Spiritualité, Nouvel-Age - Conferences, Stages
Extrait de la conférence d'Olivier de Rouvroy, ''L'Avenir de l'humanité''

Extrait de la conférence d'Olivier de Rouvroy, ''L'Avenir de l'humanité'', donnée à l'occasion de la parution de son livre ''Victoire de Mikhaël sur les 2 Armées de l'Ombre''

'' Notre planète compte actuellement de plus en plus de pauvres, et de moins en moins de riches. Les pauvres sont de plus en plus pauvres, et les riches de plus en plus riches.

C'est le résultat de ce que l'on appelle ''le libéralisme'', c'est-à-dire une culture basée sur un capitalisme sauvage et coupée du lien avec la Source de Vie. Or, cette mondialisation aveugle de l'économie, dont nous subissons chaque jour des effets de plus en plus pervers, n'est que l'aboutissement d'un système voulu et programmé depuis des éons à travers les structures lucifériennes de la Loge Noire.

Il y a aujourd'hui quelques centaines d'individus, pas plus, qui jonglent avec les flux et les reflux monétaires, qui font monter ou chuter les bourses du monde entier au gré de leurs intérêts, et chaque jour, ils augmentent la masse financière que le Prince de ce Monde a mis à leur disposition pour que l'injustice et la haine finissent par triompher sur la Terre.

Une étude récente a révélé que deux milliards d'hommes et de femmes survivent actuellement sur la Terre avec moins de 7 Francs par jour (à peine plus qu'un Euro), et que, pendant ce temps, les deux cents personnes les plus riches possèdent à elles seules plus que ces deux milliards de pauvres réunis. On sait, par exemple, que les 100 hommes d'affaires les plus riches des États-Unis disposent ensemble d'une fortune évaluée à 8.000 milliards de Dollars, c'est-à-dire qu'elle est supérieure au total des richesses détenues par l'ensemble des Chinois de la planète. Et, bien sûr, ces Américains-là, du moins la majorité d'entre eux, non seulement ne veulent rien partager avec les pauvres, mais cherchent à s'enrichir davantage encore !

Pendant ce temps, on consent des crédits même aux plus pauvres, de manière à ce que chacun puisse assouvir les pulsions d'achat que viennent nous suggérer les hordes d'entités diaboliques qui rodent dans l'éther terrestre et n'attendent qu'une occasion pour s'introduire en nous, se loger dans notre sang et vampiriser notre énergie vitale. Et les pauvres se retrouvent ainsi ligotés, à la merci des banques et des structures financières lucifériennes.

La hausse régulière des valeurs boursières donne encore l'illusion d'une économie prospère et florissante. (Nota : Au moment où cette conférence fut prononcée (juin 2000), l'indice moyen des valeurs boursières américaines et européennes avait quasiment atteint son plus haut historique. - De juin 2000 à mars 2002, les bourses américaines, européennes et asiatiques ont en revanche accusé une baisse moyenne de plus de 40 %.) Mais cette hausse n'est en réalité imputable qu'aux incessantes fusions de sociétés voulues et programmées par les Lucifériens. Les bénéfices des entreprises ne profitent plus désormais qu'à un nombre de personnes toujours plus restreint qui continuent à s'enrichir, tandis que le nombre des pauvres, en même temps que leur niveau de dénuement, ne cessent d'augmenter.

Or, il ne peut pas y avoir de solution économique, puisqu'on ne cherche plus les solutions économiques, on ne cherche désormais que des solutions financières pour que les riches puissent continuer à s'enrichir, et c'est tout !

Les Illuminati ont provoqué aux Etats-Unis la création de ce que les Américains nomment des ''gouvernements d'entreprises''. Ce sont des organismes chargés par les puissants fonds de pension américains d'obliger les sociétés à fusionner entre elles. Chaque fusion entraîne nécessairement des licenciements, et la perspective de ces licenciements permet à son tour aux actionnaires d'envisager de plus gros profits, puisque, dans le compte d'exploitation des entreprises, la masse salariale représente la plupart du temps le plus gros poste débiteur. Cette perspective de dégager des marges bénéficiaires plus importantes fait elle-même monter les cours en bourse. Et les bénéfices de la revente des actions après la hausse sont répartis entre les gestionnaires des fonds de pension.

Ce qui se passe, donc, c'est que les 4 cinquièmes de l'humanité s'appauvrissent et perdent progressivement leur outil de travail, et pendant ce temps, des mécréants au service de la Loge Noire continuent de s'enrichir à leurs dépens, et en plus, ils favorisent leur déchéance morale en facilitant la diffusion des drogues et de la pornographie à grande échelle.

Il est cependant facile de réaliser que cet enrichissement d'un nombre de plus en plus restreint d'individus, lié à l'appauvrissement progressif du plus grand nombre, est la transcription d'un processus de croissance économique tellement artificiel qu'il ne peut pas ne pas déboucher un jour ou l'autre sur un gigantesque et terrible krach boursier.

Alors, me direz-vous : Et la nouvelle économie ? Le nouveau réseau mondial n'offre-t-il pas au contraire des perspectives illimitées de croissance économique ? - Moi, je vous répondrai : il n'y a malheureusement pas de nouvelle économie ! Moi, j'appelle cela : ''la nouvelle illusion'' ! Il n'y a que de nouveaux moyens mis au point par les barons lucifériens pour pouvoir réaliser de nouveaux coups en bourse et dégager de nouveaux profits.

D'ailleurs cette soi-disant nouvelle économie, on commence à en voir les limites : Le Collectif de la Lumière Sombre a favorisé l'essor et le développement des échanges sur Internet uniquement pour pouvoir spéculer en bourse. Et effectivement, de gros profits ont été réalisés. Mais qui a réalisé ces profits ? toujours les mêmes. Il y a des petits porteurs qui ont essayé de prendre le train en route. Mais la destination du train, le terminus, ils ne le connaissent pas ! Et moi, sans vouloir jouer les prophètes ni les oiseaux de mauvais augure, je vous le dis : il y en a beaucoup qui se préparent de mauvaises surprises !

D'ailleurs, les fameuses start-up sur l'avenir desquelles tout le monde misait encore il y a encore quelques mois (Nota : c'est-à-dire au début de l'année 2000), sont aujourd'hui de plus en plus nombreuses à mettre la clé sous le paillasson. Et surtout, on est de plus en plus à la merci d'un nouveau virus informatique, qui serait encore plus puissant que les autres, qui n'aurait même plus besoin de passer par les E mails, qui attaquerait directement le réseau, et détruirait en quelques fractions de secondes l'ensemble de la nouvelle économie.

Donc vous voyez : ce système, qui est un système profondément injuste, ne tient heureusement qu'à un fil. Et un mouvement de panique incontrôlable et incontrôlé, du moins non contrôlé par les Frères de l'Ombre, se produira inévitablement dès que le moment en sera venu, dès que les Êtres de Lumière qui président à nos destinées l'auront décidé, et sans doute bien plus vite que certains ne se l'imaginent !

D'ailleurs, même s'ils sont bien organisés, les apôtres de l'Ordre Luciférien ont heureusement une faiblesse qui représente la contrepartie de leur force : ils manquent totalement d'amour ! Car s'il est vrai de dire que l'amour chasse la peur, il est tout aussi vrai d'affirmer que l'absence d'amour est capable de déclencher des mouvements de panique totalement incontrôlables.

Alors, d'un seul coup, en un instant, en un clin d'œil, la puissance de l'argent risque de voler en éclats comme une baudruche trop gonflée en présence d'une petite étincelle. Imaginez la tête de l'un de ces milliardaires américains, à la fortune amassée dans des conditions scandaleuses, s'il se réveillait un matin pour apprendre que ses titres n'ont plus aucune valeur et que ses Picassos achetés des milliards n'intéressent plus personne ! Quel spectacle !

Donc, effondrement du système capitaliste : probablement, au cours des cinq années qui viennent !
Effondrement du système capitaliste : d'accord !
Mais effondrement du système capitaliste : pour quoi faire ?
Car ce n'est pas d'un retour au communisme, ni d'un retour à la monarchie dont l'humanité a besoin, ni non plus de l'un de ces systèmes désuets qui ont montré leurs limites dans le passé.

Ce qu'il nous faut maintenant, et très vite, c'est un système entièrement nouveau, capable de s'adapter à la transition et d'intégrer les nouvelles énergies. Or, ce système existe ! Il existe non seulement en de nombreuses régions de l'univers qui évoluent à l'intérieur d'autres octaves fréquentielles, mais il existe même déjà physiquement dans la Terre Creuse, en Agartha. Il s'appelle la synarchie : il repose sur un système où l'autorité est confiée à un gouvernement mondial d'êtres spirituels, pleins de sagesse et où l'économie repose sur des échanges basés sur la grande Loi d'Amour. (...) ''


Extrait de la Conférence d'Olivier de Rouvroy
donnée le 14 juin 2000, à l'Espace Harmonie à Paris.




Extrait de la conférence d'Olivier de Rouvroy, ''L'Avenir de l'humanité'' (Spiritualité, Nouvel-Age - Conferences, Stages)    -    Auteur : jean - Canada


2241 visiteurs depuis 2009-07-23
dernière mise à jour : 2009-07-23

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #801