Médecines douces - Diététique, Alimentation
Le chocolat noir est bon, aussi pour les artères

Selon une étude allemande, deux carrés de « noir » par jour réduisent les risques cardiovasculaires.

CINQ pharmacologues de l'université de Cologne ont publié hier dans le Journal of the American Medical Association un article très bien documenté sur les vertus médicinales du chocolat, qui confirme son excellence pour réduire la pression artérielle sans prendre de poids. On savait déjà, grâce à un sondage publié le 5 juin 2007, que 52 % des femmes britanniques préfèrent le chocolat au sexe ! D'autres études antérieures avaient déjà avancé le fait qu'une consommation quotidienne de 100 grammes de liqueur de chocolat, très riche en flavanols (famille des polyphénols, également présents dans le vin), diminue la pression artérielle. Mais on ignorait jusqu'à présent « quel effet pourraient avoir de petites quantités de chocolat noir, riche en cacao et faible en sucres et matières grasses », explique le Dr Dirk Taubert, auteur de l'étude.

Entre janvier 2005 et décembre 2006, 44 adultes (20 hommes et 24 femmes) de 56 à 73 ans souffrant d'une préhypertension (chiffres entre 130 et 140 mm de mercure de pression systolique) ou d'une hypertension de stade 1 (chiffres compris entre 140 et 160 mm Hg) ont été répartis en deux groupes.

Effet dilatateur

Le premier a mangé pendant dix-huit semaines 6,3 grammes de chocolat noir (deux carrés) contenant 30 milligrammes de polyphénols. Le second a dégusté du chocolat blanc dépourvu de ces substances. Les polyphénols des fèves de cacao sont de puissants antioxydants qui ont un effet apparemment dilatateur sur les artères.

Les personnes du groupe « noir » ont, à la fin de l'expérience, enregistré une diminution modeste, mais réelle, de leur pression artérielle, sans avoir pris de poids : la prévalence dans ce groupe de l'hypertension artérielle est passée de 86 à 68 %. Les consommateurs de chocolat blanc, eux, n'ont en rien modifié leurs chiffres de pression.

Or une réduction même faible de la pression systolique (cet à-coup de pression dû à l'onde de pression envoyée par la brusque contraction cardiaque) fait baisser le risque de mourir d'une attaque cérébrale ou cardiaque de respectivement 8 % et 5 %. En février dernier, dans la revue US Pharmacist, des chercheurs californiens avaient annoncé que le chocolat noir sans sucre joue sur le tonus musculaire de la paroi de l'artère humérale. Une autre étude présentée au congrès de l'American Heart Association à Chicago, en novembre 2006, par le Dr Diane Becker (Johns Hopkins University, Baltimore) avait démontré que quelques grammes quotidiens de « noir » avaient le même effet que l'aspirine pour réduire la coagulation sanguine. Enfin, le Dr Norman Hollenberg (Harvard University School of Medicine) a découvert un net accroissement du débit sanguin cérébral de quinquagénaires en bonne santé buvant de la liqueur de chocolat. D'ailleurs, les Indiens Kuna du Panama en consomment souvent et n'ont pas d'hypertension artérielle.

VOS REACTIONS SUR LE FORUM CLIQUEZ ICI




Le chocolat noir est bon, aussi pour les artères (Médecines douces - Diététique, Alimentation)    -    Auteur : patricia - Belgique


1674 visiteurs depuis 2007-07-25
dernière mise à jour : 2010-10-23

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Médecines douces >> Blog #459