Médecines douces - Phytothérapie
Plantes Medicinales Angelique

ANGELIQUE

Angelica archangelica L.
Ombellifères.
Angélique officinale
Angélique cultivée, archangélique, angélique de Bohême, herbe ou racine du Saint-Esprit, herbe aux anges. (fr.); Engelwurz, Edle-Angelica, Garden-Angelica, Luftwurzel (all.); Common garden -.-.Angelica (ang.); Angelica (it.); Angelica (esp.).

Tiré des livres : Nos grands mères savaient de Jean Palaiseul et
Les Plantes médicinales de Emile Perrot et René Paris

J'ai appris à connaître l'angélique dès ma plus tendre enfance : semblables aux cabochons d'émeraude des pièces d'orfèvrerie moyenâgeuse, ses morceaux de tige confits décoraient les pains d’épice de luxe trônant dans les vitrines de Dijon, ma ville natale. Cependant, ce ne fut que beaucoup plus tard que je sus qu'elle n'est pas seulement une friandise pour les gourmands, mais aussi une plante médicinale d'une telle valeur qu'e11e a motivé les réflexions suivantes : « Si cette plante avait le mérite d'être étrangère, elle serait aussi précieuse pour nous que le ginseng l'est chez les Chinois; elle se vendrait à prix d'or » (Bodart) et « Nous voyons avec peine qu'une plante si active et si riche en propriétés soit si peu usitée de nos jours, tandis qu'on adopte avec enthousiasme quelques remèdes exotiques dont la nouveauté, la rareté, la cherté font seules tout le mérite » (Roques).
Ces remarques, qui datent du siècle dernier, n’ont rien perdu de leur actualité et si 1'angélique n'était encore utilisée en confiserie-pâtisserie (notamment dans les cakes) ainsi que dans la préparation de certaines liqueurs, il est probable qu'elle ne serait connue que de quelques amateurs de jardin qui la cultivent pour son aspect décoratif.
C'est, en effet, une magnifique ombellifère qui atteint jusqu'à 2 mètres de haut; ses tiges creuses et finement striées sont garnies sur leur partie inférieure de grandes feuilles élégamment découpées au dessous blanchâtre et portent en été de grandes ombelles en forme de boule, avec des fleurs blanches ou légèrement rosées qui donnent des graines ovoïdes. Toutes les parties de la plante répandent une odeur aromatique suave et musquée qui, selon les uns, lui aurait valu son nom, alors que d'autres soutiennent qu'il est dû à ses vertus médicinales.
Elle croît spontanément en Norvège, en Autriche, en Suisse, en Silésie, sur les versants des Alpes et des Pyrénées, ainsi que le long des fleuves qui avoisinent ces montagnes. Il existe aussi une autre espèce, moins haute, moins parfumée et moins riche en principes actifs, 1'angélique sauvage ou des bois (Angelica sylvestris) que 1'on rencontre un peu partout en France dans les prairies un peu humides, les bois, les lieux ombragés et au bord des ruisseaux.
Les médecins de la Renaissance appellent sa racine «racine du Saint-Esprit» en raison des «grandes et divines propriétés» qu'elle a contre de très graves maladies et Paracelse raconte qu'elle fut un médicament merveilleux » à Milan ou sévissait une épidémie de peste en 1510. Elle entre donc dans la confection de la plupart des grandes spécialités de jadis et passe même pour être, comme le ginseng, un élixir de longue vie.
CULTURE. - L'Angélique officinale est cultivée surtout pour la production des tiges fraîches et des fruits qui trouvent une large utilisation dans la confiserie et la liquoristerie; 1'herboristerie emploie les racines et les feuilles.
Les sols d'alluvions, profonds, irrigables, frais et bien exposes au Midi conviennent le mieux à 1'Angélique. En France, il existe des cultures à Milly et en Auvergne.

Ce qui est sûr, c'est que 1'angélique est un stimulant digestif de premier ordre (elle est 1'ingrédient principal d'une sorte de ratafia dont le nom - vespétro - évoque clairement les effets puisqu'il est formé des premières syllabes des mots vesser, péter, roter!); un excellent tonique général indiqué contre 1'anémie, le manque d'appétit, les migraines, les vertiges, les défaillances (les Anciens disaient qu'elle était « propre à recréer le cœur »; un antispasmodique qui facilite et calme les règles difficiles; enfin un antiglaireux très efficace à recommander en cas d'asthme nerveux, de bronchite chronique, de toux des fumeurs.
Action physiologique et emplois - Grâce à ses propriétés toniques, excitantes et stomachiques l'Angélique entre dans la préparation d'un grand nombre de liqueurs digestives. La pharmacie utilise les racines (Pharmacopée française 1965) dans la préparation de 1'alcoolat de Mélisse composé. Les fruits sont employés en liquoristerie, les feuilles fraîches comme vulnéraires, les pétioles en confiserie.
L'angélique se prépare en infusion (20g de racine séchée coupée en menus morceaux ou 15g de semences pour un litre d'eau bouillante), une tasse après les repas. II est toutefois recommandé de respecter ces prescriptions car, à haute dose, I'angélique devient excitante pour le système nerveux et, surtout le soir, risque de provoquer de 1'insomnie.
Vous pouvez aussi confectionner un punch original et délicieux en versant un litre d'eau bouillante sur 30g de racine coupée; vous ajouterez 4 centilitres de bonne eau-de-vie (ou de rhum blanc) et servirez avec des rondelles de citron.
Parties utilisées: souche radicante (Pharmacopée française 1972), pétioles, fruits.




Plantes Medicinales Angelique (Médecines douces - Phytothérapie)    -    Auteur : nico - Canada


6503 visiteurs depuis 2006-05-15
dernière mise à jour : 2006-05-15

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Médecines douces >> Blog #58