et
pathologistes. La raison est simplement qu'elle n'a aucun contact avec l'extérieur avant
d'être évacuée et que, de plus, elle contient des substances bactéricides. C'est seulement
en cas de maladies latentes ou d'infections des reins ou des voies urinaires qu'elle peut
contenir des micro-organismes pathogènes.
Même alors, elle peut néanmoins être inoffensive. Nous ingérons constamment des
bactéries par la nourriture, la boisson et la respiration. Notre corps en abrite en
permanence un grand nombre qui, la plupart du temps, ne nous rendent pas malades.
La prudence est cependant recommandée en cas d'infections des reins, de la vessie ou
des voies urinaires. Les bactéries peuvent alors être présentes en plus ou moins grand
nombre et l'urine peut parfois même contenir du pus. Certains thérapeutes dont
Armstrong, recommandent néanmoins de la boire.» L'élixir de vie p. 86
Médicaments allopathiques (chimiques)
Il n'est pas a conseillé de prendre des médicaments allopathiques (prescriptions
chimiques) avec la thérapie interne. On conseille d'arrêter les médicaments au moins 2
jours avant de commencer la thérapie. Toutefois s'il n'est pas possible d'arrêter la prise
de médicaments allopathiques et qu'on veut toutefois commencer la thérapie, les auteurs
recommandent d'y aller d'une grande prudence. On peut augmenter graduellement la
quantité d'Amaroli tout en coupant légèrement la dose des médicaments. Ceci se fait très
lentement et on doit souvent faire des analyses et vérifications. On se fait suivre si
possible par un professionnel de santé.
Si ce n'est pas possible d'arrêter la prise des médicaments allopathiques, on peut
utiliser les gouttes homéopathiques, le remède universel ou des gouttes entières ainsi
que des massages, lavements, compresses qui sont aussi très efficaces.
"En fait, l'urine correspond à un recyclage permanent des éléments vivants mais aussi
des produits chimiques ingérés dont une très grande partie est éliminée par les reins.
Quelqu'un qui boit toute son urine risque de doubler la dose de médicament chimique
qu'il consomme. Évidemment la parade est simple : il suffit de diminuer la quantité de
médicaments au fur et à mesure que l'on augmente la quantité d'amaroli ingérée."
Urinothérapie p. 52
Coen Van Der Kroon ajoute :
"En général, il est déconseillé de combiner l'urinothérapie avec la prise de drogues ou de
médicaments allopathiques prescrits. Cette combinaison peut être dangereuse pour la
santé. Si vous prenez des médicaments allopathiques quels qu'ils soient, ne recourez à
l'urine qu'en usage externe (en massage) jusqu'à ce qu'il vous soit possible de renoncer
aux médicaments.
On me demande souvent que faire lorsqu'une personne prenant des remèdes chimiques
désire commencer un traitement par l'urine. Il faut d'abord savoir si l'interruption du
traitement médicamenteux peut menacer la vie de cette personne, créer pour elle une
situation dangereuse ou insupportable, ou faire naître en elle un sentiment d'insécurité.
Dans ce cas, commencer exclusivement par des applications externes en prêtant grande
attention aux réactions de l'organisme. Puis n'entamer un usage interne qu'avec
précaution, à raison de quelques gouttes d'urine ou de teinture homéopathique.
Augmenter graduellement la dose en surveillant étroitement les réactions de
l'organisme." L'Élixir de vie p. 78

Dr Christian Tal Shaller à ce sujet nous dit :
"Ainsi, pour la personne qui est sous traitement médical, il faut commencer par ne rien
changer à la médication. Tout en consommant un demi verre d'urine chaque matin, on
pratiquera une alimentation vivante et les autres moyens de santé. Ces mesures vont
stimuler l'organisme à se dépolluer et à se régénérer. On attendra quelques jours, voire
une à deux semaines, pour sentir le moment propice à une légère diminution de la dose
du médicament ingéré. Si tout se passe bien, on augmentera la quantité d'amaroli à un
puis deux verres par jour. On procédera ainsi par paliers successifs jusqu'à ce que
l'organisme, revivifié et rééquilibré, puisse se passer complètement de la 'béquille
médicament'.
N'oublions pas que tous les remèdes achetés en pharmacie sont des béquilles, des
soutiens momentanés. Ils ne guérissent jamais car c'est toujours le corps qui se guérit
lui-même." Urinothérapie p. 52
D'un autre auteur :
"La première condition à la pratique de la thérapie Shivambu, est de mettre de
côté toutes matières intoxicantes comme le Bidi, médicaments chimiques, cigarettes,
tabac, alcool etc. Toutefois il y a deux exceptions. Les patients souffrant de troubles du
coeur ainsi que les diabétiques ne peuvent pas arrêter leurs médicaments trop
rapidement. Ils doivent ainsi boire leur urine en même temps que la prise de leurs
médicaments et s’ils s'aperçoivent que Shivambu leur fait du bien, ils pourront alors
réduire la quantité de médicaments graduellement d'une manière ordonnée et augmenter
la quantité de Shivambu." Traduit du livre : Shivambu gîta p. 60
Remèdes naturels et urinothérapie
Il est recommandé de changer les médicaments chimiques pour des médicaments
naturels si possible, car ils travaillent de paire avec la thérapie.
"Signalons tout d'abord que tous les médicaments naturels, les compléments
alimentaires, les remèdes homéopathiques et phytothérapeutiques ne posent
aucun problème avec amaroli. C'est seulement avec les médicaments chimiques
(allopathiques) que les précautions s'imposent." Urinothérapie p. 51
"Bien sûr il est préférable de renoncer graduellement aux médicaments allopathiques qui
ne sont pas absolument indispensables. Dans tous les cas possibles, essayez de leur
substituer des remèdes naturels. Les médecines naturelles et l'urinopathie font
généralement très bon ménage et se renforcent souvent mutuellement." L'Élixir de vie p.
78




| Amaroli_Urinotherapie | Historique | L'urinothérapie en Occident | lavage du corps et du linge | Urine et hallucinogènes | Utilisation médicinale | AMAROLI PAR UN MALADE DU SIDA | Perte de cheveux | Composition de l'urine | Hypothèses sur les effets | Réabsorption de l'urée | Effet immunologique | Crises de guérison | Utilisations | Le jeûne | Remède universel | Témoignages | Témoignages 2 | Temoignages sida | Bibliographie |
Amaroli - Urinotherapie, la thérapie par l’urine. - Effet immunologique (Médecines douces - Pharmacie naturelle)    -    Auteur : Maria - Canada


183510 visiteurs depuis 2008-04-15
dernière mise à jour : 2008-04-15

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Médecines douces >> Blog #653