Médecines douces - Mandalas
Méthode douce et naturelle pour nettoyer les intestins, issus de l’Inde ancienne

Hydrothérapie par voie orale

Dans la formation professorale de yoga nous devons faire le Shank, une méthode douce et naturelle pour nettoyer les intestins, issus de l’Inde ancienne.

L’hygiène intestinale préoccupe depuis des millénaires, voire même d’avant l’Égypte ancienne, du temps d’Hypocrate et de l’époque du Moyen-Âge. Ok, c’est pas parce que c’est « vieux » que c’est une raison suffisante pour faire confiance à cette méthode. Disons, entre nous, ici, aujourd’hui, que je n’essaye pas de convaincre personne. Et que si tu trouves cette information pertinente ou même amusante, fais-toi ton idée à toi et go for it!!
Cette technique permettrait de nettoyer tout le dedans, mais surtout le système digestif. C’est à l’aide d’une solution d’eau saline que cela se fait. De l’eau + du sel = une solution très abordable. Ce nettoyage, lorsque réussi, promet une meilleure absorption des nutriments puisqu’enfin débarrassé des déchets toxiques accumulés depuis l’enfance.

Mise en garde
Il ne faut pas se lancer dans cette aventure si vous avez un ulcère d’estomac ou un autre type d’infection du système difestif, c’est compris? Ok.
Les bénéfices d’un tel traitement sont nombreux, en voici quelques aperçus :
La peau s’éclaircit
Les yeux s’illuminent
Perte de poids
Haleine fraiche
Meilleur sommeil
Enraye constipation et flatulences
Renforce le système immunitaire
Désintoxique le corps
Soulage des allergies
Soulage les symptômes de l’arthrite
Stimule le foie
Allège le pancréas
Purifie le sang
Élimine les blocages
Favorise une meilleure circulation de l’énergie (ouais les chakras!)


Quelques précautions d’usage :
il est recommandé de ne pas manger de produits laitiers ou animaux 24 heures avant d’entreprendre le nettoyage et de souper légèrement la nuit d’avant. Faites le Shank au matin, à jeun, une journée de fin de semaine où vous n’aurez pas trop de responsabilités. Prévenez votre conjoint, vos colocs et/ou vos enfants, car vous risquez de monopoliser quelque peu la salle de bain, possiblement entre 2 et 3 heures. Oui! Fun times ahead! Aussi, un autre gentil conseil, procurez-vous à l’avance du riz blanc, basmati ou autre, ce sera le repas par excellence à consommer suite au Shank. Vous pourriez même le faire cuire avant de faire la préparation d’eau salée.
Préparation
Mettre à bouillir 6 litres d’eau. Ajouter une cuillère à soupe (celles qu’on utilise pour faire la cuisine, donc une grande dose) de sel de mer par litre d’eau. Boire l’eau lorsqu’elle atteint une température un peu plus chaude que tiède comme si c’était une tisane. L’eau salée n’est pas absorbée par l’organisme, elle passera par notre belle tuyauterie et ressortira par l’anus sous forme liquide. Joie!
Truc : Si le mal de cœur vous pogne, croquer dans une tranche de citron.

Méthode :
Lorsque tiède, boire le liquide salé dans un énorme verre, un format style pinte (environ 500 ml) et callé d’un coup son contenu. Immédiatement après avoir bu le verre, faites des mouvements (asana) pour favoriser le passage de la solution salée. Répéter ces étapes (boire et mouvements) entre 5 à 6 fois jusqu’à ce que le besoin d’aller à la selle se fasse sentir.

Tenter de boire plus de 3 litres d’eau. continuer à boire la potion saline jusqu’à ce que l’eau sortant soit de la même couleur qu’à l’entrée.
Le nettoyage est réellement complété lorsque le liquide sortant est clair. À ce moment, vous saurez que vous avez réussi. Yippiyé!

Une demie heure après, faites cuire (ou réchauffer) du riz blanc (ou des pâtes si vous en avez envie) ajoutez-y de l’huile pour aider à faire transiter le tout. L’absorption de ce plat arrêtera la diarrhée. À utiliser aussi si vous n’en pouvez simplement plus et voulez mettre un stop à l’expérience. Il est suggéré de ne pas boire aucun liquide pendant plusieurs heures après le Shank. J’en ai été incapable ainsi que plusieurs de mes confrères et consœurs yogiques. Vraiment, tout de suite après j’ai callé des quantités insoupçonnables d’eau citronnée. Certains m’ont dit avoir bu du 7UP. Dans les jours suivant le nettoyage vous ressentirez peut-être le besoin de mieux vous alimenter, d’écarter tout produit de source animal, c’est une excellente idée! Tenter aussi de manger moins de produits acidifiants, tels que de l’alcool et du café.
Autres détails extra intéressants vous vous en douterez concernant mon expérience personnelle; après avoir bu seulement 3 pintes, le travail à commencer et j’ai évacué sous forme de diarrhée. J’ai à peine complété 2 séries d’asanas que je me pitchais à la salle de bain. Pièce que j’ai accaparée pendant environ 2 heures et demie. Pendant l’expérience, après environ une heure et demie, j’ai commencé à me sentir faible, étourdie, j’avais froid et je grelotais. C’était rendu plutôt éprouvant, mais je ne me suis pas découragé et j’ai poursuivi le nettoyage jusqu’au bout. Je me suis quand même recouché pour quelques minutes seulement, car l’envie me reprenait assez rapidement. Lorsque le nettoyage fut complété, que j’ai bu l’eau citronnée et manger le riz, environ une heure plus tard, je me sentais déjà rétablie, réénergisé, le nettoyage n’était déjà qu’un vague souvenir. Cette journée-là j’ai même étudié et travaillé pendant de nombreuses heures.




Méthode douce et naturelle pour nettoyer les intestins, issus de l’Inde ancienne (Médecines douces - Mandalas)    -    Auteur : jean - France


302 visiteurs depuis 2015-09-19
dernière mise à jour : 2015-09-19

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Médecines douces >> Blog #1338