Spiritualité, Nouvel-Age - Spiritualité
Le petit guide de la spiritualité

Introduction
La spiritualité se doit avant tout d’être humilité ; les auteurs de ce Petit guide de la spiritualité ont donc préféré regrouper leurs noms dans la signature « Seulement par amour ». La transmission de la spiritualité est un acte d’amour, et de cet acte doit être exclu tout rapport matériel et financier, les auteurs ont donc voulu que son prix soit strictement le « revient » et ne contienne aucun bénéfice pour eux, le mettant ainsi à la portée du plus grand nombre. N’hésitez pas à le diffuser, et nous demandons aux libraires revendeurs d’avoir un geste d’amour. L’éditeur se chargera de nous transmettre votre courrier. Il existe des ouvrages sur la spiritualité qui contiennent l’exacte vérité, à l’exception de quelques petites erreurs « négligeables » ; ce sont les livres écrits avec amour par A.-E. Powell aux éditions Adyar. Le lecteur intéressé par le présent Petit guide sera comblé par ces ouvrages. Beaucoup de réponses à vos courriers se feront par téléphone, ayez donc l’amabilité de nous mentionner un numéro où l’on peut vous joindre, merci.
Dieu
On ne peut commencer une étude spirituelle sans parler de DIEU...Qui est DIEU ? IL est tout... Il n’y a rien en dehors du DIVIN, il n’existe rien qui ne soit LUI, que ce soit sur notre plan physique, ou sur les autres plans (autres dimensions). Chaque particule, ou ensemble de particules, existant sur notre plan physique (minéraux-plantes-animaux-humains) est une particule DIVINE comme une cellule d’une partie de notre corps, appartient à l’ensemble de notre corps. Schématiquement le DIVIN est séparé en deux :- Une partie supérieure ou ESPRIT avec à son sommet, DIEU proprement dit qui est une énergie d’AMOUR à l’état pur.- Une partie inférieure ou matière qui est très dense dans les plans les plus bas (en dessous de notre plan physique) pour s’alléger et devenir lumière et amour dans les plans les plus élevés ou causal (plan mental supérieur) juste au-dessous de laligne séparant esprit et matière. Notre univers avec ses milliards de galaxies, comprenant chacune des milliards d’étoiles et de planètes, n’est que le plan physique du DIVIN, soit une infime partie de l’UNITÉ ! Nous sommes si petits ! Vous aurez plus de détails en lisant l’œuvre de A.-E. Powell, et en particulier en regardant le diagramme 38 de la page 299 de son livre le Corps causal, montrantque notre évolution nous approche du regroupement et de la fonte de tous les humains dans l’UNITÉ.

L’homme
D’où vient-il ? Nous allons toucher à la symbolique et comprendre une partie de ce que le MAÎTRE JÉSUS (on doit avoir un amour particulier pour ce MAÎTREmerveilleux), est venu enseigner aux hommes.Lors de ce que, nous autres, incarnés sur cette terre, nous appelons le « big-bang » l’ESPRIT, partie intégrante du DIVIN a traversé la ligne qui séparel’ESPRIT et la matière en formant une CROIX (†) (symbole d’amour sur lequelMAÎTRE JÉSUS a voulu terminer son incarnation physique) ; pour féconder la matière « vierge », engendrant une énergie CHRIST (MARIE mère de JÉSUS,étant un maître incarné en femme, afin de donner, avec la complicité de JOSEPHun corps physique à MAÎTRE JÉSUS, pour qu’IL puisse délivrer son message aux hommes). Cette énergie CHRIST a permis et permet à des éléments de matière d’évoluer afin qu’ils « remontent » vers l’ESPRIT, pour devenir une énergie trèspure d’amour et enfin s’incorporer au « plus haut » au DIEU suprême.L’homme sur le plan physique est un de ces états évolutifs.Étant particule DIVINE, l’homme est éternel comme l’est le DIEU-AMOUR.La venue à répétition de l’homme sur le plan physique a pour but sonévolution vers le haut, dans un combat de l’ESPRIT contre la matière et d’où seull’amour doit sortir vainqueur.Le but final est l’intégration totale de l’homme à l’UNITÉ, le TOUT neformant qu’UN au plus haut ; UNITÉ d’amour pur et total.Prenons conscience, que tôt ou tard nous serons unis à notre voisin et quecette union ne sera possible que lorsque les uns et les autres seront devenu amour ;cette prise de conscience transformera notre vie.La spiritualité est le moyen de parvenir à ce but suprême.

La spiritualité
Qu’est la spiritualité ?- C’est l’étude et la mise en œuvre de tout ce qui permet l’évolution de« l’humain-matière » vers l’ESPRIT-DIVIN.- C’est l’étude et la recherche de tout ce qui est « l’esprit-DIVIN ».- C’est le chemin de l’amour.- C’est l’éternité.LES LOIS DE LA SPIRITUALITÉSeules quelques-unes, qui nous intéressent directement en incarnation sur ceplan physique, peuvent être données ici.Nous les énumérerons sans ordre de priorité.- Créer et cultiver l’amour en soi.- Détruire la haine et son principal fournisseur l’orgueil (A.-E. Powell donne laliste des principales émotions entrant dans ces énergies page 239 de son livre Lecorps astral).- On ne doit pas élever de barrière autour de la spiritualité, ni de race, ni decouleur, ni de position sociale, d’où l’obligation de la gratuité dès qu’on latransmet.- Il ne peut y avoir d’amour, donc de spiritualité sans respect, respect de lanature, respect des animaux, respect des autres dans leurs pensées, dans leursbiens, dans leur dignité, dans leur liberté, et principalement dans leur vie ;respect de soi-même, de sa vie ; respect des lois permettant à cette société devivre le mieux possible dans ces respects, lorsqu’elles ne contredisent pas leslois DIVINES (peine de mort, ou avortement par exemple).- Contrairement à la justice des hommes, adaptée et nécessaire sur le planphysique ; la justice DIVINE est immanente, en effet, en spiritualité la notionde faute n’existe pas, donc pas de jugement, ni des autres, ni de soi-même, pasde sanction, la seule notion en vigueur est une notion d’évolution dans l’amour, basée sur le fait que l’on doit commettre tel ou tel acte, pour prendre conscienceque l’on doit, soit le refaire et l’améliorer s’il est amour, soit le bannir à jamaiss’il ne l’est pas.La justice immanente est simple : penser (d’où parole et acte) amour, vosvibrations s’affinent et vous vous rapprochez du DIVIN, ce qui est le dividendesuprême ; penser (d’où parole et acte) haine, vos vibrations baissent et vous vouséloignez du DIVIN recevant ainsi un dividende négatif.Enfer, purgatoire, et autres menaces n’ont pas lieu d’exister, un DIEUd’amour ne peut mettre en œuvre que des énergies d’amour, les autres énergies sontmatières et ne viennent que de l’homme lui-même.La loi « DIVINE D’ÉVOLUTION » veut, que si l’homme peut avoir des« hauts » et des « bas » dans son évolution (il avance comme une méduse, avec desmouvements de contraction et d’expansion) ; il ne peut régresser et ne peut doncjamais se réincarner normalement dans un corps d’animal qui fait partie d’un stadeévolutif différent ; l’homme vient de l’animal mais ne peut retourner à lui.
L’astral ou l’autre côté
Nous n’aimons pas dire « l’au-delà », car cela donne une résonance macabrealors que dans « l’autre coté », dès que l’on monte un peu, tout est joie, vie etamour.Il se divise en :- Plan astral proprement dit.- Plan mental inférieur.- Plan mental supérieur ou causal.PLAN ASTRALIl comprend 7 sous-plans se divisant eux-mêmes, en 7 petits sous-plans, cequi nous donne 7 x 7 = 49 petits sous-plans pour le plan astral complet.Il touche le plan physique, et la mort du corps physique nous projette ipsofacto dans le plus bas de ses plans.Les sous-plans se comptent toujours en commençant par les plus grossiers, pouraller vers les plus fins, donc en « remontant » nous avons 7-6-54-3-2-l (grosseur etfinesse de ses molécules).Il permet à la pensée, venant du MENTAL de parvenir au corps physique.Il est le siège des sensations et permet de ressentir les peines et les joies, ainsique les douleurs sous toutes leurs formes, morales et physiques.C’est en son sein que se créent les désirs qui devront être maîtrisés par lemental. Il est un élément essentiel de l’évolution ; un tableau de contrôleindispensable pour apprécier le chemin parcouru et celui à parcourir.Son atteinte par toutes sortes de phénomènes (bruits, colère, droguesdiverses, etc..., etc.) peut barrer la route de la spiritualité et provoquer sur le planphysique une folie plus ou moins grande, suivant l’importance de l’atteinte.PLAN MENTAL INFÉRIEURCe sont les 4 plans les plus bas du plan mental total, qui comme le plan astralen comprend 7 ; chacun se divisant également en 7 petits sous-plans.
C’est le siège de la pensée, arme absolue pour l’évolution, et nous rendremaître de nos envies, de nos désirs et de nos comportements matière.Il comprend 4 x 7 = 28 petits sous-plans. Sa finesse fait que seules des entitéssuffisamment évoluées peuvent y séjourner en toute conscience.L’amour y prédomine déjà fortement ce qui en fait un havre de paix et debonheur.PLAN MENTAL SUPÉRIEUR OU CAUSALCe sont les trois plans supérieurs du plan mental, il comprend 3 x 7 = 21 petitssous-plans.Sur le plan causal se trouvent les MAÎTRES ; humains au sommet de lapyramide sur le plan matière, et n’étant pas encore passés sur le plan ESPRIT,placé juste au-dessus ; le point de passage étant « le point de transmutation ».Ces humains sont devenus des « êtres d’amour » et de « lumière », n’ayantplus obligation de se réincarner sur terre pour continuer leur évolution.Ils sont un des stades de l’évolution humaine vers le DIVIN.La véracité de ce Petit guide de la spiritualité a été contrôlée par un de cesmerveilleux êtres de lumière avec lequel un des auteurs a un contact visuel et directau plan causal.

La réincarnation
MAÎTRE JÉSUS, pour la Pâque est venu nous enseigner la réincarnation,son corps n’étant pas détruit, IL s’est réincarné (revenir dans la chair).Les particules d’un corps qui disparaît peuvent avoir servi à de nombreuxautres corps et servir encore à une multitude de nouveaux corps, si il y avait un jourrésurrection, de tous les corps, elles ne pourraient pas servir à reconstituer plusieurscorps ; on voit bien là l’impossibilité d’un tel phénomène ; tandis que revenirchaque fois dans un nouveau corps, l’ancien ayant fait son usage et ayant disparu,est d’une logique indiscutable.L’humanité représente environ 60 (soixante) milliards d’individus, dont 10 %soit 6 (six) milliards environ sont en incarnation sur terre, et 10 % environ sontencore dans le premier cycle d’incarnation soit environ 600 (six cents) millions.Que ce soit dans l’histoire du monde, en regardant autour de nous, ou enlisant les écrits philosophiques anciens, nous avons des preuves constantes de la réincarnation, bien qu’un phénomène simple à comprendre, et qui sera étudié plusloin, efface de notre mémoire les incarnations précédentes, afin qu’il n’y ait pasd’interférence les unes par rapport aux autres.L’habitat naturel de l’homme est sur les plans astraux ou mentaux, suivantson évolution, le plan physique n’étant qu’une sorte de collège ou lycée, danslequel l’homme vient souffrir pour apprendre.Chez lui de « l’autre côté » il n’a pas de sexe, et ne s’incarne en homme ouen femme que pour les besoins de la production des corps physiques afin desatisfaire aux incarnations qui attendent.Tout être humain a été tour à tour, homme ou femme sans qu’il y ait de règlede nombre ou d’alternance.Enfin l’homme peut s’incarner entre 150 (cent cinquante) et 300 (trois cents)fois dans une évolution.Au niveau « causal », on ne trouve que des MAÎTRES uniquement enréférence à « l’homme » étymologiquement parlant. Hommes et femmes formantles « HOMMES » de l’humanité.
Le but de la réincarnation est de faire venir sur terre l’homme pendant un laps de temps pour apprendre. Après chaque incarnation, il a droit à un temps derepos avant de « revenir » pour une nouvelle incarnation.Un peu comme si une incarnation représentait une « année scolaire » avecdes grandes vacances à la fin.En s’obligeant à souffrir pour comprendre les leçons et évoluer, l’hommecréait lui-même par son mental son propre « enfer » sur le plan physique.L’incarnation est toujours minutieusement préparée, mais en dernier ressortun choix dans ce qui est bon est toujours laissé à celui qui va s’incarner, dès quel’évolution de sa conscience le lui permet et qu’il sort du cycle des incarnationsautomatiques.La race, le pays, le peuple, la famille, etc..., etc. sont choisis en fonction dutravail prévu et qui devra être effectué normalement dans l’incarnation ; et l’on adonc tous été, hommes, femmes, de différentes couleurs, de différentes races, dedifférentes positions sociales (roi ou éboueur !) et l’on comprend de suite à quelpoint le racisme, le jugement des autres, les prétentions sociales, sont vains.Peu importe que l’on soit riche ou pauvre, tout dépend de ce que l’on va fairede sa richesse ou de sa pauvreté, tout dépend de ce que l’un et l’autre vont vousfaire prendre comme conscience ; même pauvre on peut donner de l’amour, et c’estlà le principal.Le collège « terre » comprend 7 (sept) classes numérotées de l (un) à 7 (sept).Dans chaque classe, l’incarné doit accomplir un travail déterminé, et comme,surtout dans les premières incarnations, il ne le termine pas en une seule, il revient,redoublant, triplant, quadruplant, etc... etc. jusqu’à ce que le travail soit accompli,c’est-à-dire que la prise de conscience soit satisfaisante, alors on passe à la classesuivante, et ainsi de suite jusqu’à la septième.Après les incarnations sont possibles mais ne sont que volontaires, faitesgénéralement par amour pour l’humanité.Au cours des dernières incarnations, certaines personnes peuvent avoir despossibilités de contact avec « l’autre côté ».Ces contacts, qui peuvent se faire de différentes manières, sorties du corpsphysique et conscience sur différents plans de l’astral ou du mental ; par le« troisième œil » sorte de fibroscope pour « l’autre côté » ; voix ; et bien d’autresqu’il vaut mieux éviter, pour ne pas rattacher les entités désincarnées au physique,comme par exemple : écriture automatique, ou enregistrement sur magnétophone.Ces contacts sont fructueux, si le niveau auquel ils sont faits estsuffisamment élevé, seul le plan causal n’est pas sujet à caution ; plus ils sont bas(astral en particulier), plus ils sont néfastes, car les renseignements rapportéspeuvent être faux ou déformés, ils influencent alors inutilement oudangereusement ; c’est le cas de beaucoup de désincarnés, qui ayant eu ou ayant cru avoir un « don » sur terre et restant dans le bas astral, cherchent un être réceptifpour en faire son « héritier ».Le danger réside dans le fait, que ces récepteurs sont certains de la véracitéde ce qu’ils reçoivent, s’imaginant ne pas être trompés, alors que les désincarnés dubas astral qui leur « passent » les messages ont les mêmes faiblesses que lorsqu’ilsétaient en incarnation sur terre.On ne peut en aucun cas venir se réincarner sur une autre planète, ou venird’une autre planète ; c’est une question d’accord de vibration entre celle de laplanète et celle de ceux qui vivent à sa surface.L’HUMILITÉ ÉTANT LA BASE FONDAMENTALE DE L’ÉVOLUTION SPIRITUELLE VERS L’AMOUR, c’est donc contre l’orgueil sous toutes sesformes que l’on doit lutter.Seule l’humilité peut ouvrir les portes de la compréhension, de la tolérance,du respect, et enfin de l’amour.Chaque fois que vous pensez, dites, ou faites, demandez-vous si vous lepensez, dites, ou faites par amour ? Pour donner ? Pour aider ? sans en attendre unretour ? Ou au contraire est-ce pour vous mettre en avant ? Pour vous montrer ?Pour vous glorifier ? Par égoïsme ? par mercantilisme trouvez la réponse dans lesilence que vous devez instaurer en vous-même.Le mécanisme de la réincarnation est simple et merveilleux à la fois.Une entité ayant un contact au niveau causal peut connaître et ramener desincarnations précédentes, mais elles nous sont données que si notre évolution nouspermet d’en tirer profit et en particulier nous aide à supprimer dans notre mental lesbarrières de la naissance et de la mort physique.Quelques bribes d’une incarnation précédente peuvent sous certainesconditions remonter de l’atome permanent au cerveau physique.Vous trouverez page 167 du Corps causal de A.-E. Powell un diagramme simple expliquant parfaitement le processus de la réincarnation.Avant d’aller plus loin, nous pensons devoir apporter trois informations quipeuvent aider à comprendre les phénomènes de connaissance du passé ou du futurqui peuvent être rapportés du plan causal.- 1. De « l’autre coté » RIEN n’a jamais commencé et RIEN ne finira jamais !Il est très difficile de prendre conscience de cet état de fait sur le plan physiqueoù tout commence et où tout fini ! Tout ce qui est physique est illusion ; on nevoit rien bouger, alors que tout bouge dans ce que nous appelons « l’infinimentpetit » ! Par l’astral on peut voir tout cela sans microscope et l’on peut traverserune masse d’acier monstrueuse sans même s’en rendre compte ! « L’infinimentpetit devient alors l’infiniment grand ».

Résultante : de « l’autre côté » la notion de temps n’existe pas, et dans lesannales AKASIQUES il n’y a pas de passé ni de futur, mais un présentpermanent ; on peut donc y voir notre passé et assister comme si on y était, àune scène vieille de 2 000 (deux mille) ans pour les terriens que nous sommes,on peut y voir de la même façon notre avenir.- 3. Si la vision de notre passé ne peut être modifiée, par contre notre avenir peutl’être, car l’homme a toujours la possibilité de changer dans une certainemesure et dans un certain cadre ce qui a été prévu ; comme par exemple, éviterun accident, si l’on a été prévenu à temps par « l’autre côté ».Le rôle de ceux que nous appelons nos « anges gardiens » est primordial dansce domaine, nos anges gardiens sont des humains qui entre deux incarnations,veulent se rendre utiles et aider ceux restés en incarnation en leur envoyant des« flashs », des rêves prémonitoires, etc..., etc. C’est ce que très souvent nousappelons « l’intuition » ou « la petite voix ».En incarnation nous sommes une infime partie de nous-même, l’autre partierestant au plan causal, nous l’appelons « EGO ».Au début des incarnations, juste après « l’individualisation » (passage dustade de la bête à celui d’humain), l’ego sur le plan est « clair » ou « vide » etinconscient, sa conscience est sa « coloration » (évolution) définitive ne viendrontque lorsque les incarnations seront terminées et qu’il sera devenu MAÎTRE.Il devra à son tour évoluer pour passer le point de transmutation et seréincorporer à la MONADE (nous sur le plan ESPRIT) qui à son tour deviendraconsciente afin de se réincorporer à « l’UNITÉ » c’est-à-dire au DIVINSUPRÊME.L’évolution humaine sera enfin terminée, et il pourra exister éternellement ausein de DIEU dont il fera partie intégrante dans ce qui existe de plus merveilleux. Ilsera devenu lui aussi énergie d’amour à l’état pur.Au fur et à mesure de son évolution, l’humain est conscient sur des plans deplus en plus hauts.Le cycle obligatoire de « l’autre côté » à travers les plans est automatiquepour la portion où l’homme est encore inconscient.Le cycle commence au bas astral où l’homme sort après la mort de son« scaphandre physique », qu’il a été obligé d’utiliser pour vivre sur le planphysique, et termine sur le même plan juste avant la réincarnation suivante, aprèsavoir passé tous les plans jusqu’au causal où se trouve l’ « EGO » ; après s’êtreréintégré à lui, et lui avoir apporté la moisson récoltée dans l’incarnation qu’il vientde quitter, ce qui va lui permettre d’évoluer un peu.Il est à noter que seul le progrès vers l’amour peut arriver à ce niveau.

Pour continuer son évolution, l’ego (toujours nous sur le plan causal !)renvoie une partie de lui-même (nous sur terre !) en incarnation ; pour se faire descorps mental et astral neufs, et quitter « l’autre côté » en se réincarnant dans unembryon.On comprend aisément que tout avortement arrête une incarnation prévuelongtemps à l’avance, freine considérablement l’évolution de celui qui devaits’incarner et est donc une atteinte GRAVE à la loi DIVINE.Le fait que le futur incarné perd ses corps astral et mental au fur et à mesurede sa montée vers le causal et l’ego, corps qui comprenaient la mémoire de sa viephysique, explique l’absence de souvenir dans l’incarnation suivante, car il revientavec des corps neufs.En cas de réincarnation très rapide les nouveaux corps en se créant peuventrécupérer des molécules des anciens, les vibrations étant les mêmes, ce quiexplique que certaines personnes ont des « flashs » concernant leurs viesantérieures.La réincarnation peut avoir des cas particuliers comme celui des « vraisjumeaux », les « faux » étant si l’on peut dire NORMAUX (x ovules fécondées parle même nombre de spermatozoïdes).Les vrais jumeaux ne sont en réalité qu’une seule et même entité qui s’estséparée en deux, croyant à tort pouvoir accélérer son évolution ; d’où un corpssemblable, une vie semblable, un contact permanent par l’astral, le sentiment de nefaire qu’un et enfin l’obligation pour le premier désincarné d’attendre l’autre pourla réintégration de l’ego ; l’entité peut ne pas réussir sa séparation et les deuxparties naîtront soudées, les cas sont nombreux.Les morts nés comptent comme une incarnation.Une incarnation peut être arrêtée à tout moment et en particulier dans lespremiers mois après la conception, ou après la naissance (bébé oubliant de respirerpar exemple), si une erreur a été commise, et que l’entité ne se soit pas incarnéedans un corps qui lui été destiné.La majorité des incarnations même si elles sont très courtes, de 0 à 10 ans parexemple sont parfaitement normales et prévues comme cela, l’entité étant venueapprendre une chose particulière, comme par exemple le simple fait del’incarnation ou une mort dans l’enfance ; cette incarnation peut avoir aussi pourbut de faire évoluer les parents.L’incarnation provoque une évolution sous toutes les formes, et celle del’entité au niveau de l’enfance est souvent liée à celles des parents.Sachons enfin que les autres nous font évoluer, et que nous faisons évoluerles autres.Pensons que nous sommes semblables, et que nous nous unirons, lorsquenous regagnerons l’UNITÉ.

Parents, prenez conscience, que vous avez donné un corps à une entité qui apeut-être une évolution supérieure à la vôtre.
Le corps énergétique
Pour la première fois en 1986, une université, celle de Houston au Texasautorise l’édition d’un livre de travail sérieux, parlant : « du corps énergétique, ouastral, ou de lumière », ce livre que nous recommandons pour sa véracité est :Comment développer votre énergie psychique écrit par Joséphine M. Harper auxéditions Dangles, et vous trouverez les références citées plus haut, page 23 de celivre.Les énergies ne sont pas vues par « monsieur tout le monde », mais lessignaux radio, les images télé non plus ! Il faut une machine ou « poste » pour lesrecevoir et les voir, et avoir la preuve qu'elles existent bien ! Nous devons accepterde croire ceux qui voient les énergies et nous les décrivent honnêtement : ellespeuvent cependant être très facilement ressenties.Quelle joie éprouvent les personnes qui travaillent dans nos groupes, lorsqueaprès quelques mois ou année de travail, elles peuvent se mettre devant une glace etvoir leur propre corps énergétique et ses couleurs !Il n’y a pas de comparaison possible entre « l’autre côté » et ici, mais pourprendre une image, on pourrait le comparer à la texture du sable de la plage, en cesens qu’il est fait de particules de toutes les grosseurs, mélangées et circulant danstout le corps énergétique sans ordre déterminé, au gré du mental de l’instant.Si le corps physique sert de véhicule à l’homme sur le plan physique, c’est lecorps énergétique qui lui sert de véhicule sur tous les autres plans, pour se faire il adonc des molécules de chaque plan d’où les différences de leur finesse.L’entité (ou être humain) désincarné ou en décorporation (c’est-à-dire sortide son corps physique de son vivant) perdra les particules les plus lourdes au fur età mesure de sa « montée » dans l’astral et les reprendra en « redescendant », mêmel’atome physique est grossier en face d’une molécule astrale qui semblerait être unesorte d’électron.Que les chercheurs, qui se demande dans quoi circulent les électrons qui sontdans nos atomes, pensent astral et ils se rapprocheront de la vérité.Le corps énergétique est le lien fondamental entre l’entité et son corpsphysique, qu’il interfère complètement, comme le gaz pénètre l’eau dans une bouteille « d’eau gazeuse » ; on ne voit pas le gaz et pourtant il est là ! Enlevez lacapsule, il se libérera et l’on pourra le voir ! Dans le chapitre « décorporation » ilsera expliqué comment on peut enlever la « capsule » du corps physique pourlibérer le corps énergétique.Si l’on peut voir le corps énergétique des autres ou le sien propre dans uneglace, c’est qu’il déborde le corps physique ; ce débordement est plus ou moinsgrand suivant l’évolution de l’entité ; cette portion du corps énergétique est souventappelée « AURA ».Le corps énergétique est fait de molécules plus ou moins conscientes suivantle degré d’évolution de son propriétaire.De « l’autre côté » on peut donner à ce corps énergétique l’apparence quel’on désire ; en général, on lui donne la ressemblance, avec le corps physique quel’on avait en incarnation.Les santés des corps énergétique et physique sont étroitement liés, toutesattaques sur l’un se répercutant sur l’autre.Nous avons le devoir d’apporter à ces corps une attention toute particulière,car de la qualité de leur fonctionnement dépend en partie la facilité et laprogression de la spiritualité.

Les chakras
Chakras est un mot sanscrit, signifiant « passage », ce sont les passagesénergétiques permettant aux énergies et vibrations de passer d’un corps à l’autre ;chaque chakras a une énergie et une vibration spécifique suivant sa fonction.Ils sont les baromètres de la santé spirituelle et morale de l’homme, et parconséquent aussi d’une certaine santé physique.Les chakras sont de forme ronde avec un noyau ou point central, qui lespositionne sur le corps ; éteints, ils sont gris plus ou moins noires.Au fur et à mesure que l’homme travaille ses chakras et prend conscience deleur présence, ils s’éclaircissent, s’ouvrent, deviennent lumineux, augmentent leurbrillance, leur étincelance ; ils prennent un peu de la merveilleuse beauté de« l’autre côté », dont ils font parvenir la lumière jusqu’à notre physique.Chaque pensée de l’homme a une couleur et ces couleurs traversent leschakras par vagues plus ou moins nettes ou puissantes, montrant au clairvoyantl’état mental de l’homme à un moment donné.Les couleurs les plus matérielles, basses ou coléreuses par exemple, vont durouge au noir en passant par les bruns et les marrons ; les plus fines, sont or, argent,violet, en passant par les bleus, les jaunes, le vert étant par exemple la couleur del’altruisme et du partage avec les autres.Les chakras bougent, vibrent, palpitent, très différemment suivant leurévolution, les éléments de modification sont les mêmes que pour les couleurs quiondulent en eux.Ils permettent aux MAÎTRES du plan causal de nous donner une aidepermanente et diversifiée, sous forme d’énergies, qui peuvent nous pénétrer, si ilssont ouverts.Ils sont nombreux, certains situés sur les jambes, sont utilisés par la « magienoire », ils ne nous intéressent donc pas.Dans notre spiritualité nous ne travaillerons que sur les 7 (sept) qui partentdu sexe pour finir au-dessus de la tête.Ils sont numérotés de 7 à 1 en commençant par le bas, le 1 étant toujours leplus haut en hommage à l’UNITE qui est DIEU.

En partant du bas nous trouvons :- LE 7 : Il comprend, le sexe, le bassin, le bas de la colonne vertébrale, qui est lesiège de la KOUNDALINIE. C’est le chakras de la matière physique.- LE 6 : Il se situe, deux doigts en épaisseur sous le nombril. Il représente les« batteries énergétiques » du corps humain. C’est là que l’on stocke et puisel’énergie nécessaire à toute intervention énergétique et également dans lesefforts musculaires comme la marche par exemple.- LE 5 : Il se situe au niveau de l’estomac, il correspond au plan astral.- LE 4 : Est le siège de l’amour, il a une importance capitale pour notre évolution.Il comprend du thorax au haut des épaules et en particulier le cœur et lespoumons, si important dans le travail spirituel par la respiration. Il réagit auxémotions et son comportement est calqué sur l’amour ressenti.- LE 3 : C’est un chakras « charnière », reliant les chakras dit « du bas » à ceuxpermettant l’accès aux plans supérieurs, il se situe entre les épaules et les yeux.- LE 2 : Son centre se situe à peu près au sommet d’un triangle équilatéral ayantpour base la ligne reliant les yeux. On appelle le 3eœil car il permet d’accéderet de voir de « l’autre côté », soit après être sorti de son corps physique, soitplus simplement à partir du corps physique si l’on sait atteindre une certaineforme de concentration, et si évidemment le 3eœil est suffisamment évolué, unnuméro d’incarnation élevé et un travail assidu avec des « outils » adéquats sontégalement nécessaires pour obtenir ce que l’on appelle généralement ici-bas un« don ». Seul un 3eœil ayant la possibilité d’atteindre le niveau causal est sûrd’obtenir l’exacte vérité ; bien des erreurs sont dites ou commises suite à desincursions dans les niveaux les plus bas. Il est un instrument d’investigationexceptionnel, à n’utiliser que par amour et pour le bien des autres. On ne doitjamais oublier que l’homme quittant le plan physique reste le même et qu’ilconserve les mêmes faiblesses que sur cette terre, c’est-à-dire, haine, ambition,orgueil, tricherie, mensonges, etc... etc. Il n’y a que sur les plans supérieurs querègne la force de l’amour, ayant pour base l’humilité, la vérité, l’altruisme, et oùl’on a pour seul souci celui d’aider les autres. Ce chakras comprend en outre lesglandes pituitaire et pinéale qui sont des passages obligés pour la spiritualité etdoivent être énergétisées pour le bon fonctionnement du 3eœil. C’est par le 3eœil, lorsqu’il est ouvert que les MAÎTRES font entrer en nous un maximumd’énergies d’amour et de lumière.- LE l : Permet une liaison avec les plans supérieurs, inutile donc de soulignerl’importance capitale de ce chakras.Tous ces chakras sont extrêmement sensibles, et ils sont principalementaffectés par des agressions extérieures, tels que le bruit, la saleté corporelle, d’où la nécessité de lutter contre les décibels, et d’avoir une hygiène mentale et corporelleirréprochable. Ils comprennent une membrane énergétique qui est détruite parl’absorption de produits, principalement la drogue, le tabac, l’alcool, les deuxpremiers étant à bannir absolument et totalement pour une bonne spiritualité, unabus de café ou de thé peut donner le même résultat.Aimez-vous ! Et ne vous détruisez pas !Les chakras, et donc l’homme tout entier ne peuvent s’épanouir que dansl’humilité, le silence interne, l’amour, et une hygiène corporelle et mentale parfaite.Pour ouvrir, vivifier, énergétiser ces chakras, on doit s’aider d’un moyen trèsphysique, qui est « faire des sons », auxquels nous consacrerons quelques lignesplus loin.Les chakras étant les passages entre tous les corps que nous possédons, ilssont présents dans tous ces corps, s’adaptant énergétiquement et vibratoirement aucorps dont ils font partie.Chaque molécule dont la finesse appartient à un plan particulier fait partied’un corps différent au sein du corps énergétique qui les comprend TOUS.
L’énergie
L’énergie appartient véritablement à « l’autre côté » qu’elle relie avec noussur le plan physique, c’est l’outil le plus efficace de l’arme absolue qu’est lapensée, et comme pour cette dernière, on peut l’utiliser dans l’amour comme dansson contraire.On peut apprendre à puiser l’énergie dans le réservoir infini de l’énergieDIVINE ; on peut la faire circuler en soi, la donner aux autres.Chaque pensée crée une énergie différente dans sa couleur, dans sa finesse,dans sa finalité.Toutes les envies sont des énergies, comme l’envie de boire, ou l’envie defumer.Si l’on sait employer ses énergies, on peut arrêter de fumer en moins d’unesemaine sans « souffrir ».Colère, calme, humilité, orgueil, et en général toutes les forces et lesfaiblesses morales sont des énergies.Savoir faire disparaître ou savoir fortifier telle ou telle énergie est la seulefaçon d’évoluer rapidement.Même si l’on ne connaît rien aux énergies, elles vous modifient au fil desincarnations, mais l’évolution est lente.Seules des énergies bien gérées peuvent vous permettre une santé morale etphysique en rapport avec la spiritualité.On sait bien que le mental chez un malade a une grosse influence sur saguérison.Après une journée harassante, trouvez un coin tranquille dans votre jardin oudans votre appartement et envoyez, par le mental, au sol, toutes les énergieslourdes, les énergies de matières, sentez-les se dissoudre dans votre corps et lequitter par les pieds.Si vous le faites souvent, vous sentirez vos pieds brûler alors qu’ils resterontfroids, ce sont les énergies, en même temps voyez entrer en vous (toujours par lemental) des énergies de lumière, d’amour, de paix, de calme, et vous ressentirez unbien-être extraordinaire vous pénétrer.

L’évacuation des énergies lourdes ou noires se fait toujours vers le bas, versle sol, car c’est leur habitat.Si vous envoyez les énergies lourdes vers le bas, et absorbez des énergies delumière, donc très légères par le haut, vous vous allégerez et vos vibrationsmonteront.Par ailleurs, le rôle des plantes est primordial, car elles absorbent par lesracines, dans le sol, les énergies négatives, pour faire rejaillir des énergies positivespar leurs parties aériennes, c’est pourquoi on se sent bien à la campagne.Par un peu de travail, tout le monde peut discipliner ses énergies, apprendre às’en servir, et obtenir par exemple ce fameux « don » de soigner qu’ontnaturellement certaines personnes.La pensée crée une énergie de même nature qu’elle-même ! Et cette énergieva obéir à la pensée, et être ce que veut la pensée.L’énergie d’amour contient toutes les énergies positives et peut soigner,l’énergie de haine contient toutes les énergies négatives, elle peut tuer.Dans les soins, cette médecine douce par les énergies ne doit venir qu’en aideà la médecine physique traditionnelle ; en effet, les énergies fournies par nous enincarnation ne sont pas assez puissantes, et le corps physique a besoin de remèdesphysiques.Les énergies ne tuent pas ! Ni microbes, ni virus, mais elles peuvent changerla texture des tissus malades et ainsi aider à faire disparaître ces hôtes indésirables.Une énergie aura toujours tendance à revenir d’où on l’a chassée, on devradonc l’expulser à nouveau, mais elle deviendra de plus en plus faible et finira pardisparaître.Si la disparition d’une énergie est lente, il en est de même pour la mise enplace d’une énergie nouvelle. Installée, son action est durable et infinie, mais elledoit être cultivée, et renforcée en permanence, à partir d’un certain temps, elles’auto-alimente et devient définitive ; si elle est mauvaise, elle est alorsdifficilement déracinable, d’où l’importance qu’il y a à surveiller de très prèsl’évolution de ses énergies et leur qualité.Les énergies négatives ou de matière sont toujours plus lourdes et plusdifficiles à « déplacer ».Les énergies positives peuvent être très subtiles, très fragiles.Les personnes pouvant voir leurs corps énergétiques, peuvent également voirsortir l’énergie au bout de leur doigt, ou se manifester dans la paume de la main parexemple.La possibilité de puiser l’énergie dans « le grand réservoir » de « l’autrecôté », et sa circulation à l’intérieur du corps physique, ne sont possibles que grâceà la présence du corps énergétique.

Le corps physique est un merveilleux scaphandre qui serait sans vie, sans lecorps énergétique, et nous pour faire fonctionner le tout.Si une couleur particulière n’est pas donnée à l’énergie par une pensée, elleest neutre, presque incolore avec une teinte nacrée comprenant un violet tendre.La connaissance et la manipulation des énergies font partie de la spiritualité.Grâce aux énergies, la spiritualité n’est pas un frein à la vie physique, maisune aide considérable pour le « mieux-vivre », le « mieux-être », être emprunt desérénité, et avoir au fond de soi un sentiment d’amour pour les êtres et les chosesqui forment notre entourage.Enfin les énergies sont le moyen permettant de donner de l’amour autour denous.Lorsque, par la pensée, on envoie une énergie à quelqu’un, et si cettepersonne, pour une raison ou une autre, ne l’absorbe pas, elle nous revientdoublée ! Envoyez donc toujours des pensées d’amour, même à celui que vouspensiez votre ennemi auparavant, vous vous éviterez bien des soucis et vous aurezcompris le message de MAÎTRE JÉSUS par les mots « tendre l’autre joue », seulesles énergies propres peuvent engendrer des vibrations fines ; nous consacreronsdonc un paragraphe au nettoyage énergétique.Les énergies ne font pas bon ménage avec le plastique, qu’elles ne traversentpas ! Nous devons donc porter des vêtements le plus possible en fibres naturelles, etavoir une tenue spéciale, si possible blanche, et en laine, coton, lin, ou soienaturelle pour travailler (circulation d’énergies, méditation, etc..., etc.).Le sel gemme retient les énergies négatives, il peut donc servir à assainirénergétiquement une pièce.A saturation on s’en débarrasse tout simplement « sous le robinet ».

La Koundalini
Toutes les énergies positives nous viennent des plans au-dessus du physique,sauf la KOUNDALINI, qui est une énergie très forte, très puissante, qui vient de lamatière la plus dense et remonte vers l’ESPRIT.La koundalini sert à activer nos chakras, à élever nos propres énergies, à lesfaire remonter vers le « haut ».Elle est une aide très importante pour « monter » après être sortie de soncorps physique.Il peut être dangereux d’éveiller une koundalini sans avoir pris auparavantles précautions nécessaires, et tout particulièrement l’ouverture et la propreté deschakras, en effet, la koundalini en montant à travers des chakras fermés ou sales,risque de les endommager gravement, et de créer des douleurs en brûlant lesimpuretés, elle peut même occasionner des brûlures physiques.Au repos la koundalini dort, enroulée sur elle-même au bas de la colonnevertébrale.

La pensée ou le mental On doit savoir, en tout premier lieu que toute parole ou tout acte a été pensé,même si cela s’est passé très rapidement.Nous sommes aussi petit qu’un électron, mais plus performant, que le pluspuissant des ordinateurs existant sur terre !Notre pensée vient de nous-mêmes au plus haut, dans le mental, et elle est communiquée au cerveau physique par notre corps d’énergie qui comprend desmolécules de tous les plans par lesquels la pensée devra passer pour parvenir auphysique.La pensée est créatrice, elle appelle l’énergie nécessaire à la réalisation deses projets.La pensée n’est rien sur le plan physique, elle passe par l’astral où elle prendforme et va atteindre son but, car elle ne se contente pas de rester sur le planphysique.Dans l’astral on peut voir la pensée d’une autre personne, et deux entitéssuffisamment évoluées peuvent communiquer par ce biais même si elles sont àchacune des extrémités de la terre.La pensée, si elle crée des énergies, bonnes ou mauvaises, peut également enchasser d’autres, les expulser, les détruire, il lui faudra beaucoup de persévérance.Si l’on étudie bien la puissance de la pensée, on s’aperçoit très vite qu’elleest l’arme absolue, pour le bien comme pour le mal, espérons, souhaitons pourl’humanité que les pensées d’amour aient toujours une « longueur » d’avance surles autres.L’homme voulant réussir sa spiritualité doit en permanence et à chaqueinstant, contrôler ses pensées, pour qu’elles ne créent pas d’énergies négatives enlui et également chez les autres.En effet les pensées des uns viennent frapper les autres, qui les font leur, sielles reçoivent de leur part un écho positif, pour cette raison, on doit trier lespensées qui nous arrivent, car si l’on n’est pas responsable de celles qui nousparviennent de l’extérieur, on le devient si on les accepte.

On est aussi responsable des nôtres et de leurs impacts sur autrui.Tout peuple pensant la même chose forme une pensée si puissante qu’ellepeut déclencher des catastrophes comme la guerre.La pensée est la liberté de l’homme, son libre-arbitre, car si la loi DIVINEdonne un sens au courant de l’évolution en général, l’homme navigue pratiquementà son gré à l’intérieur de ce courant, il est libre de comprendre les choses, et defaire son évolution en peu ou beaucoup d’incarnations ; n’est-il pas préférable defaire le moins d’incarnations possibles ? Si, bien sûr ! Donc évoluons plus vite etmieux, et pour cela servons-nous de notre pensée.Nous devons contrôler, dompter, nous rendre maître de notre pensée, laSAGESSE est à ce prix.Pour réussir, nous devons créer en nous le silence afin d’entendre les parolesde sagesse qui nous sont dites par le « haut », et faire nôtres les pensées d’amourqui nous sont envoyées par ceux qui de « l’autre côté » nous aide dans notreévolution.Émettez en permanence des pensées d’amour, elles vous éviteront d’êtrepénétré par celles des autres qui vous entourent et n’ont pas la même qualité.Que nous le voulions ou non, nous deviendrons AMOUR, alors pourquoiattendre ? Et souffrir en attendant, jusqu’à ce que nous ayons compris ? Prenonsconscience de cet amour en nous et cultivons-le.Que les pensées et les énergies d’amour de ceux qui ont écrit ce Petit guidevous rejoignent, qui que vous soyez et où que vous soyez, qu’elles vous aident àvous ouvrir à la réalité, à percevoir, à ressentir au fond de vous l’importance de laspiritualité, à savoir que de cette incarnation, elle est la seule chose que vousamènerez de « l’autre côté ».Mettez cette possibilité de créer au service du bien, au service de l’amour del’humanité.L’autre côté est véritablement notre monde, et encore une fois, nous nesommes que de passage sur ce plan physique.Cette pensée, ce mental c’est nous chez nous, et comme tout est géré par« l’autre côté », c’est la puissance de notre pensée qui nous fait agir et faire tel outel acte, et notre degré d’évolution est directement impliqué dans la qualité desactes commis.La pensée est énergie, et met toute la puissance énergétique que lui donnentnotre volonté, notre courage, notre persévérance dans la réalisation des actes, notreévolution en dépend donc totalement.

La vibration Nous avons tous entendu vibrer une corde de violon, donc nous savons ce qu’est une vibration.Tout être humain, que ce soit en incarnation ou de « l’autre côté », a unevibration qui n’est pas la même que celle de son voisin, ce qui permet de lereconnaître et de le différencier.Si l’on veut, par exemple, rencontrer une personne de « l’autre côté », c’estsa vibration que l’on va rechercher, et si on ne la trouve pas, c’est quevraisemblablement cette personne est repartie en incarnation.Sans le savoir, en faisant la connaissance de quelqu’un on prend sa vibration,et c’est elle qui servira à canaliser notre pensée vers la personne.Une photo où la personne est seule est indispensable, si l’on veut« travailler » sur cette personne par exemple pour la soigner.Les vibrations des personnes se mélangent sur une photo à plusieurs, et c’estce mélange qui revient vers chacun des sujets de la photo.Pour toutes ces raisons on ne doit pas :- 1. Se faire photographier à tort et à travers avec n’importe qui.- 2. Laisser traîner sa photo, afin qu’elle ne tombe pas dans des mains qui enferait mauvais usage.- 3. On ne doit donner sa photo qu’aux gens qui vous portent de l’amour.Chaque énergie, a une vibration, qui est plus ou moins fine suivant la naturede l’énergie et sa propreté.La vibration, tout en restant la même en intensité peut être plus ou moins finesuivant l’état de santé de la personne, et, une personne abaissant ses vibrations peutse déclencher des maladies psychosomatiques, cancer ou autres ; elle peut abaisserses vibrations de toutes sortes de façons :- En premier la pensée ou mental, peut créer en positif ou en négatif.

Tout dérèglement moral ou physique occasionné par exemple par la drogue, le tabac, l’alcool etc..., etc.- Les pensées faisant parties de celles composant le groupe haine abaissentautomatiquement la vibration du penseur (voir justice immanente).Les vibrations vont de pair avec les énergies, auxquelles, elles sontétroitement liées, et l’on comprend de suite leur importance.Les vibrations peuvent guérir ou tuer ! Elles sont très efficaces.Un son particulier fait par un violon, va casser le verre en cristal uniquementpar sa vibration !Tout s’use ou se crée par vibration ici-bas.Les vibrations peuvent énergétiser, vivifier, soigner, mais aussi détruire,endommager le corps énergétique comme dans une ville bruyante.On doit donc en tirer les conséquences, si l’on veut faire une bonnespiritualité, et se protéger au maximum contre les agressions des sons, et bienentendu éviter d’aller les chercher où ils sont les plus forts.Les mots, les lettres, les chiffres, ont leur vibration, toutes les choses sont desénergies et de ce fait ont forcément une vibration, tout sans exception vibre.Dans la gamme des vibrations, les plus basses sont de matière ou de haine.La vibration la plus haute et celle du mot DIEU.Le DIVIN est une énergie d’amour à l’état pur, cette énergie a donc,lorsqu’elle est pure, la vibration la plus fine, la plus belle, la plus légère.De très nombreuses vibrations ne sont pas ressenties au niveau physique,elles en sont d’autant plus dangereuses si elles sont négatives ; on doit apprendre àles reconnaître.Les sons et les couleurs ayant une vibration, ils peuvent servir à soigner, sil’on sait les manipuler et en faire bon usage.On verra l’importance de la vibration d’amour, lorsque nous étudierons ladécorporation, ou sortie de corps.Les êtres humains portent souvent sur leur physique, ce qu’il sont réellement,ce sont leurs vibrations que l’on perçoit.Les corps énergétiques de chacun émettent des vibrations, et ceux despersonnes proches les unes des autres se mélangent, donc les vibrations aussi, vouscomprenez là, pourquoi on peut, se sentir plus ou moins bien auprès d’une autrepersonne, qui peut par exemple vous calmer ou au contraire vous énerver.Ces vibrations d’autrui peuvent devenir insupportables, et l’on verracomment s’en protéger.Les vibrations sont entièrement liées aux énergies ; elles dépendent les unesdes autres, elles sont les unes et les autres créées par la pensée.

On peut, on doit apprendre à les reconnaître, à les ressentir, à les analyser, etainsi faire un bilan, un état des lieux de soi-même, permettant de connaître sesforces et ses faiblesses.En règle générale, on doit constater ses faiblesses, en prendre conscience, etensuite les oublier, pour ne pas les « nourrir », et travailler les forces opposées.En rejetant ou en appelant les énergies, on a la même influence sur lesvibrations correspondantes.Il est très difficile de voir soi-même ses faiblesses ! Car justement lapremière que l’on ait, est celle de ne pas « vouloir voir » ! ; si l’on accepte qu’unguide nous aide à en prendre conscience, on a souvent des surprises qui peuventdéclencher des réactions vives dues à notre orgueil ! On doit savoir que si l’on estvenu chercher la VÉRITÉ, il faut l’accepter, et remercier celui qui la donne par despensées d’amour.Quelles que soient ces forces et ces faiblesses, on ne doit avoir ni gloire pource qui est positif, ni honte pour ce qui est négatif, DIEU ne nous juge pas, personnene nous juge de « l’autre côté », ne nous jugeons pas nous-mêmes ! Acceptons-nous tel que nous sommes dans la sérénité, et travaillons à notre évolution, celanous permettra aussi de ne pas juger les autres.Comme la justice immanente de la spiritualité est basée sur notre vibrationgénérale et personnelle, que l’on fait monter ou descendre par notre pensée, nosparoles, nos actes, il faut prendre conscience, que nous faisons nous-mêmes notre« enfer » et notre « ciel ».Si quelqu’un vous fait « piquer une colère », remerciez-le car il vous apermis de constater que vous étiez malheureusement encore capable de vous mettreen colère ; il vous a permis de travailler sur vous et vous a rendu un grand service ;il mérite donc que vous lui envoyiez des pensées d’amour.Ce sont les autres, principalement, qui nous font évoluer, dispensons autourde nous des pensées d’amour et nous évoluerons encore plus vite.La vibration d’amour est la chose la plus merveilleuse qui existe dansl’univers.La vibration est en TOUT, elle est contraction et expansion, c’est donc parelle que l’évolution semble stagner, voire régresser, pour repartir avec encore plusde force.Cette sensation de stagnation momentanée, est nécessaire pour nousapprendre que nous sommes petits et faibles, pour nous apprendre la patience, lasérénité, la persévérance.Vous aurez souvent l’impression d’être abandonné, ne désespérez pas ! Il n’en est rien !
La décorporation ou sortie de corps
La décorporation fait de notre « vivant » n’a qu’un seul et unique but :évoluer vers l’amour, pour pouvoir donner plus et mieux aux autres.La « sortie de corps » n’est pas un voyage organisé pour son plaisir ; l’astraln’est pas un lieu touristique, et un profond respect pour tout ce qui est « l’autrecôté » doit entourer une décorporation.La majeure partie des personnes disant sortir dans l’astral, sont en réalitévictimes de mentals exubérants, qui, pour satisfaire une demande interne, leur fontvoir ce qu’elles ont envie de voir, en créant de toutes pièces des situations et desimages tellement nettes et précises que les personnes qui « mentalisent » sontabsolument certaines de la réalité de ce qu’elles ont vu. Seul, dans ce cas, un guidetrès expérimenté peut dire ce qu’il en est réellement et éviter des erreurs grossières.Attention, ces mentalisations peuvent amener à des aberrations dangereuses,pour le mental et la compréhension de la spiritualité.Ces quelques précautions prises, on doit dire que la décorporation réelle estune chose merveilleuse pour ceux qui peuvent arriver à ce stade.Sa mise en œuvre est simple, mais sa réalisation est très difficile, et ne peutêtre exécuté que par des entités, déjà arrivées à un stade avancé d’incarnation.Nous n’insisterons jamais assez sur le fait que l’unique but de ladécorporation est l’évolution qui va permettre de donner de l’amour en aidant lesautres.Nous allons voir ce que permet le passage de l’autre côté.Sachons que la décorporation est un stade évolutif atteint après quelquefoisdes années de travail et de persévérance ; ce travail avec des outils adéquats ayantamené la personne à un niveau important de calme de sérénité, d’humilité, etd’amour qui lui permet une fois de l’autre côté de n’avoir que de l’amour pour lesautres, respect et vénération pour le haut.Il est bien évident que la performance « décorporation » ne peut être liée qu’àun stade d’évolution avancé vers l’amour, avec tout ce que cela comporte commeforces morales.

Le passage de l’autre côté n’est productif c’est-à-dire, ne permet d’aider lesautres, que si l’on atteint les plans où l’on peut rencontrer un MAÎTRE qui nousenseignera les moyens d’aider les autres.On fera de très nombreuses sorties sans voir qui ou quoi que ce soit, car pourne pas effrayer l’entité et rendre cauchemardesque ses premières sorties, elle les faitdans une sorte de tunnel énergétique où règne l’obscurité, elle ne verra enfin lalumière que lorsqu’elle pourra atteindre le plan mental, et ne rencontrera unMAÎTRE que sur le plan causal.Les choses se passent différemment lors de la mort du corps physique (Lecorps astral écrit par A.-E. Powell le décrit clairement), à ce moment, ladécorporation est plus simple, plus complète, donc plus facile et automatique.L’être qui atteint le niveau causal et qui devient « l’élève d’un MAÎTRE »,ce qui est le cas pour un des auteurs de ce Petit guide, peut enfin avoir l’immensejoie d’apporter une aide importante aux autres.Il peut, par exemple, aller par l’astral en quelques secondes, soignerquelqu’un à l’autre bout du monde, entrer dans n’importe quel corps pour voirl’état des organes, surveiller les méditations d’un groupe pour faire à chacun unbilan détaillé sur ses énergies, sur ses chakras, sur son travail, etc..., etc.Tout cela n’est qu’un très petit aperçu de ce que peuvent faire les personnesarrivées à ce stade évolutif.Cette possibilité est très souvent acquise par des personnes terminant leur 6eclasse d’incarnation, ou qui sont en 7eclasse.Mais nous n’insisterons jamais assez sur le fait que les personnes capables decela, sont amour et suffisamment humbles pour ne jamais en tirer profit, sousquelques formes que ce soit.Le travail fait dans nos groupes ne tend que dans ce sens : évoluer toujoursplus pour aimer, donner, et aider toujours plus.Le phénomène de la décorporation est basé sur le mental, par lequel onrelâche le corps physique au point de supprimer, à l’intérieur de l’atome du corpsphysique, une sorte d’aimantation qui attire et retient le corps énergétique.Ce relâchement étant total, l’aimantation étant supprimée, le corpsénergétique flotte librement dans le corps physique, qui a été auparavant énergétisé,toujours mentalement.La vibration intervient alors, si elle est suffisamment d’amour pour le haut, siles énergies qui vont de pair sont propres et pures, c’est-à-dire faites d’amour,d’humilité, de calme, de sérénité, de douceur, alors le corps énergétique s’élèvera,changera de dimension, pour aller vers ce lieu qui est son habitat naturel pour ytrouver tout l’amour dont il a soif.Si cela paraît très simple en fonctionnement pur, l’obtention des forcesmorales nécessaires à cette réalisation demande un très gros et souvent très long

travail sur soi-même, travail qui ne peut être expliqué et réalisé pleinement qu’ausein d’un groupe.Avant d’arriver au stade de travailler avec un MAÎTRE bien des étapes sontà franchir, la première étant de ne plus mentaliser, de ne plus « voir » que la réalitéau fur et à mesure qu’elle se présente.Pour cela, les aînés, humbles guides, qui peuvent contrôler ce qui est vu etfait, sont d’une utilité capitale.Rappelez-vous, que tout ce qui touche la spiritualité doit être gratuit, àl’exception, bien sûr, des participations honnêtes aux frais et paiement des matièrespremières dont on peut avoir besoin sur le plan physique pour que le travail dugroupe se fasse dans de bonnes conditions.La spiritualité est l’école de l’humilité patiente, de la persévérance, et l’on nedoit pas attendre d’atteindre le plus haut stade pour œuvrer dans l’amour, maisplutôt œuvrer dans l’amour pour avancer sur le chemin qui nous mènera au but quel’on s’est fixé.On trouve de très nombreux récits de décorporations accidentelles survenuespar exemple au cours d’opérations ayant « mal tournées ».Ces gens qui ont peur d’être pris pour des fous, se taisent souvent.Ils se doivent de dire la vérité telle qu’elle s’est produite.À leur récit, souvent émouvant, on sent tout de suite la sincérité ou la« fraude » pour se faire valoir, la vérité a un accent qui ne trompe pas, mais làencore le mental peut déformer et faire que la personne rapproche, en toute bonnefoi, ce qu’elle a vu, de ce qu’on lui a enseigné sur le plan physique et prenne parexemple un être de lumière pour le MAÎTRE JESUS qui ne peut être vu dans cegrand plan matière, car IL fait partie maintenant du grand plan ESPRIT.Cette décorporation est différente de celle que l’on peut faire dans uneméditation, elle est automatique, donc très facile, nette, car il y a mort, momentanéecertes, mais bien réelle du corps physique, qui ne retient alors aucune particule ducorps énergétique, supprimant ainsi tout lien entre les portions astrales et physiquesde l’individu.Les personnes à qui cette expérience est arrivée, savent maintenant ce quileur arrivera à leur mort physique, et n’en ont généralement plus peur.La plupart du temps, les désincarnés passent en premier dans l’astral duphysique où elles peuvent voir et entendre les personnes qui se trouvent dans leurcorps ; mais ne peuvent ni se faire voir, ni se faire entendre.Les personnes comprennent très vite ce qui se passe et la difficulté disparaît.Elles peuvent se déplacer à la vitesse qu’elles désirent jusqu’à celle de lapensée.Ensuite elles peuvent soit « monter » directement vers la lumière, où ellesvont rencontrer des désincarnés de différentes évolutions ; soit traverser un tunnel

noir avant de pénétrer dans la lumière ; ce tunnel énergétique traverse tous les plansde l’astral proprement dit, et aide la personne à ne pas faire les « mauvaisesrencontres » qui pourraient l’effrayer.Auparavant le « décédé physique » aura séjourné dans une sorte de chambreénergétique, dans laquelle on lui aura fait revivre tous les moments importants deson incarnation, mais du côté des autres et ce qu’ils ont ressenti à la suite de telle ou telle action, afin qu’une prise de conscience se fasse, et ainsi de parfaire l’évolution obtenue durant l’incarnation qui vient de se terminer.De « l’autre côté » de nombreuses entités se « rendent utiles » et ledésincarné reçoit immédiatement toute l’aide nécessaire.La décorporation est le passage de la 3e dimension (notre plan physique) auxautres (4e, 5e, 6e, etc..., etc.).L’arrivée sur chaque plan représente un changement de dimension, donc un changement dans l’analyse et la compréhension des choses.La décorporation est un stade évolutif très important, il permet de prendre conscience que cette approche du HAUT, et du moment où l’on pourra fairel’UNITÉ avec les autres, nous permet déjà de mieux les comprendre, de mieux lesaimer, de mieux les aider, et ce n’est que dans l’intention d’approcher ce butsuprême que la décorporation doit être tentée.

Moyens de travail
Comme dans tous les domaines de la spiritualité, les actions sont simples enelles-mêmes, mais très difficiles à mettre en œuvre.Elles sont cependant à la portée de tous, car elles ne dépendent que desforces morales.Le premier souci doit être de se protéger des énergies plus ou moinsnégatives des autres.La méthode la plus simple et la plus efficace est grâce à la pensée et aumental de se remplir d’énergies, de lumière et d’amour, et de faire rejaillir cesénergies sur ceux qui nous entourent.Si des énergies de lumière et d’amour émanent de nous, elles empêcheronttoutes les autres d’entrer.Chaque pensée qui nous vient, n’est peut-être pas nôtre, mais le deviendra sinous l’acceptons ; donc chaque pensée doit être analysée, afin de savoir si elle peutêtre acceptée ou si elle doit être rejetée.Avec un peu d’habitude cela fini par se faire sans même que l’on s’en rendecompte.Voilà pour la protection, mais elle n’est pas étanche, surtout au début, et enquelque sorte heureusement, pour nous apprendre à réagir contre les attaques etnous faire évoluer.Tout se tient, et c’est un cercle vicieux qu’il vaut mieux faire tourner dans lebon sens ; une évolution plus importante apporte la possibilité d’une protection plusgrande, et une protection plus grande fait évoluer plus rapidement.Si l’on peut se « salir », il faut donc pouvoir se nettoyer ; ce nettoyageénergétique se fait bien entendu par le mental, et doit toujours tendre à êtrepermanent, il devient alors une sorte de protection.Se nettoyer, c’est envoyer au sol, toutes les énergies noires ou simplementlourdes, où elles seront absorbées par les racines des plantes, qui nous lesredonneront par leurs parties aériennes, après les avoir transformées en énergiespositives.

La pensée crée la dynamique du nettoyage ; pensez, voyez par votre mental,sentez les énergies indésirables partir vers le sol et s’y fondre, cela se fera très bienavec un peu d’entraînement et de persévérance.Faites que cela devienne une habitude, un automatisme, et vous ressentirezun grand bien-être.Un bon exemple de nettoyage énergétique est le suivant :- Lors de votre douche quotidienne, ne vous contentez pas de laver seulementvotre corps physique, par la pensée « lavez » votre corps énergétique et aurinçage voyez partir toutes les mauvaises énergies avec l’eau, tout de suiteaprès, concentrez-vous sur une entrée en vous d’énergies de lumière etd’amour ; en effet les énergies sales qui partent doivent être remplacées par desénergies propres.Ajoutons que les énergies, noires, lourdes, sales, freinent considérablement lacirculation des énergies de lumière et d’amour, elles peuvent même les stopper ouleur opposer une barrière impénétrable.Le moyen mis à notre disposition pour faire évoluer nos énergies par lapensée est la CONCENTRATION.De la puissance de notre concentration dépend le résultat de l’actionentreprise par la pensée.On doit se concentrer très rapidement, aussi rapidement que la pensée, àlaquelle on va donner sa force.Cela s’obtient évidemment par du travail, de l’entraînement, du contrôle desoi, et beaucoup d’humilité qui apporte calme et sérénité.La pensée est créatrice, mais la concentration lui donne sa puissance et l’on abesoin des deux pour faire par exemple un travail de soin ou de méditation.La force de caractère de la personne, sa volonté, son courage, sapersévérance, vont énormément agir sur sa concentration, il faut s’entraîner à lamaintenir fermement, pendant un maximum de temps pour faire une bonneméditation.Elle permet de fixer le mental sur le but à atteindre et empêche sa dérive.La fatigue, le manque de sommeil altèrent considérablement laconcentration, d’où encore une fois la nécessité d’une hygiène de vie.Là aussi le temps et la persévérance sont des atouts maîtres pour réussir.Il faut être une goutte d’eau infatigable pour user le roc de nos faiblesses.Pour faire une bonne méditation, il y a un thème général à respecter, et àl’intérieur de ce cadre chacun fait un travail qui lui est personnel, faisant jouer àson gré énergies et vibrations.

La méditation est un excellent moyen pour avancer sur le chemin de laspiritualité, pour faire le point sur la progression et sur le travail fait, et enfin serapprocher le plus possible du « HAUT », afin de recevoir, d’absorber, de fairenôtre, toutes les énergies d’amour que l’on nous envoie.C’est au sein d’une méditation qu’une décorporation peut se réaliser.Une méditation se prépare en permanence, dans le temps qui précède, ententant par tous les moyens de faire le vide physique en soi, afin d’y attirer lesvibrations du « HAUT », d’y faire le silence, et de percevoir cette petite voix quivient du plus profond de son être.Le calme, la sérénité nécessaire, se cultivent chaque seconde.La méditation comme le reste s’apprend, elle doit se faire dans le silence et lenoir le plus complet, de manière à rompre au maximum avec le plan physique.Là encore, si l’on accepte d’être guidé dans un groupe, on peut faire du bontravail ; mais nous devons insister sur l’obligation de cultiver l’humilité.Notre orgueil est source de tous nos malheurs, et un MAÎTRE a dit « ladernière particule que nous aurons à arracher de nous-mêmes pour devenir énergied’amour sera une particule d’orgueil ».L’orgueil est comme le bois que l’on doit enlever à la bûche brute pour enfaire une fine statue.Au début on enlève de gros morceaux et tout semble facile ! Mais plus onavance et plus le travail devient fin, minutieux, et donc difficile.Il est très dur, très pénible, de faire disparaître l’orgueil, car insidieux, subtil,et ayant la capacité de se cacher lui-même ; le combat contre l’orgueil est constant,et des victoires remportées dépendent toute notre évolution.Lorsque vous pensez, dites, ou faites une chose, demandez-vous toujours sicela ne cache pas une parcelle d’orgueil, vous le saurez en ressentant la question aufond de vous-même.Un moyen mécanique, et physique, très employé pour ouvrir les chakras, lesvitaliser, les faire vivre, vibrer, et prospérer en permanence ; pour « monter » lesvibrations des énergies afin de les rendre plus légères, ce qui est une autre forme denettoyage, est l’émission de sons divers, syllabiques ou vibratoires.Chaque son a une action bien déterminée, ils sont différents suivant lerésultat à obtenir.Les personnes venant chercher une aide dans nos groupes reçoivent ces sonsprogressivement, elles sont guidées pour leur exécution.Tous ces outils ne peuvent être donnés ici, car mal employés ils pourraientêtre dangereux et faire plus de mal que de bien.Les sons agissent par leur vibration.

Ils sont des outils très simples mais très efficaces et une personne dont leschakras sont complètement fermés et éteints peut penser les ouvrir et les vivifierdans un délai de 3 à 6 mois.L’ouverture des chakras par les sons est le premier travail conseillé par leguide aux membres qui veulent entrer dans le groupe.Les moyens de travail sont simples et à la portée de tout être humain désirantsincèrement évoluer, ils ne demandent aucune connaissance particulière ; les sonspeuvent être faits mentalement par un muet par exemple.Le travail de la spiritualité fait avec amour ne peut apporter que de bonneschoses, rien de désagréable ne peut arriver.Le principal ennemi de ce travail est la propension du mental à se faire du« cinéma », et la base de cette mentalisation irréelle est encore l’orgueil, d’où lanécessité d’avoir au moins assez d’humilité pour accepter un guide.Enfin il faut savoir que le solde comptable positif ou négatif (grâce à la loid’évolution il est pratiquement toujours positif) que l’on appelle karma ira donnerune nouvelle teinte à l’ego et ce n’est que par là qu’il influence légèrement lanouvelle incarnation.Un acte négatif dans une incarnation ne peut en aucun cas influencerdirectement l’incarnation suivante.

Formation de groupes de travail
La loi d’amour veut que tout un chacun, quelque soit son niveau, redonneaux autres le peu qu’il connaît.Notre but et donc de transmettre les outils qui nous sont donnés par le« HAUT ».La constitution d’un groupe de travail doit suivre quelques règles simples etégalement suivies par ses membres :- Un amour total vers le « HAUT ».- Un respect maximum des outils donnés.- Être moralement et sentimentalement « clair » vis-à-vis des autres membres dugroupe.- Sont exclues toutes les barrières de race, de couleur, de situation sociale.- Sont exclus tous les rapports avec l’argent, principale barrière entre les hommessur cette terre ! La spiritualité n’a pas de prix, et donc ne doit pas être payée.- Il est demandé de ne rentrer dans un groupe que si l’on en ressent le besoin, aufond de soi-même, et après avoir mûrement réfléchi.- Pour entrer dans un groupe, tabac et drogue sont à exclure totalement, mais uneaide énergétique peut être donnée pour cesser de fumer ; on doit avoir un usagetrès modéré des boissons alcoolisées.- Il est souhaitable de prendre dès le début, l’habitude de n’interroger ou de parlerque dans le but exclusif de l’évolution, la justification d’une faiblesse n’a pasd’intérêt et peut même être un frein, car on combat moins bien ce que l’onjustifie, par ailleurs ne pas chercher à se justifier est un acte d’humilité.- Le groupe est apolitique, et areligieux, les pensées personnelles de chacun sontainsi respectées ; mais on est bien obligé de constater que certaines sontincompatibles avec le travail qui sera fait.

Nous avons déjà dit que le respect était la base de l’amour, dans un groupe ildoit être très particulier, car l’amour qui doit naître et lier les membres doit êtred’essence DIVINE.Un amour qui permet déjà aux membres de faire l’union par leur mental, uneunion pré-universelle.Ce respect passe par l’acceptation totale des autres membres du groupe telqu’ils sont.Toutes les énergies des membres du groupe fusionnent pour former unepyramide énergétique, cette fusion et la création de cette entité nouvelle ne peut sefaire que dans la forme d’amour qui existe de « l’autre côté ».

Épilogue
Nous espérons que ce petit guide vous aura ouvert le chemin vers l’amour.Faites-le connaître à ceux qui se sont donné comme tâche d’aider les êtresqui vont quitter leur corps physique ; faites-le circuler dans les hôpitaux, pour aiderles gens à comprendre qu’ils ne souffrent pas en vain, que la mort du corpsphysique n’est pas la fin, mais simplement une petite étape dans l’évolution, qu’ilsresteront les mêmes après la disparition de leur corps physique, car seul lescaphandre disparaît ; on est surpris, car sans scaphandre on ne peut pluscommuniquer avec le plan physique, mais on s’y fait très vite car c’est notreexistence de l’autre côté qui est naturelle.Si l’on regarde autour de nous, on s’aperçoit très vite que le capital haine denotre société est malheureusement supérieur au capital amour.Apportez votre contribution, pour que le déséquilibre s’inverse, et qu’enfinl’amour triomphe partout.Vue de notre plan, la spiritualité est une fabuleuse merveille, rien ici-bas nepeut lui être comparé.Elle est la seule chose qui vous restera de votre incarnation lorsque vouspasserez de l’autre côté !Bien comprise, elle n’est faite que de respect, de liberté et d’amour, elle nepeut qu’aider à bien vivre, et en aucun cas freiner la vie physique, se conformer àses principes ne peut que vous attirer l’estime des autorités et de vos concitoyens.Le cadeau physique est bien ! Le cadeau spirituel est tellement mieux ! Car ilest éternel ! Offrez ce petit guide autour de vous, et demandez seulement que si lapersonne ne s’y intéresse pas, elle le « fasse passer » ; parlez-en, respectez ceux qui« n’y croient pas », mais demandez-leur de se souvenir au moment de leurdésincarnation.Quant à vous, cessez de croire, car cela implique forcément une notion dedoute, mais SACHEZ, car le savoir est incontestable.Enfin les auteurs aimeraient que vous ressentiez combien ce Petit guide de laspiritualité a été écrit pour vous « SEULEMENT PAR AMOUR ».




Le petit guide de la spiritualité (Spiritualité, Nouvel-Age - Spiritualité)    -    Auteur : Alex - Canada


3008 visiteurs depuis 2006-11-08
dernière mise à jour : 2006-11-08

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #179