Spiritualité, Nouvel-Age - Esotérisme
L'Amour

L’amour, c’est se trouver sur le chemin de celui qui se cherche, c’est lui donner rendez-vous sur le lieu de la rencontre entre ce qu'il est et ce qu'il est appelé à devenir…

L’amour, c’est lui dévoiler les reliefs de son être comme se dénudent peu à peu les formes d’un paysage sous la caresse d’un lever de soleil.
L’amour, c’est être un doux papier-révélateur sur lequel est photographié son chemin pour l’aider à mieux se connaître.
L’amour, ce n’est pas empêcher l'être aimé de tomber mais c’est être là pour amortir sa chute. Ce n'est pas le priver d’une leçon de vie mais c'est garder en vue sa coquille de noix tanguant sur l’océan du monde; ne jamais oublier d’être un phare dans la tempête de son âme ou le garde-côte de ses émotions quand elles dérivent.
L’amour, c’est l’aimer sans le retenir; le rendre meilleur sans lui en voler la victoire; le garder sans le posséder; lui faire confiance sans y mettre des conditions.
L'amour, c’est pactiser avec les dieux pour l’aider à déployer ses ailes. Prendre de l'altitude pour entraîner avec soi les autres dans son envol... Il n’y a d’amour que dans le respect de la liberté de l'Autre, celle de grandir à sa manière pour se rapprocher des étoiles. L’aimer, c’est le laisser trouver par lui-même les outils de son accomplissement et les lui tendre au moment où il n’a plus la force d’agir seul.
Aimer, c'est oser le lui dire et ne pas remettre cet aveu à plus tard quand il sera trop tard. Mais c'est aussi savoir retenir ses mots sur le seuil de ses lèvres quand il a besoin de silence pour entendre sa vérité. Aimer, c'est ne pas s'avoir l'un l'autre mais s'inviter à être ensemble.
L’amour, c’est placer au milieu d'un studio un frigo rouge comme la passion et gros comme un immeuble pour être sûr qu'il ne connaisse ni les grands ni les "petits creux"; c'est laisser déborder le bain le soir en pensant au bruit de ses pas dans l'escalier, un peu plus lourds que d’habitude; c’est aussi rechercher son parfum sur l’oreiller qu'il vient de quitter ; c’est mélanger les couleurs de ses chaussettes pour qu'il pense à elle en croisant les jambes dans une réunion avec son patron; c’est imaginer au petit-déjeuner des formes exaltantes dans les volutes de fumée de son café; c’est le regarder partir par la fenêtre en comptant les secondes avant qu'il ne se retourne; c'est, lors d'une promenade, garder la petite feuille qui vient de lui tomber sur l'épaule.
C’est laisser tomber secrètement dans le fond de l’une de ses poches un petit porte-bonheur qu'elle a acheté en Chine.
Sans l'amour entre un homme et une femme tout est vain et les matins n'auraient pas ce goût de romarin. Mais c'est l'amour entre tous les hommes qui devrait donner à la vie une saveur d'éternité.




L'Amour (Spiritualité, Nouvel-Age - Esotérisme)    -    Auteur : MARCELLE - France


1455 visiteurs depuis 2007-08-27
dernière mise à jour : 2007-08-27

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #508