Spiritualité, Nouvel-Age - Sciences Parallèles
De mystérieux nuages qui brillent la nuit

Des nuages d’un bleu électrique vus de l’ ISS

De minces filets de nuages à la lisière de l’espace, irradient un bleu électrique. On les appelle noctilucent ou nuages « brillant la nuit » (NLCs) La photo ci-dessus a été prise par l’astronaute Don Pettit à bord de la Station Spaciale Internationale.

"Ces quelques dernières semaines nous avons profité d’aperçus remarquables sur ces nuages au-dessus de l’hémisphère sud," a dit Pettit durant un programme TV de la Nasa le mois dernier. Nous les voyons ordinairement lorsque nous survolons l’Australie et la pointe de l’Amérique du Sud. » Pettit a estimé la hauteur des noctilucent qu’il a vus à 50 à 62 miles (80 à 100 kilomètres) …"littéralement en marge de l’espace."
« Les nuages Noctilucent sont un phénomène relativement nouveau, » dit Gary Thomas, un professeur à l’Université du Colorado qui étudie les NLCs. « On les a vus pour la première fois en 1885 » environ deux ans après la puissante éruption du Krakatoa en Indonésie, qui a envoyé des jets de cendre à 80 kilomètres de hauteur dans l’atmosphère terrestre.

Les cendres du volcan ont causé des couchers de soleil si splendides que la contemplation du ciel est devenu un passe-temps populaire dans le monde entier. Un de ces contemplateurs du ciel en particulier, un allemand du nom de T.W. Backhouse, a noté quelque chose d’étrange. Il est resté dehors après que le soleil se soit couché et, certaines nuits, a vu des filaments irradiant un bleu électrique contre le ciel noir. Les nuages Noctilucent. Les scientifiques de ce jour ont présumé que les nuages étaient une curieuse manifestation de la cendre volcanique.
Finalement la cendre est retombée et les couchers de soleil éclatants du Krakatoa ont disparu. Pourtant les nuages noctilucent sont restés. « C’est stupéfiant, » dit Thomas. « Les noctilucent sont non seulement restés mais il se sont propagés. » Il y a un siècle, les nuages étaient confinés aux latitudes au-dessus de 50 degrés ; il fallait aller dans des endroits comme la Scandinavie, la Russie et la Grande Bretagne pour les voir. Ces récentes années ont les a vus aussi loin que le sud de l’Utah et le Colorado.
[…]
“Malgré que les NLCs semblent être dans l’espace, » continue Thomas, « ils sont en fait à l’intérieur de l’atmosphère de la terre, dans une couche appelée la mésosphère allant de 50 à 85 kilomètres de ahtu. » La mésosphère n’est pas seulement très froide (-193 Fahrenheit, ou -125 Celsius), cent millions de fois plus sèche que l’air du désert du Sahara. » Néanmoins, les NCLs sont composés d’eau. Les nuages consistent en tout petits cristaux de glace à peu près de la taille des particules dans la fumée de cigarette. La lumière du soleil réfractée par ces cristaux donne aux nuages leur couleur bleue caractéristique.

Comment des cristaux de glace peuvent se former dans l’aride mésosphère c’est là le mystère essentiel des nuages noctilucent.

Il faut à ces cristaux de glace deux choses pour grandir : des molécules d’eau et quelque chose pour que ces molécules se collent à – la poussière, par exemple. L’eau se rassemblant sur la poussière pour former des gouttelettes ou des cristaux de glace est un processus appelé nucléation. C’est un phénomène courant pour les nuages ordinaires.

Les nuages ordinaires, qui sont relativement proches de la Terre, obtiennent leur poussière de sources comme les tempêtes de sable du désert. Il est difficile de transporter la poussière soufflée par le vent jusqu’à la mésosphère, néanmoins. Le « Krakatoa peut avoir ensemencé la mésosphère de poussière en 1883, mais cela n’explique pas les nuages que nous voyons maintenant, » note Thomas. « Peut-être » spécule t-il, « la source en est l’espace lui-même. »

Les NLCs sont ils un thermomètre des changements climatiques ? Un signe inhabituel des météorites ? où les deux à la fois ? « Il y a tant à spéculer sur ces nuages, » dit Thomas. Un vaisseau spatial de la Nasa dont le lancement est prévu en 2006 devrait pouvoir fournir certaines réponses.

Reference:
http://www.space.com/scienceastronomy/strange_clouds_030219.html




De mystérieux nuages qui brillent la nuit (Spiritualité, Nouvel-Age - Sciences Parallèles)    -    Auteur : FRANKY - Suisse


1816 visiteurs depuis 2007-08-13
dernière mise à jour : 2007-08-13

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #484