Spiritualité, Nouvel-Age - Energies libres
Biographie de NIKOLA TESLA

Nikola Tesla est né en Yougoslavie en 1856. Son père était un prêtre orthodoxe, et sa mère bien que sans instruction, était très intelligente. Tesla était un rêveur. Il était un peu poète mais en vieillissant il a acquis de fortes qualités d’autodiscipline.

Il suivit les cours de l’Université technique de Graz, en Autriche et puis en 1882, il vint travailler à Paris pour la compagnie Continental Edison. Pendant son temps libre, il construisit le premier moteur à induction. Il arriva aux Etats Unis en 1884 avec 4 cents en poche, quelques uns de ses poèmes et des calculs pour un engin volant.

Il trouva un emploi auprès de Thomas Edison, mais c’était deux inventeurs très différents.

En 1885, George Westinghouse, chef de la Compagnie électrique Westinghouse de Pittsburg acheta les droits des brevets de Tesla concernant le système polyphasé sur les dynamos, les transformateurs, et moteurs à courant alternatif et ceci déclencha la grande lutte entre les systèmes de courant continu (CC) d’Edison, et l’approche Tesla Westinghouse en courant alternatif (CA).

Westinghouse finalement gagna. La bobine Tesla inventée en 1891, est largement utilisée aujourd’hui dans les postes de radio et de télévision, et d’autres équipements électroniques.

De 1899 à 1900, Tesla résidait à Colorado Springs où il fit une de ses plus importantes découvertes : il s’agissait des ondes stationnaires terrestres.

Dans cette découverte, il démontra que la terre pouvait être utilisée comme un conducteur et pourrait être aussi sensible qu’un diapason aux vibrations électriques d’une certaine fréquence. Il alluma aussi 200 lampes sans fil à une distance de 40kms et créa artificiellement des éclairs produisant des flashs de 4m.

Il était très futuriste dans ses prophéties et comme Darwin à son époque il a été ridiculisé pour cela. En 1900 il écrivait :

''Dans un proche futur, nous pourrons voir une grande quantité de nouveaux usages de l’électricité. Nous pourrons être capables de disperser des brouillards par la force électrique et par des rayons puissants et pénétrants…des installations sans fils seront mises en place dans le but d’illuminer les océans…la transmission de l’image par les méthodes télégraphiques ordinaires sera bientôt accomplie…une autre nouveauté valable encore sera une machine à écrire électrique fonctionnant avec la voix humaine…nous aurons des destructeurs de fumée, des absorbeurs de poussière, des stérilisateurs d’eau, d’air, de nourriture et de vêtements…il deviendra bientôt impossible de contracter des germes de maladie et la population de la campagne viendra à la ville pour se reposer et bien se porter. Si nous usons du combustible pour obtenir notre énergie, nous vivons sur notre capital et nous allons l‘épuiser rapidement. Cette méthode est barbare, c’est un gaspillage gratuit et elle devra être arrêtée dans l’intérêt des générations qui viennent.

La conclusion inévitable est que l’énergie hydraulique est, de loin, notre ressource la plus valable.

C’est sur elle que l’humanité doit fonder ses espoirs pour le futur. Avec son développement complet et un système parfait de transmission sans fil de l’énergie à n’importe quelle distance, l’homme sera capable de résoudre tous les problèmes de l’existence matérielle. La distance, qui est le principal obstacle au progrès humain sera totalement annulée en pensée, parole et action. L’humanité sera unie, les guerres seront impossibles et la paix règnera en maître. ''

Tesla pensait que l’énergie électrique inépuisable de l’atmosphère terrestre pourrait être directement amenée au consommateur, sans fil ou système de transmission complexe.

En langage courant, son approche a été récemment décrite par Andrija Puharich (docteur en médecine et en droit) dans un article intitulé '' Les principes physiques de l’émetteur amplificateur de Tesla, et la transmission de l’énergie électrique sans fil. ''

''Le système de Tesla peut être décrit en langage simple : entre la surface de la terre et la plus haute atmosphère existe un potentiel électrique de quelque 2 milliards de volts. Ce vaste réservoir d’énergie inépuisable nous montre la puissance de son énergie disponible fugitivement par les cent coups de foudre qui frappent la terre chaque seconde.

Tesla a inventé un système pour capter l’électricité de ce vaste réservoir d’énergie. Il montra qu’il était possible de faire osciller ce réservoir d’électricité essentiellement statique, d’une manière à le rendre disponible pour des usages pratiques de l’énergie. C’est ce que l’on fait en utilisant l’énergie électrique provenant d’une source existante d’énergie hydroélectrique pour mettre en oscillation le réservoir électrique atmosphère-terre à une fréquence spécifique que nous appellerons fréquence Tesla.

L’atmosphère électrique de la terre oscillant à la fréquence Tesla, peut être captée à n’importe quel endroit de la terre grâce à un récepteur d’énergie accordé.

Tesla démontra cet effet en transportant à la main une ampoule accordée qui peut être allumée sans aucun fil de connexion.

La même technologie peut alimenter en énergie des autos, des bateaux, des avions, des maisons, des usines et des systèmes de communication.

Le système de Tesla est propre, car il s’approvisionne dans la réserve naturelle d’électricité atmosphérique naturelle qui est activée par l’énergie hydroélectrique.

Tesla travailla aussi à fond sur un système économiquement faisable d’hydrolyse dans les centrales hydroélectriques, pour produire de l’hydrogène et de l’oxygène. L’hydrogène peut être utilisé comme combustible en combinaison avec l’oxygène atmosphérique ou dans une pile à combustible. Les deux méthodes fournissent une énergie propre. Tesla a breveté plusieurs appareils collecteurs d’énergie solaire qui fournissent de l’électricité.

Ces sources d’énergie, plus la transmission sans fil constituent les quatre piliers du système d’énergie mondiale de Tesla.

Ces sources sont non seulement propres, mais renouvelables, et non épuisables. ''

Tesla aimait beaucoup la solitude. Il vivait seul. Pendant de nombreuses années, il a résidé au Waldorf Astoria, à New York et dînait seul en grande tenue à une table spécialement dressée pour lui, à l’écart. Dans ses installations expérimentales des Montagnes Rocheuses, il a découvert beaucoup de nouveaux principes d’énergie et de transmission, dont la plupart l’ont suivi dans la tombe car il avait peu de collaborateurs et gardait ses secrets.

Son cerveau avait tendance à fonctionner de façon tridimensionnelle et il voyait les choses très clairement : c’était comme une vision. Il avait des pouvoirs suprasensoriels comme il le révèle lui-même dans ses mémoires :

'' En 1899, quand j’étais âgé de quarante ans passés et que je poursuivais mes expériences dans le Colorado, je pouvais entendre très distinctement des coups de tonnerre à une distance de 880km. La limite d’audition de mes jeunes assistants dépassait rarement plus de 240km. Mon oreille était donc ainsi 3 fois plus sensible, encore que j’étais à ce moment-là, sourd comme une pierre par rapport à l’acuité de mon ouïe quand j’étais sous tension nerveuse. ''

C’est Tesla qui a inventé un récepteur super sensible pour détecter les orages électriques, et a produit le premier dispositif fait de main d’homme pour détecter les signaux radio en provenance du cosmos. Et cela 30 ans avant les laboratoires Bell.

Tesla est mort dans la misère. En 1912, il avait été choisi pour partager le prix Nobel de physique avec Edison, mais il l’a refusé. Tesla soutenait qu’il y avait une distinction précise entre les inventeurs d’appareils utiles et les découvreurs de nouveaux principes, lui-même considérant qu'il était un découvreur et qu'Edison était inventeur.

Quand il mourut, sa succession comportait quelque 100.000 documents écrits en 5 langues, et elle comprenait 13718 pages de matière biographique, 75000 pages de lettres à 6900 correspondants, 34552 pages d’articles scientifiques, de notes, de croquis, d’articles et de brevets ; tous ses diplômes, ses distinctions honorifiques scientifiques et des coupures de journaux.

Il y avait 5297 pages de dessins techniques et de plans et plus de 1000 photos. Toutes ces choses se trouvent maintenant au musée Nikola Tesla dans la rue de la Brigade Prolétarienne à Belgrade en Yougoslavie.

Dans un de ses articles, Tesla écrivait :

'' Bien que cela semble impossible, cette planète, en dépit de sa grande étendue se comporte comme un conducteur de dimension limitée. La formidable importance de ce fait pour la transmission d’énergie dans mon système était devenue tout à fait claire. Non seulement il était possible d’envoyer des messages télégraphiques à n’importe quelle distance sans fil, comme je l’avais admis il y a longtemps, mais aussi d’imprimer sur le globe entier la faible modulation de la voix humaine.

Plus importante encore est la possibilité de transmettre l’énergie dans des quantités illimitées à presque toute distance terrestre, sans perte. ''

C’était pour prouver cette idée que Tesla alluma une série de 200 ampoules à filament de carbone consommant environ 10kW, à 41km de la station expérimentale, sans aucune connexion entre elles, c’est quelque chose qui n’a jamais été renouvelé depuis.




Biographie de NIKOLA TESLA (Spiritualité, Nouvel-Age - Energies libres)    -    Auteur : Melanie - Canada


2358 visiteurs depuis 2007-05-29
dernière mise à jour : 2007-05-29

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #379