Spiritualité, Nouvel-Age - Ecologie, Sciences de la Terre
Couches jetables ou couches lavables ? le grand match !

Comparer les couches jetables et les couches lavables, l’idée vous paraît saugrenue ? Et pourtant… À ma gauche, les couches jetables, une invention qui a simplifié la vie des Mamans et qui – selon la pub – ferait le bonheur des bébés ! À ma droite, les couches lavables nouvelle génération, qui – à bien y regarder – présentent bien des avantages, sans trop d’inconvénients… Couches jetables, couches lavables, le match commence, on compte les points !

Couches jetables, couches lavables : l’environnement sur le ring !

Ah, ils sont tellement mignons nos bébés dans les spots de pub, quand ils gambadent « bien au sec » dans leurs couches jetables… L’envers du décor est moins idyllique : entre 0 et 2 ans et demi, votre Bibou chéri va « produire » 1 tonne de couches jetables ! Et chaque couche va mettre… 500 ans à se dégrader ! Beurk ! Bébé est propre et au sec, d’accord, mais la planète - elle - est plutôt cracra !

Quant à la production des couches jetables, elle n’est pas vraiment « écologiquement correcte » : des millions d’arbres sont abattus chaque année pour fabriquer de la cellulose, et l’eau rejetée après la production est bourrée de produits chimiques…

Du côté des couches lavables, la planète est mieux traitée. Votre bébé écolo en herbe va produire 3 fois moins de déchets. En général, les couches lavables sont fabriquées à partir de coton de culture bio. Certes, au milieu de cet océan de verdure, il y a un point noir pour les couches lavables : il faut les laver, justement, et donc utiliser plus d’eau, plus d’énergie, plus de lessive. Oui, mais ! Vous pouvez utiliser une lessive bio, réduire les machines en lavant les couches avec du linge de maison, et faire un programme basse température, en désinfectant préalablement vos couches lavables avec de l’huile essentielle d’arbre à thé…

Résultat du premier round : en termes d’impact sur l’environnement, les couches lavables (tendance issue du maternage) sont nettement moins nocives que leurs homologues les couches jetables.



Couches jetables, couches lavables : 2ème round, la santé de bébé

L’ennemi juré des bébés, c’est l’érythème fessier. En cause : les couches jetables et leurs frottements répétés qui irritent cette petite peau fragile. Irrité, on le serait aussi, si on passait notre journée emmailloté dans une culotte en plastique, dans une atmosphère chaude et moite digne des tropiques !

Avec les couches lavables, miracle, les rougeurs disparaissent car les culottes sont en matière respirante, beaucoup plus saine pour la peau. Les esprits chagrins vous diront aussi que les couches lavables, elles, ne contiennent aucun produit chimique… alors qu’avec les couches jetables, le débat est ouvert depuis une enquête effectuée par Greenpeace en Allemagne sur plusieurs grandes marques. Affaire à suivre, car les fabricants démentent formellement cette information…

Autre argument santé en faveur des couches lavables : leur forme anatomique favorise la position naturelle d’écartement des jambes, ce qui assure à bébé un bon développement de l’articulation des hanches.

Bilan donc mitigé : on ne peut affirmer avec certitude que les couches jetables soient nocives pour la santé de nos bébés… Mais si on applique le « principe de précaution », on se tournera plutôt vers les couches lavables.






Couches jetables ou couches lavables ? le grand match ! (Spiritualité, Nouvel-Age - Ecologie, Sciences de la Terre)    -    Auteur : Enriette - Canada


1229 visiteurs depuis 2008-03-25
dernière mise à jour : 2008-03-25

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #628