Vie pratique - Science et Technologie
Les cas de cancers de la peau en forte hausse

Loin de protéger des coups de soleil, le bronzage obtenu dans une cabine à UV provoque des lésions des cellules cutanées.

Cette fois , le doute n'est plus permis : «Le soleil en boîte est cancérigène pour la peau, mais aussi les yeux et les organes génitaux externes», déclare au Figaro le Dr Claudine Blanchet-Bardon (hôpital Saint-Louis, Paris). Cela fait douze ans que le Syndicat national des dermato-vénérologues, dont elle est vice-présidente, tire la sonnette d'alarme auprès des pouvoirs publics. Sans grand résultat pour l'instant. La décision du Centre international de recherche sur le cancer (Circ) de classer les rayons ultraviolets (UV) dans la catégorie 1 des produits les plus cancérigènes confirme en tout cas ce que les spécialistes suspectaient déjà depuis des années.

«Nous lancions des campagnes d'information pour dire aux gens de faire attention, d'éviter les coups de soleil, notamment chez les enfants. Et dans le même temps on voyait se multiplier les cabines à UV sur le territoire avec des publicités dans les cinémas et sur les chaînes du service public !», se rappelle le professeur Jacques Bazex, coauteur du rapport publié par l'Académie de médecine en mai dernier.

Il faut savoir que lampes et tubes à bronzer ne délivrent que des UVA, longtemps réputés comme étant moins agressifs que les UVB, lesquels sont les principaux responsables du bronzage et… des coups de soleil. «Or, on sait aujourd'hui que c'est faux, souligne le Pr Bazex. Non seulement les UVA sont aussi dangereux que les UVB mais leurs effets s'additionnent.»


Les peaux rousses très fragiles

Pire, certaines contre-vérités continuent de circuler, comme le fait que le bronzage artificiel serait bon pour le moral ou que cela faciliterait la sécrétion de vitamine D par l'organisme. «Tout cela est mensonger, rectifie le Pr Bazex. La luminothérapie pratiquée dans le traitement de la dépression ne contient pas d'UV. Quant à la synthèse de vitamine D, de très faibles expositions au soleil suffisent à satisfaire les besoins de l'organisme.» Surtout, il faut savoir que le fait d'être bronzé, notamment par les UVA délivrés dans les solariums, n'a aucun effet protecteur. Bien au contraire : un teint halé obtenu dans ces conditions signifie que les cellules cutanées ont été obligatoirement lésées.

En fait ce qui protège, ce sont de petites doses d'UVB obtenues en profitant des bienfaits du soleil naturel, mais avec modération. Sauf pour les individus à la peau rousse qui doivent impérativement éviter les bains de soleil prolongés. Leur peau est effet incapable de réparer correctement les cellules altérées par les UV. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les Australiens, des Anglo-Saxons récemment installés sous les Tropiques, ont le plus fort taux de prévalence de cancers de la peau au monde. Selon le Dr Blanchet-Bardon, «le nombre de mélanomes malins double tous les dix ans. Quant aux carcinomes, une autre forme de cancer de la peau, ils explosent littéralement.»
Les cabines de bronzage «aussi dangereuses que l'arsenic»



Le centre de recherche sur le cancer de l'OMS vient de classer les UV artificiels dans la catégorie des cancérigènes les plus dangereux, au même titre que le tabac.

Avec l'été, vient la question du bronzage, parfois en cabine pour les plus pressés. Mais ce souci esthétique peut s'avérer à haut risque. Les experts, jusqu'ici, considéraient les UV de ces cabines comme des cancérigènes «probables». Désormais, ils sont classés parmi les cancérigènes les plus dangereux par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l'agence cancer de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Après l'examen de 20 études différentes, le CICR a classé leur risque mortel comme étant aussi élevé que l'arsenic et le gaz moutarde.

Le CIRC relève désormais le niveau de classification des UV artificiels au niveau 1, soit aussi cancérigène que le tabac. «L'exposition aux UV artificiels avant l'âge de 30 ans augmente de 75% le risque de mélanome», la forme la plus agressive du cancer de la peau, indique le CICR. «De plus, plusieurs études ont montré une association entre le bronzage artificiel et le mélanome oculaire», ajoute-t-il.

«Pas plus de 10 séances par an»
«Il faut rappeler aux gens le risque des cabines de bronzage», souligne Vincent Cogliano, l'un des chercheurs de l'Agence. «Nous espérons que la culture dominante changera afin que les adolescents ne jugent pas nécessaire d'avoir recours aux cabines de bronzage.» Mais le centre de recherche donne seulement un avis scientifique. C'est aux «agences sanitaires nationales de prendre les décisions qu'elles jugent nécessaires», souligne-t-il.

Les dermatologues britanniques et français ont salué la décision, même s'ils ne réclament pas l'interdiction des cabines de bronzage. «La solution n'est pas d'interdire, mais d'informer», pour Georges Reuter, président du Syndicat français des Dermatologues (SNDV). «Le grand risque, ce sont les gens qui font des séances d'entretien à longueur d'année», précise-t-il. Pour lui, la limite se situe à dix séances par an. «L'autre risque c'est la mauvaise surveillance des installations», a-t-il ajouté. Lorsque les tubes qui produisent les UV vieillissent, ils peuvent émettre une lumière encore plus dangereuse, précise-t-il. Et pour avoir bonne mine, le dermatologue conseille plutôt d'avoir recours aux produits autobronzants.

L'Association des lits à ultraviolets affirme de son côté que le risque de développer un cancer de la peau est lié à une «surexposition» aux UV. Et de rassurer : «80% des utilisateurs sont conscients des risques de surexposition aux UV et la majorité d'entre eux ne dépassent pas vingt séances par an». Soit déjà dix de trop par rapport à la limité conseillée.





Les cas de cancers de la peau en forte hausse (Vie pratique - Science et Technologie)    -    Auteur : martine - Canada


968 visiteurs depuis 2009-10-21
dernière mise à jour : 2009-10-21

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Vie pratique >> Blog #871