Vie pratique - Science et Technologie
Bientôt un virus pour les iPhone ?

Bientôt un virus pour les iPhone ?

Des experts en sécurité ont démontré qu'un iPhone peut être contrôlé à distance après avoir reçu un sms pirate...

Attention, virus en approche!
Deux experts en sécurité informatique, ont trouvé une faille dans la gestion des sms par l'iPhone, indique PC Inpact.
Du coup, en envoyant un seul texto, des pirates pourraient prendre le contrôle de votre téléphone, explique le site Mashable...

Après avoir attaqué un téléphone, le pirate pourrait contrôler à distance le navigateur Internet, l'appareil photo du téléphone, ou envoyer des messages en utilisant votre carnet d'adresses!


"Pas de raison de s'alarmer"
L'iPhone serait contaminé par un texto comportant un seul signe, probablement un petit carré. Si vous le recevez, eteignez immédiatement votre téléphone, conseille Mashable.

Pas de raison de s'alarmer mais il est recommandé d'être vigilant : maintenant que la faille est révélée, un virus pourrait être développé par des petits malins en moins de deux semaines.


Androïd, Palm Pre et Windows mobile également vulnérables?
Annoncée depuis plusieurs jours, la faille a été dévoilée hier par Charlie Miller et Collin Mulliner, lors de la conférence Black Hat de Las Vegas, spécialisée dans la sécurité informatique. A priori, les téléphones équipés d'Androïd (le système développé par Google), de Windows mobile et les Palm Pre sont également vulnérables à des attaques similaires.

Apple, qui produit l'iPhone, n'a toujours pas réagi à cette information. Pourtant, ils sont au courant depuis un mois: Charlie Miller les avait alertés.

lepost.fr
news du 10 novembre 2009

Un étudiant australien a revendiqué avoir détecté le premier "ver" qui infecterait certains téléphones portables iPhone © BLOOMBERG NEWS/MAXPPP

Après de nombreuses rumeurs qui faisaient état d'attaques visant l'iPhone ces derniers mois, un ver nommé "Ikee" a été adoubé par le monde de l'informatique comme "premier ver visant l'iPhone". Ashley Towns, l'étudiant australien de 21 ans qui en serait à l'origine, n'a pas tardé à le revendiquer. Pas de panique, toutefois, le ver ne fait que remplacer les fonds d'écran par la photo d'une star de la chanson anglaise des années 1980, Rick Astley. La tête du chanteur, brosse au vent, apparaît aussi à chaque démarrage.

Inoffensif, semble-t-il, "Ikee" ne s'attaque qu'aux iPhone qui ont été déverrouillés (ou "jailbreakés") par leurs utilisateurs. Cette manoeuvre, relativement répandue, permet au téléphone de fonctionner avec un autre opérateur et d'installer des logiciels n'ayant pas été approuvés par Apple. La Pomme contrôle d'une main de fer les programmes disponibles sur l'Apple Store, au point que de nombreux utilisateurs contournent les verrous pour profiter pleinement de leur appareil chèrement acquis.

Inquiétude des experts

Le créateur du ver a affirmé avoir voulu attirer l'attention sur cette faille de sécurité. "Quelqu'un de plus mal intentionné aurait pu faire tout et n'importe quoi d'autre : lire les SMS, regarder vos courriels, votre carnet d'adresses, vos photos", a déclaré le jeune homme, cité par le groupe audiovisuel public australien ABC . "Le virus en lui-même n'est pas méchant et ne fait pas de dégâts. C'est juste pour rire et éveiller l'attention des gens", a-t-il ajouté. Mission accomplie.

Certains experts s'inquiètent toutefois de la propagation du ver et de son utilisation potentiellement malveillante par des cybercriminels. "Ce qui est particulièrement inquiétant, c'est une nouvelle version du ver capable de subtiliser vos informations confidentielles", a averti Graham Cluley, expert en sécurité informatique auprès de la société Sophos. Pour Peter Coroneos, directeur de l'Association australienne de l'industrie de l'Internet, ce piratage devrait "éveiller l'attention sur les virus et le fait que les gens ne doivent pas considérer les téléphones comme étant plus sûrs que les ordinateurs". Il aurait pu ajouter que les produits Apple ne doivent pas non plus être considérés comme immunisés par nature : puisque le parc d'iPhone - et de Mac désormais - est gigantesque, il devient une cible alléchante.

Les éditeurs d'antivirus ont promptement relayé l'information. Et pour cause : si les iPhone sont des cibles, un nouveau marché s'ouvre... D'autre part, si Apple reste muet pour le moment, il est fort probable que Cupertino en profitera pour rappeler qu'il est dangereux de "jailbreaker" un iPhone.




Bientôt un virus pour les iPhone ? (Vie pratique - Science et Technologie)    -    Auteur : Yoran - Canada


1153 visiteurs depuis 2009-08-10
dernière mise à jour : 2009-11-10

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Vie pratique >> Blog #842