Spiritualité, Nouvel-Age - O.V.N.I.
HOMMAGE AU PÈRE STEVE, Un Dominicain disparaît : Une perte pour la Science et les Humanistes

Le père Steve était une figure éminente, universellement reconnue pour ses recherches sur l’orient ancien. Né à Nice en 1911, de 1944 à 1950, il fut élève puis professeur à l’école biblique d’archéologie à Jérusalem. En 1953, il devint l’épigraphiste de la mission archéologique française en Iran. Participant à de nombreuses fouilles, développant magistralement ses connaissances de l’élamite, de l’akkadien et du vieux perse, il était rentré à Nice en 1978. Grand érudit, humaniste, à 90 ans, il rédigeait un article sur l’église nestorienne de Kharg, lorsqu’il fut foudroyé par un infarctus.

Personnellement, de 1984 et durant un peu plus de deux ans à raison d'environ 4 heures par semaine, avec cet homme - hors du commun faut-il le rappeler
- j'ai eu le privilège de travailler sur les centaines de "codex", dessins, épures, textes et autres que recevait cet étonnant médium, Pierre Guilder. Car, le
Père Steve, à l'esprit ouvert, scientifique éclairé, rationnel et pragmatique, ne négligeant aucune source d'information permettant de faire avancer la
connaissance, sans aucun a-priori, ne contestant jamais l'aspect ésotérique que pouvaient avoir certaines manifestations, que d'aucuns rejetaient
avec le superbe mépris de l'imbécillité, travaillait dans son étonnant bureau avec le même acharnement que sur des sites archéologiques ou sur du "mobilier" provenant de fouilles.

Le phénomène ovni ne le surprenait pas, acceptant toutes les théories car, ainsi qu'il me l'a déclaré très souvent, aucune des théories avancées sur ce sujet n'est à rejeter, il faut même les considérer dans leur ensemble, chacune n'étant que la partie d'un tout.
C'est ainsi que nous pourrons peut-être un jour comprendre ce que des êtres, ayant une avance sur nous de plusieurs dizaines de millénaires recherchent, en venant nous rendre visite, utilisant aussi certainement d'autres dimensions parallèles comme vecteurs de navigation et de propulsion. Des êtres pouvant également se trouver parmi nous, ou encore avoir des "cachettes" sous terre, où pourraient bien vivre et évoluer depuis des temps reculés et à notre insu, d'autres civilisations ou ethnies humaines, avec lesquels, ensemble, ils pourraient fort bien collaborer à des activités dont nous ignorons tout.

Afin de me faire entendre leurs témoignages, le Père Steve a souvent convoqué dans son bureau, certains de ses coreligionnaires résidant également à vie dans ce monastère, car trop âgés pour continuer à exercer leurs missions bien loin hors de nos frontières. C'était des hommes ayant passé toute leur vie sacerdotale en Amérique du Sud, en Amazonie, en Colombie, en Bolivie et dans les pays andins : Pérou, Bolivie, Chili… Ils avaient amassé des masses de souvenirs, de connaissances, me relatant que dans certaines régions les paysans ne levaient même plus la tête lorsqu'ils étaient survolés par des "engins" volants qui leur semblaient parfois s'envoler ou revenir vers des sommets de certains volcans.

Ndlr : Depuis que l’on a remarqué la présence d’objets étranges dans les parages du volcan Popocatépetl au Mexique, certains chercheurs ont installé une webcam qui filme en permanence. Pour en savoir plus sur ce volcan qui fait l’objet d’une surveillance particulière, rendez-vous sur le site remarquable :
http://lejournaldelufologie.free.fr/
et pour obtenir des renseignements : popophoto@aol.com
Voici encore le volcan vu par satellite.

Devant certaines planches de Guilder, schématisant ces "activités" ils me confiaient :
"Ces dessins montrent la réalité de ce qui se passe là-bas"

C'est grâce aussi à cet homme, le Père Steve, qu'il m'a été possible de traduire partiellement des mots de cette langue étrange, transcrite phonétiquement sur papier par Pierre Guilder, cet extraordinaire médium. En effet il avait trouvé certains mots de Dravidien, une des premières langues des peuples migrants, à l'origine du peuplement indo-européen, plus d'autres mots de langues fort anciennes "dérivées d'un tronc commun" me confiait-il.
Lorsque je l'ai rencontré pour la première fois, il mettait le point final au premier dictionnaire d'Elamite, une des premières langues à écriture cunéiforme. Il lisait ces écritures avec la même facilité que vous lisez votre journal chaque matin.
A l'issue de ces deux années de travail en commun sur ces documents médiumniques, il me déclara :

"Mon cher Ami, nous sommes arrivés au bout, il ne m'est humainement pas possible d'aller plus loin dans cette langue qui vient d'Ailleurs"
"Qui vient d'ailleurs ?" lui demandais-je.

" Mr. Anne ! Ne prenez donc pas cet air incrédule. Cette langue est celle des Atlantes". Telle fût la conclusion de ces deux années de travail en commun.

..... telle fût la conclusion de ces deux années de travail en commun.

Sortant de la bouche de cet homme, une telle affirmation prenait tout un sens, et compte tenu de ses Connaissances et de son fabuleux Savoir…

J'ai compris qu'il disait la vérité...

Depuis je ne me suis jamais permis de douter un instant de cette affirmation !
Que celui qui pense que je commets une grossière erreur en affirmant ceci, apporte les preuves qu’il s’agit d’une autre langue. S'il a l’obstination, la patience et la ténacité de travailler comme je l'ai fait depuis maintenant près de 20 ans sur ces textes et ces planches, je suis persuadé qu’il en arrivera à la même conclusion.

Depuis quelques jours le Père Steve repose en Paix..

Il disait souvent: " Toute quête de Vérité va vers Dieu".
Tout comme lui…maintenant qu'il a rejoint l'Orient Eternel…

Jean ANNE
Nice, ce 25 novembre 2001




HOMMAGE AU PÈRE STEVE, Un Dominicain disparaît : Une perte pour la Science et les Humanistes (Spiritualité, Nouvel-Age - O.V.N.I.)    -    Auteur : jeanne - Canada


1974 visiteurs depuis 2006-09-27
dernière mise à jour : 2006-09-27

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #125