Rencontres - Amitiés - Spiritualité, Vie Saine
Etoile - Dans les replis du Temps
afficher la page :





Le monde est miroir

Sache que le monde tout entier est un miroir,
dans chaque atome se trouvent cent soleils flamboyants.
Si tu fends le cœur d’une seule goutte d’eau,
il en émerge cent purs océans.
Si tu examines chaque grain de poussière,
mille Adam peuvent y être découverts…
Un univers est caché dans une graine de millet ;
tout est rassemblé dans le point du présent…
De chaque point de ce cercle,
sont tirées des milliers de formes.
Chaque point, dans sa rotation en cercle,
est tantôt un cercle, tantôt une circonférence qui tourne.

Mahmûd Shabestari
(philosophe-poète Persan – XIième siècle)



The world is a mirror

Know that the whole world is a mirror
in each atom are one hundred blazing suns.
If you cleave the heart of a single drop of water
it emerges one hundred pure oceans.
If you examine every grain of dust,
Miller Adams can be found ...
A universe is hidden in a grain of millet;
everything together at the point of this ...
From every point of the circle,
are drawn from the thousands of forms.
Each point in its rotation in a circle,
is now a circle, sometimes a spinning circle.

Mahmud Shabestari
(Persian poet-philosopher - XIth century)




Vos enfants ne sont pas vos enfants

Vos enfants ne sont pas vos enfants
Ils sont les fils et les filles
De l’appel de la vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous
Mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous,
Ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour
Mais non pas vos pensées.
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leur corps
Mais pas leur âme.
Car leur âme habite la maison de demain,
Que vous ne pouvez visiter,
Pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux
Mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière,
Ni ne s’attarde a hier.
Vous êtes les arcs par qui vos enfants
Comme des flèches vivantes sont projetés.
L’archer voit le but sur le chemin de l’infini
Et il vous tend de sa puissance
Pour que ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l’archer
Soit pour la joie.
Car de même qu’il aime la flèche qui vole,
Il aime l’arc qui est stable.

Kalil Gibran



Your children are not your children

Your children are not your children
They are the son and daughters
From the call of life itself.
They come through you
But not you.
And though they are with you,
They do not belong.
You can give them your love
But not your thoughts.
For they have their own thoughts.
You can host their body
But not their souls.
For their soul lives in the house of tomorrow,
What you can not visit
Not even in your dreams.
You may strive to be like them
But do not try to be like you.
For life goes not backward,
Nor tarries yesterday.
You are the bows from which your children
As living arrows are projected.
The archer sees the goal on the path of the infinite
And he hands you his power
For his arrows may go swift and far.
Whether your blood by the hand of the archer
Is a joy.
For as he loves the arrow that flies,
He loves the bow that is stable.

Kalil Gibran






| l'Etoile | Dans les replis du Temps | Perles -Pierres autour de Gaia |
Etoile - Dans les replis du Temps (Rencontres - Amitiés - Spiritualité, Vie Saine)    -    Auteur : Prana - France


6647 visiteurs depuis 2009-10-14
dernière mise à jour : 2009-10-20

Créez vous aussi votre propre site !
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Blogs / Pages perso  -  Zen-Blogs.com

Zen-Blogs >> Rencontres >> Blog #868