Médecines douces - Ostéopathie
La médecine ne veut pas entendre parler des manipulations du corps, par contre, elle en parle...

La moindre occasion est bonne pour raconter que les manipulations sont très dangereuses, qu'il ne faut surtout pas y avoir recours, etc.
On omet volontairement de dire qu'il s'en pratique des millions chaque jour sans qu'il ne se passe le moindre accident.
On poursuivait et on faisait condamner (en France) des ostéopathes, non pas parce qu'ils ont porté atteinte à l'intégrité physique de leurs patients, mais parce qu'ils avaient porté atteinte au monopole de la médecine en matière de soins. Non pas parce qu'ils étaient dangereux et inefficaces, mais pour le contraire. On ne s'attaque pas ce qui ne dérange pas !

La médecine renie ses propres bases

Elle renie celui qui est leur Maître à tous et dont ils prononcent le Serment : Hyppocrate, lui même.

HIPPOCRATE - médecin Grec, né vers 460 avant J.-C., "père de la médecine", écrivait dans l'une de ses oeuvres :

Il est nécessaire de posséder une solide connaissance de la colonne vertébrale, car de nombreuses affections sont en effet causées par un état défectueux de cet organe. (De articulis, § 45)
l'art de la thérapeutique vertébrale est ancien ; je tiens en haute estime ceux qui l'ont découvert, comme ceux qui génération après génération me succéderont, et dont les travaux contribueront au développement de l'art naturel de guérir.
il s'agit de légères déviations de vertèbres et non de grossiers déplacements.
(De articulis, § 47)
La rachiothérapie d'Hippocrate s'est pratiquée couramment pendant cinq siècles.

GALIEN - médecin de l'Empereur et de la noblesse, né en Asie Mineure en 160 après J.-C, l'une des figures les plus illustres de l'histoire de la médecine, surnommé plus tard "Père de la physiologie expérimentale", parfaitement au courant des travaux d'Hippocrate, écrivait ceci concernant un de ses patients qui souffrait d'une perte de la sensibilité affectant les trois derniers doigts de sa main gauche :

Je conclus à l'existence d'une lésion au niveau de la paire de nerfs dont l'origine se situe à la septième vertèbre cervicale, nerfs qui innervent les doigts en cause ... Je fis alors enlever les emplâtres appliqués sur la main du patient, et traitai donc le segment défectueux de la colonne vertébrale, cause de la perte de sensibilité digitale.
c'est par un simple traitement à la colonne vertébrale que j'obtins ce magnifique et étonnant résultat, bien que j'eusse soigné le dos et non pas les doigts.
(De locis affectis, livre I, § 6)
Galien jouit d'une telle autorité que ses conceptions médicales demeurèrent prévalantes durant quinze siècles.

Ce qui me surprend le plus dans ces écrits, c'est la parfaite connaissance du système nerveux périphérique : "la paire de nerfs dont l'origine se situe au niveau de la septième cervicale".

Au moyen âge, ceux qui voulaient étudier l'anatomie en étaient réduits à voler des cadavres de pendus (avec quels risques s'ils se faisaient prendre).
Quand je pense, et il n'y a pas si longtemps, que les bases de notre médecine moderne et officielle reposaient sur les saignées, les sangsues et le clystères !

Que s'est-il donc passé pour qu'une telle différence existe entre les connaissances d'Hippocrate, de Galien et les diafoirus Royaux ?

L'Église toute puissante a fait en sorte que la connaissance de l'Homme ne soit qu'une manifestation du Diable. En cachant et en détruisant les écrits des anciens elle a contribué à faire régresser la médecine et bien d'autres sciences. Le pouvoir ne peut s'exercer que sur des ignorants. Ceux qui ont vu le film "le nom de la rose" ont eu une idée des méthodes mises en oeuvre.
Quant on sait que la Femme, créature du Diable (alors que la Bible dit que Dieu créa l'Homme et la Femme et qu'il leur donna pour mission de croître et multiplier pour remplir toute la terre) n'est reconnue douée d'une âme que depuis le Concile de Trente, on peut imaginer le reste.

Ce qui est surprenant, c'est de partir du principe que ceux qui étaient avant nous étaient bien moins intelligents que nous !
De ce fait, leur travaux sont déclarés obsolètes et tombés en désuétude.

A chaque occasion, les médecins "médiatiques" s'empressent de citer Claude Bernard (qui n'était pas médecin, tout comme Pasteur qui a eu à se battre contre eux) pour étayer leurs propos sentencieux.
Combien de ces gens ont lu réellement "l'introduction à la médecine expérimentale" ?

Si c'était véritablement leur livre de chevet, ils en reviendraient à plus de modestie

"Les théories philosophiques ne peuvent pas plus donner le sentiment inventif et la justesse d'esprit à ceux qui ne les possèdent pas ; que la connaissance des théories acoustiques ou optiques ne peut donner une oreille juste ou une bonne vue à ceux qui en sont naturellement privés."
Ce qui veut dire, en clair, que ce n'est pas le fait d'avoir eu l'honneur d'étudier l'anatomie en Faculté, en passant très peu de temps sur le squelette et la colonne vertébrale qui donnera l'habileté manuelle à celui qui en est dépourvu (sinon il serait Kiné ou Chirurgien).

Aujourd'hui, il n'y a pas plus de différence entre un banc d'analyse électronique d'un moteur et un médecin qu'entre le mécanicien auto et l'ostéopathe. L'un analyse et crache son bilan ou son ordonnance, l'autre démonte et répare le moteur, ou manipule pour remettre en place.

Je n'enfonce pas les uns pour encenser les autres, chacun à sa place et son utilité.
En mécanique auto, il y a collaboration, pourquoi n'existe-t-elle pas en mécanique humaine ?

Il est un fait certain, le travail manuel est fortement déconsidéré dans tous les domaines :
celui qui a de l'intelligence tient le stylo et commande .... celui qui en a moins tient la pelle ou la pioche !

C'est faire montre d'intelligence que de reconnaître l'autre : quant est-ce que l'on commence, Messieurs ?


[Go to site]

Il est possible de supprimer complètement l'asthme en 4 séances de manipulations.
Cette tecnique fonctionne depuis des années avec des taux de réussite de 90 % !
Comment stopper une crise d'astme en 10 secondes en massant un point particulier de la cage thoracique. METHODE MISE AU POINT PAR JACQUES GESRET




La médecine ne veut pas entendre parler des manipulations du corps, par contre, elle en parle... (Médecines douces - Ostéopathie)    -    Auteur : JP - France


1625 visiteurs depuis 2007-05-24
dernière mise à jour : 2007-05-24

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Médecines douces >> Blog #364