Spiritualité, Nouvel-Age - O.V.N.I.
O.V.N.I les temoignages des scientifiques et des astronautes qui ont osé parler.

Le phénomène OVNI a tellement été ridiculisé, qu'il est de bon ton de sourire dès que l'on en parle pour paraître savant et non crédule, rationnel et intelligent. Le corollaire de cette attitude est que si l'on en parle sérieusement, on est un naïf ou un imbécile.
Dans quelle catégorie classerez-vous les hommes qui ont fait ces déclarations ?

Stephen Hawking
Le célèbre physicien, invité à la Maison Blanche, il a déclaré à la télévision le 6 mars 1998 :
"Bien sûr, il est possible que les OVNIs contiennent réellement des extraterrestres comme le pensent beaucoup de gens, et que le gouvernement le cache."

Werner Von Braun
Le père des V2 allemandes et des fusées américaines, il déclara en 1959 :

"Nous sommes confrontés à des puissances de très loin supérieures à tout ce que nous supposions jusqu'ici, et qui nous sont inconnues. Je ne peux en dire plus pour le moment. Nous sommes maintenant sur le point d'entrer en contact avec ces puissances, et d'ici 6 ou 9 mois, il devrait être possible de parler plus précisément de ce sujet."

Dr Hermann Oberth
L'un des pères des fusées, une fois à la retraite, il déclara à un groupe de journalistes, en 1960 :

"Les OVNIs sont conçus et dirigés par des êtres de la plus haute intelligence, et sont propulsés par distorsion du champ gravitationnel, convertissant la gravité en énergie.
Il n'y a aucun doute dans mon esprit que ces objets soient des sortes de vaisseaux interplanétaires.
Mes collègues et moi sommes persuadés qu'ils ne sont pas originaires du système solaire, mais peut-être utilisent-ils Mars ou un autre corps céleste comme poste avancé. Ils ne sont probablement pas originaires du système solaire, ni même peut-être de notre galaxie. Nous ne pouvons pas nous prévaloir des avancées scientifiques dans certains domaines. On nous a aidés."
Quand on lui demanda par qui, il répondit :
"Les êtres des autres mondes."
Plus tard il confirma ses dires et rajouta :
"Je crois que des Intelligences Extra-terrestres observent la Terre et nous visitent depuis des milliers d'années."

Le Dr Walter Riedel
Ex-directeur de la base allemande de Peenemünde, collègue du Dr Oberth, il déclara dans "Life Magazine" du 7 avril 1952 :

"Je suis parfaitement convaincu qu'ils ont une base en dehors de la Terre."
Il déclara également qu'il n'avait jamais vu lui-même un OVNI, mais que pendant plusieurs années, il avait accumulé des rapports d'observations d'OVNIs du monde entier.
Il développa son argumentation en quatre points :

"Premièrement, aucune structure terrestre ne pourrait supporter la température induite par les conditions de vol observées. A de telles vitesses et altitudes, l'échauffement du revêtement ferait fondre n'importe quel métal ou métalloïde connu."

"Deuxièmement, considérez les grandes accélérations auxquelles ils opèrent... Si vous songez à la force centrifuge qui dans les quelques minutes de ces évolutions rejetterait l'équipage vers l'extérieur, et ferait de même avec le sang, vous voyez ce que je veux dire."

"Troisièmement, dans de nombreux cas, ils ont fait des choses que seul un pilote pourrait faire, mais qu'aucun pilote humain ne pourrait supporter."

"Quatrièmement, dans la plupart des rapports, il y a absence d'émission visible. La plupart des observateurs relatent des engins sans flamme ni traînée. S'il s'agissait de n'importe quel type connu de réacteur, fusée, moteur à piston, ou moteur à réaction en chaîne, il y aurait une traînée à haute altitude très visible. C'est un moteur inconnu."

Le Dr. Maurice Biot
Physicien, mathématicien et aérodynamicien, a également déclaré dans un autre article de cette même revue :

"L'explication la plus probable est que les OVNIs sont artificiels et contrôlés.
Mon opinion depuis quelque temps est qu'ils sont d'origine extraterrestre."

M. Maurice Chatelain
L'un des concepteurs du programme Apollo. Il était responsable des communications de la NASA. En 1979, il déclara que la durée de transmission du dialogue entre le contrôle au sol et Apollo 11 permettait techniquement à la NASA de censurer des informations.

"Tous les vols Apollo et Gemini furent suivis, à distance et quelquefois de très près, par des vaisseaux spatiaux d’origine extraterrestre.
A chaque fois, les astronautes en informaient "Mission Control", qui leur enjoignait de garder le silence le plus complet."

M. Maurice Chatelain soutient par ailleurs que tout le monde à la NASA savait que les astronautes observaient des OVNIs, mais que la consigne était stricte : ne jamais en parler.

Le Dr Dino Dini
Ingénieur spatial de la NASA, fit une révélation étonnante lors d'une émission télévisée suisse, en 1997, sur les OVNIs aperçus au cours du vol Apollo 11 :

« Ces séquences furent effacées parce qu'il y avait là beaucoup de points qui ont surgi et qui faisaient partie de ce fameux Blue Book qui aurait dû être publié, avant qu'on change d'avis. En fait, la réalité est la suivante : ce qu'Armstrong a vu était réel. Car partout où règne la confusion, au cours de la dernière guerre, pendant la guerre du Golfe, partout où le chaos se déclenche, apparaissent ces disques volants. Ceux-ci proviennent de stations postées près de la Terre.

C'était donc juste de le dire, et nous avons dû le faire.
Neil Armstrong a vu des objets qui le suivaient, des vaisseaux spatiaux qui suivaient Apollo, et aussi des êtres vivants. Des vaisseaux ont également suivi les autres missions Apollo. C'est là une réalité attestée. C'est nous qui avons entravé le discours global, car nous avions reçu des instructions en ce sens. Nous étions effrayés au plus haut point lorsque nous avons compris l'énorme différence qu'il y avait entre notre technique, notre science et celle des OVNIs.

Il est donc évident que cela nous a amenés à donner des avis négatifs, dans leur globalité. Indéniablement, le fait décevant est que nous n'avons pas d'explications, car notre science est encore pratiquement primitive en comparaison de celle de ces planètes d'où proviennent ces vaisseaux spatiaux. »

Pr Hidoo Itokawa
Scientifique japonais :

"Les soucoupes volantes viennent d'un autre monde."

Dr J. J. Kalizkewsli
Spécialiste des rayons cosmiques :

"Nous avons, moi et d'autres savants, observé deux OVNIs en forme de cigare. Ils étaient étranges, terriblement rapides. Je pense que le gouvernement devrait établir un réseau d'alerte 24h/24, équipé de radars, télescopes, caméras et autres instruments."

Le Dr Lee Katchen
Physicien, expert atmosphérique de la NASA, il déclara le 7 juin 1968, que sur la base des 7 000 rapports qu'il avait pu étudier, il était persuadé que les OVNIs étaient des sondes extraterrestres.

"Les observations d'OVNIS sont si communes que les militaires n'ont pas le temps de s'en occuper. Donc, ils les effacent de leurs écrans. Les principaux systèmes de défense ( réseau SAGE ) ont des filtres OVNIs intégrés et quand un OVNI apparaît, ils l'ignorent simplement."

"Les filtres éliminent tous les objets ou cibles non conventionnels et ne font aucun enregistrement d'OVNIs. Les cibles non conventionnelles sont ignorées parce qu ' apparemment, seules les cibles russes, potentiellement ennemies, nous intéressent. Quelque chose qui vole en stationnaire, puis qui "se tire" à 8 000 km/h, ne nous intéresse pas, car ça ne peut pas être l'ennemi. Les OVNIs sont détectés par des radars au sol et en l'air et ils ont été filmés par des caméras embarquées."

Le Dr. James E. McDonald
Professeur en physique atmosphérique à l'Université d'Arizona, il a déclaré en 1967 :

"Je n'ai absolument aucune idée d'où viennent les OVNIs ni comment ils fonctionnent, mais après 10 ans de recherche, je sais qu'ils viennent d'au-delà de notre atmosphère."

Wilbert Smith
Dans un mémorandum déclassifié par le gouvernement canadien et daté du 21 novembre 1950, il a écrit :

« Le sujet est de la plus haute confidentialité pour le gouvernement des Etats-Unis, plus secret même que la bombe H. Les soucoupes volantes existent. Leur mode de fonctionnement est inconnu mais des efforts intenses sont faits par un petit groupe dirigé par le Dr Vannevar Bush. »


Observation d’ovnis par les astronautes


Mercury 7

24 mai 1962
Equipage : Scott Carpenter

Histoire : la rumeur veut qu'un OVNI ait été vu et photographié pendant ce vol. En fait, une photo a bel et bien été prise. Il s'agissait d'un ballon de repérage largué par la capsule. Cette photo, prise au travers un hublot sale avec le soleil qui s'y réfléchissait, a été méprise pour une photo d’ovni.

Mercury 8

3 octobre 1963
Equipage : Walter Schirra

Histoire : Selon la rumeur, il aurait vu un OVNI et aurait utilisé, pour la première fois, le code "Père Noël" (Santa Claus) pour parler d'un OVNI. Il avait rapporté l’observation d’une masse rougeoyante alors qu'il était au-dessus de l'océan indien. Il s'agissait en fait de nuages émettant de nombreux éclairs.

Mercury 9

15 mai 1963
Equipage : L. Gordon Cooper

Histoire : Lors de la dernière orbite, Gordon Cooper aurait informé la station australienne qu'un objet verdâtre s'approchait de lui, dans la direction est-ouest. C'est inusité parce que la majorité des objets que nous mettons en orbite vont dans le sens contraire. Cooper a publiquement démenti avoir observé un objet lors de cette mission.

Gemini 1

12 avril 1964
Equipage : Aucun

Histoire : Pendant la première orbite le vaisseau aurait été rejoint par quatre objets inconnus. La station de contrôle au sol aurait noté que deux d'entre eux se seraient positionnés au-dessus de l'appareil alors qu'un se plaçait devant et l'autre dessous. Ils ont maintenu cette formation pendant une orbite avant de disparaître précipitamment vers le cosmos.

Gemini 4

3 juin 1965
Equipage : James A. McDivitt
Edward H. White

Histoire : Alors que White dormait, McDivitt aurait rapporté l’observation d’un objet non identifié. Il aurait réussi à le filmer avec une cinécaméra. L'objet était alors au-dessus de Hawaii. Plus tard, au-dessus des Caraïbes, les deux astronautes ont rapporté deux autres objets. Une image du film a été rendue publique et elle montre un objet ovale de couleur jaunâtre avec une sorte de "queue de comète".

Voici la transcription des communications :
C : ... Hawaii...
CC : Gemini 4, Guayma CAP COM.
C : Allez-y. Guaymas. Gemini 4.
CC : Roger. Tout est au vert, comment ça va là-haut ?
C : Bien. Je viens tout juste de voir quelque chose. Alors que je commençais à être assez près pour le filmer le soleil m'a ébloui et je l'ai perdu.
CC : Roger. Nous avons des changements à l'horaire à vous communiquer. Voulez-vous qu'on attende ?
C : Oui. Attendez voir si je n'arrive pas à le retrouver. … et il y a beaucoup d'orage dans les environs. Les éclairs illuminent jusqu'à l'intérieur du vaisseau… activité… orages… OK. Allez-y. Il ne semble pas que je vais le revoir.
CC : Bien compris. Vous l'observez toujours ?
C : Non. Je l'ai perdu. Il avait comme de grands bras. Je ne l'ai vu qu'une minute. J'ai réussi à prendre quelques images avec la ciné mais quand j'ai essayé de m'installer avec le Hasselblad, je l'ai perdu de vue.

McDivitt a publiquement nié avoir vu un engin extraterrestre et il affirme que la photo qui a été rendu publique ne montre pas l'objet qu'il a vu. La photo montre une réflexion dans le hublot du copilote. McDivitt pense que ce qu'il a vu est un satellite militaire qui devait rester secret.

Gemini 5

21 août 1965
Equipage : C. G. Cooper
Charles Conrad Jr

Histoire :
CC : Gemini 5, Gemini 5, Ici Houston. À vous.
C : … Houston, Gemini 5.
CC : Roger. Gemini 5 ici Houston. Nous vous avisons que nous avons repéré un autre objet avec vous lors de votre passage au-dessus des États-Unis. Distance de 2 à 10000 mètres de vous. Vous pouvez regarder autour si vous ne le verriez pas? Je ne peux malheureusement pas vous dire dans quelle direction regarder.
C : À quelle heure est-il ?
CC : Avez-vous dit heure ou grandeur ?
C : Heure.
CC : Bien, il semble vous suivre dans votre orbite. Nous le détectons tout près de vous.
C : Roger.
CC : Nous allons vous perdre très bientôt alors si vous voyez quelque chose vous nous le direz lors de notre prochain contact.
C : Ok.
CC : L'écho radar est approximativement de la même amplitude que la vôtre.
C : Roger.
Gemini 7

4 décembre 1965
Equipage : Frank Borman
James A. Lovell

Histoire : Pendant ce vol, Borman décrit qu'il voit "une cible à dix heures haut". L'objet tournait lentement sur lui-même et a d'abord été identifié comme la fusée qui les avait propulsés en orbite. Cette explication fut ensuite invalidée quand on aperçut la fusée porteuse en même temps que la cible.


Voici la transcription des communications :

C : Cible à dix heures haut.
CC : Ici Houston. Répétez 7.
C : Je disais que j'ai une cible à dix heures haut.
CC : Est-ce la fusée porteuse ou est-ce une véritable observation ?
C : Nous en avons beaucoup, ça ressemble à des débris. Véritable observation.
CC : … estimation de la distance ou de la grosseur ?
C : Nous avons aussi la fusée en vue…


Apparemment, Lovell aurait pris de magnifiques photographies des deux ovnis en forme de champignon. Les photos semblent montrer une incandescence sous les objets, probablement due à un système de propulsion. Certains pensent que cette photo a été truquée.

En réponse à mes questions sur l'incident de la mission Gemini 7, F. Borman m'a écrit cette lettre :

"C'est faux. Je n'ai vu que la fusée d'appoint. Je n'ai jamais vu d'ovni et je ne pense pas qu'eux non plus." Frank Borman


Gemini 9

3 juin 1966
Equipage : Thomas P. Stafford
Eugene A. Cernan

Histoire : Il a été rapporté qu'un OVNI a accompagné la capsule depuis le décollage. L'ovni aurait été vu par les astronautes et par les équipes au sol.


Gemini 10

18 juillet 1966
Equipage : John W. Young
Michael Collins

Histoire : Lors de la mission, l'équipage aurait rapporté l'observation de cinq objets en orbite.


Gemini 11

12 septembre 1966
Equipage : Charles Conrad Jr.
Richard F. Gordon Jr.

Histoire : Un objet allongé a été observé au-dessus de Madagascar. NORAD aurait indiqué qu'il s'agissait de la fusée russe Proton 3 mais selon Bruce Maccabee elle aurait dû se trouver à environ 350 miles (500 km) plus loin. Trois photos ont été prises et les agrandissements rendus publics. Les photos sont floues et ne semblent pas montrer ce que les astronautes ont dit avoir vu.


Gemini 12

11 novembre 1966
Equipage : James A. Lovell Jr.
Edwin E. Aldrin

Histoire : Les astronautes ont rapporté qu'ils voyaient deux OVNI à environ ½ mile (moins de 1 km). Des photos auraient été prises.


Apollo 11

16 juillet 1969
Equipage : Neil A. Armstrong
M. Collins
Edwin E. Aldrin Jr.

Histoire : Apparemment, deux OVNIs stationnaires surveillaient Neil Armstrong alors qu'il plaçait le pied sur le sol lunaire de la mer de la Tranquillité. Aldrin en aurait pris plusieurs clichés. Le magazine Modern People de juin 1975 a publié ces photos. La rédaction affirmait les avoir obtenues d'une source japonaise.
(ndlr : voici les images qui circulent sur le web)
D'après ce qu’aurait dit Neil Armstrong, célèbre astronaute de la NASA, les extraterrestres ont une base lunaire et nous ont avertis de ne pas nous approcher de la lune. Un rapport non-vérifié certifie que Neil Armstrong et Edwin "Buzz" Aldrin ont vu des OVNIs peu après leur alunissage le 21 juillet 1969. On entendit pendant la retransmission télévisée, un astronaute dire qu'il voyait une lumière dans un cratère, le contrôle à terre leur demanda des précisions et là, la communication fut coupée. D'après un employé de la NASA, Otto Binder, un amateur radio avec sa radio VHF reçu la communication non censurée.

En réponse à mes questions sur les incidents de la mission Apollo 11, N. Armstrong m'a fait parvenir ceci. « "... les rapports sur Apollo 11 sont fous et sans fondement."

Apollo 16

16 avril 1972
Equipage : John Young
Thomas Mattingly
Charles Duke, Jr.

Histoire : Dans un film de la NASA (No CL862) appelé «Aberrations Photographiques, Débris, et OVNIS» un ovni en forme de soucoupe fut filmé pendant la mission Apollo 16. Pendant que leur appareil approchait de la Lune, John W. Young, capta cette séquence en 16mm d'un objet insolite. James Oberg prétend qu'il s'agit simplement de la Terre.

Une autre observation insolite est celle de Mattingly qui a observé des "flashs" sur la Lune.
Enfin, une ombre en mouvement a été filmée sur la Lune et, à un autre moment, un flash ainsi qu'un objet inexpliqué.


Les Déclarations des Astronautes, et des Cosmonautes

Scott Carpenter qui a participé au programme Mercury, a déclaré :
"A aucun moment, alors qu'ils étaient dans l'espace, les astronautes n'étaient seuls : ils étaient surveillés en permanence par les OVNIs."

Eugène Cernan, commandant d'Apollo 17, qui a également fait partie de l'équipage d'Apollo 10, a déclaré dans le "Los Angeles Times" en 1973 :
"...On m'a interrogé à propos des OVNIs et j'ai dit publiquement que je pensais qu'ils venaient d'ailleurs, d'une autre civilisation."

James A. Lovell dit avoir vu durant le vol Gemini 12 en 1966, avec Edwin E. Aldrin :
"Quatre objets alignés. Je savais que ce n'était pas des étoiles."


En décembre 1965, les astronautes James Lovell encore, et Frank Borman, dans Gemini, virent un ovni durant le second orbite de leur record de 14 jours de vol. Borman rapporta qu'il avait vu un vaisseau spatial non identifié à quelques distances de leur capsule. Le contrôle Gemini, à Cap Kennedy, lui répondit qu'il voyait l'étage final du booster de leur fusée Titan, mais il pouvait aussi voir quelque chose de complètement différent.


Lovell : " Démon a 10h00 "
Capcom : "Ici Houston, répétez 7 "
Lovell : " DIS QUE NOUS AVONS UN DIABLE A 10H00 "
Capcom : « Gemini7, est ce le booster ou est-ce une observation véritable ? »
Lovell : " NOUS AVONS PLUSIEURS…. OBSERVATIONS VERITABLES "
Capcom : "Distance et taille estimées ? "
Lovell : " NOUS AVONS AUSSI LE BOOSTER EN VUE "


Colonel John Glenn, Sénateur, le premier astronaute américain a déclaré :
"Certains rapports sur les OVNIs sont fondés."


Et quelques années plus tard...
Au cours d'un show télévisé sur la chaîne américaine NBC, le mardi 6 mars 2001 :

"En ces jours glorieux, j'étais très mal à l'aise lorsque l'on nous demandait de dire des choses que nous ne voulions pas et d'en démentir d'autres.
Certaines personnes nous demandaient, vous savez, étiez-vous seuls là haut ?
Nous n'avons jamais répondu la vérité, et cependant nous avons vu des choses là bas, des choses étranges, mais nous savons ce que nous avons vu là haut.
Et nous ne pouvions réellement rien dire.
Nos supérieurs avaient vraiment très peur de cela, ils avaient peur d'un truc du genre de la guerre des mondes, et de la panique générale dans les rues.
Donc, nous devions rester silencieux.
Et maintenant nous voyons ces choses seulement dans nos cauchemars ou peut-être dans des films, et certaines sont très proches de la vérité."

Gordon Cooper. Le Major a formellement démenti avoir vu un OVNI lors de son vol spatial, il a cependant vu des OVNIs dans les années 50 alors qu'il était encore pilote de chasse. En 1985 il fit une déclaration solennelle aux Nations Unies :
"Je crois que ces vaisseaux extraterrestres et leurs équipages qui visitent la Terre à partir d'autres planètes sont d'une manière évidente un peu plus avancés technologiquement que nous. Je pense que nous avons besoin d'un programme coordonné de très haut niveau pour collecter et analyser scientifiquement les données de l'ensemble de la planète sur les différents types de rencontre afin de déterminer comment interagir au mieux avec nos visiteurs d'une manière amicale.
Nous devrions tout d'abord leur montrer que nous avons appris à résoudre nos problèmes de manière pacifique plutôt que par la guerre, avant d'être acceptés en tant que membre à part entière de l'équipe universelle. Cette admission offrirait à notre monde de fantastiques possibilités de progrès dans tous les domaines. Il semblerait alors certain que les Nations Unies possèdent un droit acquis à traiter ce sujet de façon appropriée et rapide.
Pendant des années, j'ai vécu avec un secret, le secret imposé à tous les spécialistes et les astronautes. Je peux maintenant révéler que chaque jour, aux Etats-Unis, nos radars repèrent des objets de forme et de nature inconnues.
Et il y a des milliers de rapports de témoins et quantités de documents qui le prouvent, mais
Personne ne veut les rendre publics.
Pourquoi ? Parce que les autorités ont peur que les gens imaginent une espèce d'horribles envahisseurs.
Donc le maître mot demeure : Nous devons éviter la panique à tout prix."

Dans une autre interview, il a ensuite déclaré :
"En ce qui me concerne, il y a eu beaucoup trop d'exemples d'observations d'OVNIs inexpliquées dans le monde pour éliminer la possibilité d'une vie extraterrestre."


Donald "Deke" Slayton. L'astronaute a rapporté dans son livre la rencontre qu'il a faite avec un OVNI lors d'un vol d'essai, ( résumé ) :
"Je volais en Mustang à environ 12000 pieds au-dessus de Minneapolis en 1951. Je pensais que c'était un simple cerf-volant. Quand je me suis rapproché, je l'ai regardé et j'ai pensé que c'était un ballon météo. Mais quand je me suis retrouvé derrière, j'ai pu voir que ce n'était pas un ballon, cela ressemblait à un disque."


James Mcdivitt. L'astronaute a déclaré :

"Mon observation d'OVNI a eu lieu il y a longtemps, en 1965 lors de la mission spatiale Gemini IV. Je regardais par le hublot lorsque j'ai aperçu un objet cylindrique auquel était attaché un tuyau ou une antenne.
Une photo est sortie après qui ne correspondait malheureusement pas du tout à l'objet que j'avais vu. Cela ressemblait plutôt à des taches de lumière."
Les astronautes Ed White et James McDivitt passaient au-dessus d'Hawaii dans un vaisseau Gemini en juin 1965, quand ils virent un incroyable objet d'aspect métallique. L'ovni avait de longs bras, sortants de lui. McDivitt prit des photos avec un appareil photo. Ces photos ne furent jamais diffusées.

Pete Conrad. Conversation radio entre Houston et l'astronaute au cours de la mission Apollo 12 en 1969 :
Conrad : Il y a un objet derrière nous, il tourne sur lui-même... il est toujours à la même distance, on dirait qu'il nous suit.
Houston : Roger, Pete, cet objet que vous avez repéré près du hublot, nous pensons qu'il pourrait s'agir d'un des panneaux.
Conrad : Cela pourrait être vrai mais quand nous nous sommes retournés, j'ai vu un de ces objets faire un bond à une vitesse très élevée.


Edgar D. Mitchell. L'astronaute a déclaré en 1971 :
"Nous savons tous que les OVNIs sont réels. La question est : d'où viennent-ils ? "

Il a par ailleurs déclaré qu'il croyait que des appareils militaires utilisaient une technologie dérivée d'un vaisseau extraterrestre capturé et démantelé. Ce prétendu secret a perduré pendant des décennies sous la férule d'un gouvernement parallèle indépendamment du président et des plus hautes autorités du Pentagone.

Lors d'une conférence publique, il déclara :

"Quand j'ai été sur la Lune, il y a 26 ans, cela faisait partie de la sagesse populaire, religieuse et philosophique de croire que nous étions le centre biologique de l'univers. Peu, si tant est qu'il en reste, de gens instruits et cultivés acceptent encore cette théorie." "Je suis convaincu qu'il existe d'autres formes de vie dans l'univers. La question est de savoir quel est leur degré de développement, combien de milliers d'années de plus que nous.
D'après ce que je sais aujourd'hui, d'après ce que j'ai vu et expérimenté, je pense que les preuves sont formelles et beaucoup d'entre elles sont classées top-secret par le gouvernement."

Apollo XIV. Liaison radio attribuée à la mission Apollo XIV en 1971, qui aurait été "piratée par des radio-amateurs", démentie par la NASA, évidemment !

Astronaute : "Qu'est-ce que c'est ?"
Houston : "Ne vous inquiétez pas, continuez votre mission."
Astronaute : "Oh les gars ! C'est vraiment fantastique, vous ne pouvez pas imaginer !"
Houston : "Roger, nous sommes au courant. Allez de l'autre côté, retournez de l'autre côté !"
Astronaute : "Mon Dieu ! Qu'est-ce que cela peut bien être ? Il y a une lumière par-là maintenant."
Houston : "Brouillez les communications !"

Georgiy M. Grechko. Le Cosmonaute russe qui a participé à plusieurs missions Soyuz et Salyut, a déclaré :
"Si j'étais libre de dire ce que j'ai vu dans l'espace, le monde en serait stupéfait."


Vladimir Kovalyonok et Aleksander Ivanchenkov. Les cosmonautes ont aperçu un OVNI au cours de la mission Soyouz 29 en juin 1978.
« L'objet se déplace à 20-30 degrés, il passe sous notre appareil.
On dirait une balle, elle grossit de plus en plus. C'est orange foncé, elle évolue trop près de nous. »





O.V.N.I les temoignages des scientifiques et des astronautes qui ont osé parler. (Spiritualité, Nouvel-Age - O.V.N.I.)    -    Auteur : patrice - France


3931 visiteurs depuis 2006-10-07
dernière mise à jour : 2006-10-07

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Spiritualité, Nouvel-Age >> Blog #169