Spiritualité, Nouvel-Age - Religions
Tao-Shan, centre d'études et de pratiques taoistes. - Page 1
Page 1
Bibliographie taoiste


L'institut Tao-Shan, organise toute une série de cours, stages et pratiques issues de la tradition taoiste et adaptées aux occidentaux:
qi-gong, méditations, psychologie, éveil de la conscience, travail d'évolution personnelle, enseignement spirituel...
Situé en Vendée, l'endroit possède beauté et sérénité. Tout y est fait pour retrouver harmonie, paix intérieure et sérénité.

Merveilleuse et multimillénaire école de développement de l'individu, le taoisme né en Chine est aujourd'hui une spiritualité universelle. Dépouillée des théories inutiles, il s'avère être un instrument complet pour aider l'homme moderne occidental pour renouer avec ses racines. Point n'est besoin d'adhérer voire de renoncer à quoi que ce soit pour pratiquer le taoisme. Développer sa conscience non discriminante, accepter, comprendre, expérimenter des comportements différents, mieux vivre sans s'extraire du monde, telles sont quelques unes des manifestations ou des effets d'une pratique taoiste.
détails, consultez le site de L'AFT (association française de taoisme): Tel: 06 88 16 05 24.
Pour des infos sur les activités de Tao-Shan, tel au 06 80 606 613.

N'hésitez pas à consulter la bibliographie avant d'aller plus loin dans votre recherche.



"Le TAO est la route de votre vie" (Deng Ming-Dao)

Les gens ont souvent l'esprit confus à l'égard du Tao parce qu'il recouvre des aspects multiples et variés. Après tout, n'imprègne-t-il pas tout ?
On peut dire que le Tao est l'existence elle-même. Il peut sembler étrange que nous puissions parler du Tao à un niveau aussi banal que celui de l'exercice physique et à un niveau aussi élevé que celui de la sainteté.
Les adeptes du Tao ne considèrent pas le divin comme quelque chose venant de "là-haut", mais comme quelque chose qui est partout.
La pratique taoiste répond à un objectif: transformer l'énergie afin de "revenir aux origines", c'est à dire s'unir au Tao.
"La notion de temps et de progression est essentielle car l'union mystique au Tao (ou Dao) n'est pas quelque chose qui se passe malgré nous, sans nous, en un instant.C'est le fruit d'une transformation consciente, lente, active et progressive. Parce que cette transformation se fait petit à petit, subtilement, elle est comparée à un processus alchimique de transformation du plomb en or." (Sanyuan in "Dao"; éditions Sidès. Epuisé.)

LES DIX PRINCIPES DE LA PRATIQUE TAOISTE.

- Cultiver le Tao et développer les vertus (Xiu dao yang de)
- Le Tao ne se transmet pas sans les écrits. Ceux-ci ne se comprennent pas sans maître.
- Le Tao émule "ce qui va de soi".
- Le Tao se pratique essentiellement à l'intérieur, loin du regard des "hommes ordinaires".
- Réaliser le Tao n'est pas difficile. L'essentiel est la pratique permanente.
- Théorie et pratique ne font qu'un.
- Le Tao est recherché en soi, par conséquent, il est possible de le vivre dans le monde comme en dehors du monde.
- Nature et Vie se cultivent toutes les deux. Cultiver la Nature permet de préserver son corps et de développer la sagesse. Cultiver la Vie permet de renforcer son corps et de prolonger la Vie.
- Hommes et Femmes sont égaux.
- La longévité réside dans ce monde; mon destin m'appartient.

- 1. Cultiver le Tao et développer les vertus:

Le travail interne (nei gong), le travail externe (wai gong)se complétent et s'harmonisent. Ainsi, simplifier sa vie et son mode de vie (cf la simplicité volontaire!), calmer ses sentiments et ses émotions, réduire ses désirs comme ses ambitions, pratiquer le non-attachement ou le détachement sont ainsi des vertus (De) taoistes, qui bien que comportementales n'en contribuent pas moins à notre transformation intérieure. L'approche corporelle énergétique participe à cette alchimie interne en agissant sur le calme, la quiétude, l'équanimité, la sérénité, manifestations non feintes de la transformation intérieure.
Gardons-nous bien néanmoins de simuler! Les "vraies vertus" jaillissent spontanément de la pratique authentique. Les "fausses vertus" sont un façade racoleuse et artificielle qui ne dupent que les naifs.
"Celui qui se force à la Vertu n'a aucune vertu" disait Lao Tseu

La vraie sagesse taoiste est celle qui vient du coeur, de l'intérieur, de l'origine, du Tao et qui s'exprime, se diffuse, s'extériorise dans notre vie quotidienne.

"La première conduite est l'usage de la vertu dénuée de tout préjugé: prenez soin des personnes qui le méritent. De même, et avec une égalité d'âme, penchez-vous également sur les autres. Déployant votre vertu dans toutes les directions, sans être enclin au moindre jugement, vos pieds seront fermement plantés sur le chemin qui retourne au Tao" Strophe 2 du Hua Hu Jing.


-2. Le Tao ne se transmet pas sans écrit. Les écrits ne se comprennent pas sans maître.

Les écrits sont considérés comme le support privilégié de la transmission de la tradition taoiste.
Néanmoins le caractère souvent hermétique de la grande majorité de ces écrits nécessite l'assistance et la compréhension d'un maître qui saura guider son disciple.
Il est dit que le Taoisme chérit "trois trésors" (san bao):le tao, le maître et les écrits. Le Tao se cultive en soi et s'expérimente personnellement. Les écrits s'étudient depuis l'antiquité: ils véhiculent l'expérience et la sagesse des hommes authentiques (zhen ren). Les maîtres véritables possèdent l'expérience et sont aptes à transmettre un enseignement vivant. Il est conseillé, voire encouragé au disciple de fréquenter plusieurs maîtres aptes à le guider sur la Voie.


Outre le Qi-Gong ( Ba-duan-jin, Lian-Gong Shibafa, l'envol de la grue...) Tao-Shan propose depuis la rentrée de septembre 2009 des cours de Seamm-Jasani, très ancienne gymnastique d'origine tibétaine, proche du qi-gong, où la concentration sur le souffle est capitale.
Pour les personnes à la sensibilité plus occidentale, des cours de gym zen sont aussi proposés. Savant mélange d'art martial et de taï-chi cette gym s'adresse à toute personne concernée par la forme et la santé.

LE QI-GONG.

Les différents types de qi-gong sont multiples et variés. Les plus courants sont les suivants:
- Songjing gong (pratique de la sérénité). Ses indications médicales selon le dr Hu Bin sont: hypertension, artériosclérose coronarienne et cérébrale, cardiopathie pulmonaire, rhumatisme articulaire, bronchite chronique, emphysème, asthme, neurasthénie, hépatite chronique, arthrite rhumatoïde...
- Neiyang gong (exercices internes). Ses indications: gastrite chronique, ulcère, dyspepsie, hépatite et cholécystite chronique, appendicite chronique, colite, constipation. Aide à traiter le cancer de l'estomac, des intestins et de la glande mammaire...
- Qiangzhuang gong (exercices fortifiants). Indiqué pour neurasthénie, névrose et dysfonctionnement neurovégétatif.
- Banyunfa et Yunqi fa. Indication: psychasthénie sexuelle.
- Daoyin. Il s'agit d'une série de mouvements physiques qui utilise la concentration afin de guider le souffle dans différentes parties du corps. Ces exercices sont à la fois préventifs et curatifs.
Ce qi-gong fait référence au travail du souffle (dao) et aux étirements (yin).




| Page 1 | Bibliographie taoiste |
Tao-Shan, centre d'études et de pratiques taoistes. - Page 1 (Spiritualité, Nouvel-Age - Religions)    -    Auteur : jean-pierre - France


7470 visiteurs depuis 2007-03-23
dernière mise à jour : 2016-12-24

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #282